•   
  •   

Monde A Athènes, le pape François une Europe « déchirée par les égoïsmes nationalistes »

22:05  04 décembre  2021
22:05  04 décembre  2021 Source:   nouvelobs.com

Emmanuel Macron rode auprès du pape sa présidence européenne

  Emmanuel Macron rode auprès du pape sa présidence européenne L’Europe a été au cœur de l’entretien entre le président français et le pape François, l’un comme l’autre inquiets par la montée des «populismes».La Rome antique sondait les oracles. Dans la Rome papale, où la vérité des entretiens est masquée par la sèche concision du «bolletino» de la salle de presse du Vatican, c’est encore la grande horloge de la cour Saint-Damase qui en dit le plus.

  A Athènes, le pape François une Europe « déchirée par les égoïsmes nationalistes » © Copyright 2021, L'Obs

Le pape François a pointé ce samedi 4 décembre, au premier jour de sa visite à Athènes, la responsabilité de l’Europe dans la crise migratoire et déploré qu’elle soit « parfois bloquée » et « déchirée par les égoïsmes nationalistes ».

Le souverain pontife argentin de 84 ans, arrivé peu après 11 heures (9 heures GMT) à l’aéroport d’Athènes, a regretté que « l’Europe persiste à tergiverser » face aux arrivées de migrants « au lieu d’être un moteur de solidarité ».

Il s’exprimait devant la présidente de la République hellénique Katerina Sakellaropoulou et le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis ainsi qu’un parterre de personnalités catholiques et de la société civile qui l’ont chaudement applaudi au palais présidentiel d’Athènes.

Arrivée du pape à Chypre, la question migratoire au coeur de sa visite

  Arrivée du pape à Chypre, la question migratoire au coeur de sa visite Le pape François est arrivé jeudi après-midi à Chypre pour une visite de deux jours lors de laquelle il entend attirer l'attention sur l'accueil desIl s'agit de la deuxième visite d'un pape sur l'île majoritairement peuplée de chrétiens orthodoxes après la venue de Benoît XVI en 2010.

Le pape François va accueillir 50 migrants de Chypre

Si le pape François s’est rendu sur l’île grecque de Lesbos en 2016, où il retournera dimanche, c’est la première visite d’un pape à Athènes en vingt ans, depuis le déplacement de Jean-Paul II en mai 2001. Il avait auparavant passé deux jours à Chypre où il a fustigé avec force « le mur de la haine » dressé contre les migrants, dont cinquante seront transférés à Rome, selon Nicosie.


Vidéo: Le pape François à Athènes pour la première visite papale en deux décennies (AFP)

A Athènes, le pape pontife a rappelé que la Grèce avait « reçu sur certaines de ses îles un nombre de frères et sœurs migrants plus élevé que celui des habitants eux-mêmes ». Or « la communauté européenne, déchirée par les égoïsmes nationalistes, apparaît parfois bloquée et non coordonnée, au lieu d’être un moteur de solidarité », a-t-il dit devant les autorités politiques.

Le pape François à Chypre, une île dépassée par la crise migratoire

  Le pape François à Chypre, une île dépassée par la crise migratoire Vendredi, le pape François a profité de sa visite à Chypre pour placer la question migratoire au cœur de l’actualité. L’île européenne dit compter le nombre le plus élevé de premières demandes d'asile des 27 membres de l'UE par rapport à sa population. En voyage à Chypre, le pape François entend braquer les regards sur la question migratoire, enjeu majeur pour cette île de la Méditerranée située non loin de la Turquie, du Liban et de la Syrie. Lors de ce déplacement, il a souhaité mettre des migrants à l’honneur.

« Recul de la démocratie »

Le pape François a en outre relevé « un recul de la démocratie, et pas seulement sur le continent européen », estimant que « la démocratie exige la participation et l’implication de chacun », quand « l’autoritarisme est expéditif et les assurances faciles offertes par les populismes semblent tentantes ».

Ils s’appelaient Aleksandra, Abdulfatah, Yasser… Ils sont morts à Calais, faute d’asile

Quelques minutes plus tôt, la présidente Sakellaropoulou avait évoqué l’« humanité des Grecs et la charge disproportionnée qu’ils ont supportée » dans la gestion de cette crise. « Notre pays s’efforce autant que possible d’empêcher les trafics illégaux de personnes », a-t-elle souligné. La présidente a aussi remercié le pape pour son « soutien chaleureux » lors de la conversion de l’ancienne basilique Sainte-Sophie d’Istanbul en mosquée, afin de la « conserver comme un symbole universel de culte religieux et un monument emblématique de l’héritage mondial ».

Le pape a dit venir à Athènes « étancher sa soif aux sources de la fraternité » et renforcer ses liens avec ses « frères de foi », les chrétiens orthodoxes, séparés de l’Eglise catholique depuis le schisme de 1054 entre Rome et Constantinople. François s’est entretenu avec l’archevêque de l’Eglise orthodoxe de Grèce Hiéronyme II et son entourage.

pape se termine la visite en Grèce axée sur le sort des migrants .
Le pape Francis lundi engloutit une visite de trois jours à la Grèce qui a été marquée par son meilleur traitement des migrants en Europe et une visite aux demandeurs d'asile sur le Île des Lesbos. © Louisa Gouliamaki Le pape François a longtemps défendu la cause des migrants après une dernière rencontre avec des jeunes dans une école catholique, le pape devrait laisser Athènes à retourner à Rome à la fin du matin.

usr: 0
C'est intéressant!