•   
  •   

Monde Covid-19: Hong Kong interdit aux passagers de 153 pays de transiter par son aéroport

17:45  14 janvier  2022
17:45  14 janvier  2022 Source:   rfi.fr

Hong Kong va créer de nouvelles infractions à la « sécurité nationale »

  Hong Kong va créer de nouvelles infractions à la « sécurité nationale » La nouvelle législation viendra compléter la loi imposée par Pékin en juin 2020 qui a permis de museler toute dissidence dans l’ex-colonie britannique. En 2003, le gouvernement avait dû renoncer à mettre en œuvre cet article 23 à la suite d’importantes manifestations. C’est pourquoi Pékin a décidé en 2020 d’imposer à Hong Kong une loi sur la sécurité nationale.Il est peu probable que ce nouveau projet de loi local ne soit pas adopté, le Conseil législatif étant désormais réservé aux « patriotes » à la suite de nouvelles règles visant à empêcher la présence de toute opposition.

À partir du 16 janvier, les passagers aériens en provenance de 153 pays ne pourront plus transiter par l’aéroport de Hong Kong, c'est ce qu'a annoncé Carrie Lam. (Image d'illustration) © Miguel Candela/via GettyImages À partir du 16 janvier, les passagers aériens en provenance de 153 pays ne pourront plus transiter par l’aéroport de Hong Kong, c'est ce qu'a annoncé Carrie Lam. (Image d'illustration)

À Hong Kong où les autorités commencent à être dépassées par les mesures drastiques qu’elles imposent dans le but de tenir leur objectif « zéro Covid », de nouvelles restrictions ne cessent d’être annoncées, à l’approche du Nouvel an chinois.

Avec notre correspondante à Hong Kong, Florence de Changy

À partir du 16 janvier, les passagers aériens en provenance de 153 pays ne pourront plus transiter par l’aéroport de Hong Kong, qui était jusqu’à récemment l'un des aéroports les plus fréquentés de la planète.

milliers de personnes occupées sur le navire de croisière au milieu de Hong Kong Covid Scare

 milliers de personnes occupées sur le navire de croisière au milieu de Hong Kong Covid Scare Plus de 3 000 passagers et membres de l'équipage ont eu lieu sur une grande doublure de croisière à Hong Kong mercredi après qu'une peur de Covid a incité les autorités pour commander le navire de retourner au port. © Peter Parks / AFP / Getty Images Le spectre des mers a été ordonné de retourner à Hong Kong pour des tests de Covid. Les passagers et le personnel ont été autorisés à débarquer mercredi soir après avoir été testé pour Covid-19, un représentant royal des Caraïbes a déclaré à CNN.

Ce vendredi 14 janvier, Carrie Lam, la cheffe de l’exécutif, a également annoncé que l’interdiction totale pour les vols en provenance de huit pays, dont la France, l’Angleterre et les États-Unis qui avait été annoncée le 8 janvier pour deux semaines est maintenue jusqu’au 4 février au moins.

Exception faite pour les sportifs et membres de la délégation officielle des JO

La compagnie du territoire, Cathay Pacific, avait annoncé la semaine dernière une réduction drastique du nombre de ses vols passagers et cargos, car les mesures de quarantaine que Hong Kong impose aux équipages ne sont pas tenables.

Cette nouvelle interdiction du transit par Hong Kong pourrait avoir un impact sur les préparatifs des Jeux olympiques d’hiver de Pékin, qui débutent le 4 février. Selon l’agence Bloomberg, les sportifs, diplomates et autres membres des délégations officielles se rendant aux JO seront tout de même autorisés à faire escale à Hong Kong.

Carrie Lam a également prévenu qu’il fallait s’attendre à des problèmes d’approvisionnement pour une ville qui importe notamment 99% de son alimentation.

Airlines n'utilisera pas à la maison des passagers québécois du vol de la fête de Sunwing à destination de Mexico .
Montréal - Les passagers qui se sont filtrés de la fête à bord d'un vol de Sunwing Airlines affrété de Montréal au Mexique La semaine dernière sont devenues des pariahs et sont maintenant confrontés à être bloquées après deux autres compagnies aériennes annoncées. Mercredi, ils ne les retourneront pas chez eux au Canada.

usr: 3
C'est intéressant!