•   
  •   

Monde Macron rencontre "MBS" pour veiller à la "stabilité" dans le Golfe

08:26  04 décembre  2021
08:26  04 décembre  2021 Source:   lepoint.fr

'Outlander' Home Home Wardpark Studios Film et téléviseurs acquis par des tenues américaines Hackman Capital Partners & Square Mile Capital Management

 'Outlander' Home Home Wardpark Studios Film et téléviseurs acquis par des tenues américaines Hackman Capital Partners & Square Mile Capital Management © Wardpark Film et télévision Studios Wardpark Studios de films et de télévision, l'une des plus grandes installations de production de Scotland, a été acquise par Les entreprises américaines Hackman Capital Partners et partenaire Carré Mile Capital Management . situé à Cumbernauld, en Écosse, le site est à environ 20 minutes de Glasgow et d'Édimbourg.

  Macron rencontre © POOL/AFP/Archives

Le président français Emmanuel Macron doit rencontrer samedi à Jeddah, sur la côte ouest de l'Arabie saoudite, le prince héritier Mohammed ben Salmane, homme fort du royaume, pour veiller à la "stabilité" dans le Golfe et discuter notamment de la situation au Liban.

M. Macron effectue une tournée express dans le Golfe. Il est attendu dans cette grande cité portuaire saoudienne au lendemain d'une visite dans les Emirats arabes unis.

Il sera l'un des premiers dirigeants occidentaux à rencontrer "MBS" depuis l'assassinat en 2018 du journaliste saoudien Jamal Khashoggi au consulat de son pays à Istanbul. L'image du prince héritier à l'international a été fortement ternie par cette affaire.

mbs maintenant examinez le «cauchemar» de la Premier League pour Newcastle; Ses pieds sont «une blague» - Signaler

 mbs maintenant examinez le «cauchemar» de la Premier League pour Newcastle; Ses pieds sont «une blague» - Signaler Mohammed Bin Salman (MBS) examinerait maintenant un déménagement pour signer Raphinha pour Newcastle United. © Fourni par transfert Tavern Premier League - Leeds United v West Ham United Le Lowdown: Shining Light L'enfant de 24 ans est une lumière brillante pour Leeds United Jusqu'ici cette saison, avec six buts dans 12 matchs jusqu'à présent Dans la Premier League ( Transfermarkt ).

Le chef de l'Etat a jugé vendredi nécessaire de parler à l'Arabie saoudite, "premier pays du Golfe en terme de taille", pour pouvoir "oeuvrer à la stabilité de la région".

Mais cela "ne veut pas dire qu'on est complaisant", a-t-il assuré, en faisant allusion à cet assassinat.

"Je note que l'Arabie saoudite a organisé le G20 dès l'année qui a suivi (l'affaire Khashoggi) et je n'ai pas noté que beaucoup de puissances ont boycotté le G20", a-t-il encore relevé. "Nous avons toujours été clairs sur le sujet des droits de l'homme ou cette affaire".

Crise libanaise

Face à MBS, il entend en particulier plaider la cause du Liban où la crise économique a été aggravée par la crise diplomatique ouverte en octobre avec plusieurs Etats du Golfe, au premier rang desquels l'Arabie, qui avait gelé ses importations.

15 émissions de télévision bien-aimées qui ont été sauvées de l'annulation des fans

 15 émissions de télévision bien-aimées qui ont été sauvées de l'annulation des fans Dubaï, Émirats arabes unis (AP) - Le président français Emmanuel Macron a rencontré le prince Saoudien Prince Saoudan Mohammed Bin Salman samedi pour la dernière étape d'une visite du golfe de deux jours. Préoccupations concernant le programme nucléaire iranien, les multiples crises au Liban et la guerre en cours au Yémen devaient être diffusées en privé des deux côtés.

Ces efforts devraient profiter de la démission, annoncée vendredi, du ministre libanais de l'Information George Kordahi, à l'origine de la crise pour avoir critiqué l'intervention militaire de Ryad au Yémen.


Vidéo: E. Macron dans les pays du Golfe: "La France a vocation à se présenter comme une puissance d'équilibre" (France 24)

Saluant cette démission, Emmanuel Macron a exprimé ses espoirs de "pouvoir réengager l'ensemble des pays du Golfe dans la relation avec le Liban".

Il est en effet très impliqué depuis un an pour aider le Liban à sortir de la pire crise socio-économique de son histoire.

Les relations entre Beyrouth et les Etats arabes du Golfe se sont tendues ces dernières années en raison de l'influence croissante du Hezbollah pro-iranien.

"La France a un rôle à jouer dans la région (...) mais comment vouloir oeuvrer à la stabilité de la région, comment vouloir traiter du Liban et traiter de tant de sujets en ignorant le premier pays du Golfe en terme de géographie et de taille", a souligné le président français.

22 des meilleurs endroits où vous devriez voyager aux États-Unis en 2022

 22 des meilleurs endroits où vous devriez voyager aux États-Unis en 2022 Dubaï, Émirats arabes unis (AP) - Le président français Emmanuel Macron a rencontré Saoudien Crown Prince Mohammed Bin Salman samedi pour la dernière étape d'une visite du golfe de deux jours . Préoccupations concernant le programme nucléaire iranien, les multiples crises au Liban et la guerre en cours au Yémen devaient être diffusées en privé des deux côtés.

Les Emirats arabes unis ont signé vendredi, au premier jour du déplacement présidentiel dans le Golfe, un accord pour acquérir 80 avions de combat Rafale --commande record pour l'avion de chasse entré en service en 2004-- pour 14 milliards d'euros. D'autres contrats militaires (hélicoptères et armements) ont fait grimper le total à 17 milliards.

Après Dubaï où il s'est entretenu avec le prince héritier d'Abou Dhabi Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, le président français s'est rendu au Qatar pour rencontrer l'émir cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani.

Plainte à Paris

Au moment même de ce déplacement présidentiel, une plainte a été déposée vendredi à Paris avec constitution de partie civile visant les princes héritiers d'Arabie saoudite et des Emirats arabes unis, notamment pour financement du terrorisme.

Les plaignants, des victimes de la guerre au Yémen, accusent ces deux pays d'avoir noué une "alliance" avec le groupe jihadiste Al-Qaïda, a expliqué leur avocat Joseph Breham.

L'Arabie saoudite, alliée des Etats-Unis, intervient au Yémen depuis 2015 à la tête d'une coalition militaire en soutien au gouvernement face aux rebelles Houthis, appuyés politiquement par l'Iran, ennemi de Washington et rival régional de Ryad.

Les Emirats ont retiré leurs troupes du Yémen en 2019 mais restent membres de la coalition.

Les autorités saoudiennes n'ont pas donné suite aux sollicitations de l'AFP à ce stade. Egalement contacté, le pouvoir émirati n'avait pas de commentaire à faire dans l'immédiat.

04/12/2021 04:03:57 -          Doha (AFP) -          © 2021 AFP

Face à la piraterie maritime dans le golfe de Guinée, la riposte s’organise .
Si le nombre d’attaques est en baisse, la zone reste la plus touchée au monde par le phénomène des enlèvements de marins. Pour ne rien manquer de l’actualité africaine, inscrivez-vous à la newsletter du Monde Afrique depuis ce lien. Chaque samedi à 6 heures, retrouvez une semaine d’actualité et de débats traitée par la rédaction du « Monde Afrique ». © Fournis par Le Monde Le capitaine de corvette Yves Le Goff, du navire de la marine française « Commandant Birot », s’entretient avec des marins nigérians et ghanéens à bord, dans le golfe de Guinée, au large du port de Tema, près d’Accra, en février 2014.

usr: 0
C'est intéressant!