•   
  •   

Monde L'ancien vice-président du CNT Kaou N'Djim condamné à six mois de prison avec sursis

02:25  04 décembre  2021
02:25  04 décembre  2021 Source:   rfi.fr

Affaire Tapie-Crédit Lyonnais. Condamné, Stéphane Richard peut-il rester PDG d’Orange ?

  Affaire Tapie-Crédit Lyonnais. Condamné, Stéphane Richard peut-il rester PDG d’Orange ? À la tête du groupe de téléphonie français depuis 2010, l’ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde condamné dans l’affaire Tapie – Crédit Lyonnais , a-t-on appris mardi. Au cœur des discussions des administrateurs du groupe de télécoms français, l’avenir de l’ancien directeur de cabinet de la ministre de l’Économie Christine Lagarde au sein du groupe et surtout sa succession puisqu’il devrait être destitué de ses fonctions après la décision de la justice.

Au Mali, le quatrième vice - président du Conseil national de transition ( CNT , Parlement de la transition), Issa Kaou N ’ Djim , a été inculpé et écroué jeudi à Bamako pour « troubles à l’ordre public ». Issa Kaou N ’ Djim avait été arrêté mardi soir à Bamako par la gendarmerie sur ordre de la justice pour « propos Personnalité connue de la scène politique malienne, Issa Kaou Djim est un soutient ferment du président de la transition Assimi Goita. Ces derniers jours, il a fermement critiqué le premier ministre Choguel Maiga après l’expulsion du représentant de la Cédéao de Bamako. Afrique Actuelle.

Issa Kaou N ' Djim , quatrième vice - président du CNT . Trois mois de prison ferme. A la barre vendredi 29 octobre 2021, le quatrième vice - président du CNT n’a pas reconnu les faits qui lui sont reprochés. L’ex-porte-parole de l’imam Mahmoud Dicko, leader politico-religieux a également réaffirmé son amour pour le Mali. L’un de ses avocats, cité par RFI, Me Kassoum Tapo a estimé que les faits reprochés à son client « ne sont pas poursuivables.

Au Mali, Issa Kaou N’Djim, le quatrième vice-président du CNT, a été condamné vendredi 3 décembre pour « troubles à l’ordre public ». (Image d'illustration datant d'août 2020) © Capture d'écran / Vidéo AFP Au Mali, Issa Kaou N’Djim, le quatrième vice-président du CNT, a été condamné vendredi 3 décembre pour « troubles à l’ordre public ». (Image d'illustration datant d'août 2020)

Le tribunal de la commune 4 de Bamako a rejeté vendredi 3 décembre les exceptions soulevées par les avocats de Kaou Ndjim, ex-quatrième vice-président du Conseil national de transition (CNT), et l'a condamné à six mois de prison avec sursis et 500 000 francs d’amende. Il était poursuivi pour « atteinte au crédit de l’état et injures commises via les réseaux sociaux ». Après le verdict, pas question pour lui de quitter la politique.

Ce que risque vraiment l’OL

  Ce que risque vraiment l’OL Le 8 décembre prochain tomberont les sanctions sportives retenues à l’encontre de l’OL après l’interruption de l’Olympico dimanche soir. Mais que risque réellement le club lyonnais ?Reste le volet disciplinaire sportif, qui paradoxalement nécessite une instruction bien plus longue, jusqu’au 8 décembre prochain – la Commission de discipline réunie dès lundi ayant pour l’heure prononcé à titre conservatoire un huis clos total à l’encontre de l’OL ; huis clos qui sera purgé le 1er décembre face à Reims. Au-delà de cette sentence initiale, Jean-Michel Aulas, le président rhodanien, a d’ores et déjà claironné qu’il n’admettrait pas d’autres pénalités éventuelles sur le plan sportif.

Le Conseil National de Transition ( CNT ) a adopté en séance plénière, le 4 novembre 2021, une Résolution demandant la suspension de la détention de son 4ème vice - président , Issa Kaou Djim . Tout juste après l’adoption de cette Résolution, le Syndicat Autonome de la Magistrature (SAM) et le Selon l’AMPP et la REFSYMA, cette résolution du CNT est conforme à la Constitution et à la Charte de la Transition. L’AMPP et la REFSYMA précisent que cette mesure ne constitue ni une menace, ni une atteinte à l’indépendance du pouvoir judiciaire, encore moins une entrave à la liberté de poursuite des

La libération d’Issa Kaou N ' Djim était très attendue depuis plus d’une semaine et la demande officielle du CNT . Raducanu recrute l ’ ancien coach de Kerber. © Capture d'écran / Vidéo AFP Au Mali, Issa Kaou N ’ Djim , le quatrième vice - président du CNT , a été jugé vendredi pour « troubles à l’ordre

Avec notre correspondant à Bamako, Serge Daniel

Emmitouflé dans une tenue traditionnelle, un bonnet de couleur noire sur la tête, Issa Kaou Djim a plutôt accueilli avec soulagement le verdict. L’ancien quatrième vice-président du CNT ne retournera pas en prison, il écope d’une peine avec sursis. Devant la presse, il a dans ses premiers propos clairement laissé entendre qu’il continuera à faire localement de la politique : « Nous voulons être dans le camp de ceux qui ont des idées de sortie de crise. Le Mali a besoin aujourd'hui de se réconcilier avec le monde, mais le Mali ne peut pas vivre en autarcie. »

En clair, pour lui il faut tendre la main à la communauté internationale pour sortir de la crise. Il va plus loin dans son nouveau positionnement, en se rangeant dans le camp de ceux qui veulent une transition plutôt courte.

Affaire Tapie. Stéphane Richard, PDG d’Orange et « homme de la réconciliation », démissionne

  Affaire Tapie. Stéphane Richard, PDG d’Orange et « homme de la réconciliation », démissionne Relaxé en première instance, Stéphane Richard a été condamné mercredi 24 novembre à un an de prison avec sursis dans l’affaire de l’arbitrage controversé opposant Bernard Tapie au Crédit Lyonnais. Il a démissionné le soir même de son poste de PDG d’Orange. Contraint et forcé, amer aussi, Stéphane Richard PDG d’Orange depuis 2011 raccroche. Le patron de l’opérateur téléphonique – dont l’État est actionnaire à hauteur de 23 % – a présenté dans la soirée du mercredi 24 novembre sa démission au conseil d’administration. À 60 ans, il quittera fin janvier 2022 au plus tard la direction d’une entreprise présente dans vingt-six pays.

Le parquet a requis trois mois de prison , mais une commission ad hoc du Conseil national de transition a travaillé cette semaine sur son cas, en parallèle à la procédure judiciaire en cours. Plusieurs membres de cette commission, dont son président Souleymane Dé, ont dénoncé unanimement des erreurs dans la qualification des infractions reprochées à leur quatrième vice - président . Selon eux, «l'atteinte au crédit de l’État» n’est pas pertinente au sujet des propos qui valent à Issa Kaou N ’ Djim d’être poursuivi, le délit de «flagrance» invoqué par le procureur ne

Issa Kaou N ' Djim , personnalité politique connue, a été l'une des figures de la mobilisation menant au Coup d'Etat. Connu pour son soutien au colonel Assimi Goïta, chef des putschistes et désormais président de transition, il s'est signalé entre-temps par ses critiques contre le Premier ministre de transition "Les membres du CNT ont demandé la suspension de la procédure" contre Issa Kaou N ' Djim , a indiqué Aboubacar Sidick Fomba, membre de la commission. La demande a été approuvée à l’unanimité, a rapporté Mamadou Diarrassouba, membre du CNT . Le Parquet attend que la décision

À lire aussi : Mali: Issa Kaou N'Djim libéré provisoirement et révoqué du Conseil national de transition

Situation d'exception

« Nous pensons que la grandeur d'un homme, c'est d'être ceux qui proposent des solutions, a déclaré Issa Kaou Djim, que le plus important, le plus rapidement possible, c'est de créer des conditions d'élections transparentes, crédibles, pour que nous sortions de cette situation d'exception. »

Prochaine étape pour Issa Kaou Ndjim, également connu pour ses critiques contre le Premier ministre malien : construire, dit-il, une base politique solide afin de peser sur le court des événements dans son pays.

À écouter : À la Une: au Mali, l'affaire Kaou N’Djim continue de faire du bruit

Football : Lyon reconnu responsable et sanctionné pour les incidents lors du match contre Marseille .
La commission de discipline de la Ligue de football professionnel a décidé, mercredi, de retirer un point à l’Olympique lyonnais et de faire rejouer le match qui avait été arrêté à la suite d’un jet de bouteille sur le joueur phocéen Dimitri Payet. © Fournis par Le Monde Dimitri Payet a été touché par une bouteille à la tête, lors du match entre Lyon et Marseille le 21 novembre 2021. La goutte d’eau qui a fait déborder le seuil de tolérance des violences au sein du football français n’a pas jailli d’un vase mais d’une bouteille en plastique.

usr: 1
C'est intéressant!