•   
  •   

Monde Crise ukrainienne : nouvelle séquence diplomatique à Brest

13:10  13 janvier  2022
13:10  13 janvier  2022 Source:   fr.euronews.com

Coronavirus en Bretagne : Les transferts de patients d’autres régions s’accélèrent

  Coronavirus en Bretagne : Les transferts de patients d’autres régions s’accélèrent Deux patients en réanimation au centre hospitalier de Bastia vont être pris en charge au CHU de Brest © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP Les deux patients ont quitté l'aéroport de Bastia ce mercredi pour rejoindre celui de Brest. SOLIDARITE - Deux patients en réanimation au centre hospitalier de Bastia vont être Moins touchée que les autres régions par l’épidémie de coronavirus lors des précédentes vagues, la Bretagne avait accueilli des patients venus d’autres régions.

Les ministres de la défense européens se retrouvent à Brest les mercredi 12 et jeudi 13 janvier pour une réunion informelle – la première sous présidence française du Conseil de l’Union européenne (UE). Un dossier occupera une place centrale à l’agenda : la crise ukrainienne , alors que Moscou menace d’envahir son voisin. « À l’origine, la crise ukrainienne a été déclenchée par Poutine en 2014 justement parce que l’Ukraine se rapprochait de l’UE. Mais depuis, l’UE n’a pas démontré sa capacité à réagir à court terme. Elle manque notamment de prise de décision centralisée », estime Sven Biscop

La Russie a massé 100 000 soldats à la frontière ukrainienne , ce qui fait Et la mission diplomatique russe auprès de l'Alliance a été retirée en octobre après l'expulsion de huit Il n'y a aucune raison d'être optimiste, mais les Russes sont sérieusement engagés dans la séquence diplomatique , a

Après Genève et Bruxelles, les ministres de la Défense de l'Union européenne sont réunis à Brest en France ce jeudi et pour deux jours. L'objectif de cette réunion est de discuter de la sécurité du continent et notamment de la crise en Ukraine. View on euronews

  Crise ukrainienne : nouvelle séquence diplomatique à Brest © Olivier Hoslet/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

Après Genève et Bruxelles, les ministres de la Défense de l'Union européenne sont réunis à Brest en France ce jeudi et pour deux jours. L'objectif de cette réunion est de discuter de la sécurité du continent et notamment de la crise ukrainienne.

Cette séquence diplomatique suit celle qui s’est déroulée ce mercredi au siège de l’OTAN à Bruxelles où les États-Unis et leurs alliés européens ont engagé des discussions avec Moscou pour tenter de désamorcer le risque d'un nouveau conflit en Ukraine. Ce rendez-vous s’est soldé par une nouvelle une mise en garde.

Pourparlers américano-russes pour éviter un conflit en Ukraine

  Pourparlers américano-russes pour éviter un conflit en Ukraine Les Etats-Unis et la Russie se retrouvent dès dimanche soir à Genève pour tenter de désamorcer la crise explosive qui se joue autour de l'Ukraine et,C'est par un face-à-face des vice-ministres des Affaires étrangères des deux puissances rivales, l'Américaine Wendy Sherman et le Russe Sergueï Riabkov, que s'ouvre cette semaine diplomatique à hauts risques. Elle se poursuivra avec une réunion Otan-Russie mercredi à Bruxelles puis une rencontre jeudi à Vienne de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), pour inclure les Européens qui redoutent d'être marginalisés.

En mal d'influence géopolitique, l'Union européenne doit se réinventer pour apaiser les tensions à la frontière ukrainienne . Un défi posé à l'occasion d'un sommet informel des ministres Un défi posé à l'occasion d'un sommet informel des ministres des affaires étrangères à Brest , ces 12 et 13 janvier.

La crise ukrainienne actuelle était prévisible depuis la « révolution orange » (2004) et la première tentative de faire adhérer le pays à l’OTAN (2008). Cette crise était évitable pour peu que l’Union européenne, au moment du lancement du partenariat oriental (2009), eût cadré la négociation d’un accord d’association avec Les hérauts d’une nouvelle guerre froide nous décrivent la Russie comme une dictature fondamentalement hostile aux valeurs universelles et qui aspirerait à reconstituer l’URSS. Pour ceux qui connaissent la Russie d’aujourd’hui, cette description est outrée, voire caricaturale.

"Nous envoyons un message clair à la Russie. Si elle décide, une fois de plus, de recourir à la force contre l'Ukraine, cela aura de graves conséquences pour elle. Ce sera une grosse erreur stratégique de Moscou et les alliés de l'OTAN, l'UE et beaucoup d'autres ont déclaré clairement qu'ils imposeront de sérieuses sanctions à la Russie", a dit Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l'OTAN.

Le rendez-vous de mercredi a marqué le premier face-à-face entre l'OTAN et la Russie depuis deux ans et le fossé entre les deux parties semble plus profond que jamais. Si l’organisation a assuré qu'elle était disposée à engager des pourparlers concernant l’armement notamment, elle a aussi assuré qu'elle ne permettrait pas à Moscou d'opposer son veto à l'ambition de l'Ukraine de rejoindre l'alliance.

Ukraine : Moscou doute de l’utilité de nouveaux pourparlers avec l’Occident

  Ukraine : Moscou doute de l’utilité de nouveaux pourparlers avec l’Occident Ukraine : Moscou doute de l’utilité de nouveaux pourparlers avec l’Occident

" Il n'y a aucune raison d'être optimiste, mais les Russes sont sérieusement engagés dans la séquence diplomatique ", a confié à l'AFP le représentant d'un pays européen. Les Américains n'ont fait aucune concession, mais ils ont formulé des propositions pour réduire les risques de conflit et engager un désarmement conventionnel et nucléaire, a expliqué la nouvelle ambassadrice des Etats-Unis à l'Otan Julianne Smith. Washington a assuré à Moscou ne pas avoir l'intention de positionner des armes offensives en Ukraine, mais a démenti avoir l'intention de procéder à une démilitarisation en Europe, a

La crise ukrainienne a mis en sommeil cette instance et de fait la coopération pratique entre la Russie et l’OTAN est rompue depuis 2014, après l’annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par Moscou. La mission diplomatique russe auprès de l’Alliance a été retirée en octobre après l’expulsion de huit membres de son personnel soupçonnés Après Genève et Bruxelles, la séquence diplomatique doit se poursuivre jeudi à Vienne avec une réunion de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), la plateforme de dialogue Est-Ouest issue de la Guerre froide.

Les Occidentaux accusent Moscou d'avoir massé ces dernières semaines, quelque 100 000 soldats, des chars et de l'artillerie à la frontière avec l'Ukraine pour préparer une attaque contre ce pays. Cette intention est niée par la Russie qui assure vouloir préserver sa sécurité territoriale et stopper l’expansion de l’OTAN.

Tops/Flops Brest-LOSC : Bizot parfait, Yilmaz à l'envers .
Marco Bizot impérial, Burak à côté de la plaque Retrouvez nos tops et flops après la défaite lilloise à Brest ce samedi, lors de la 22e journée de L1 (2-0).Le portier brestois est en grande forme. Après une performance majuscule face au PSG (2-0), Marco Bizot a confirmé sa bonne dynamique ce samedi, lors de la victoire face à Lille (2-0), pour le compte de la 22e journée de Ligue 1. Le Néerlandais a d'abord repoussé une volée de Jonathan David (7e). Il s'est ensuite détendu pour détourner une frappe de Yilmaz, depuis la surface (13e). Il s'est ensuite distingué sur une frappe lointaine et vicieuse de Bamba (67e).

usr: 0
C'est intéressant!