•   
  •   

Monde Yémen: les rebelles houthis refusent de relâcher le navire émirien

10:50  16 janvier  2022
10:50  16 janvier  2022 Source:   rfi.fr

Houthis's Houthis Rejete Nations Unie pour libérer un navire pavillon des EAU

 Houthis's Houthis Rejete Nations Unie pour libérer un navire pavillon des EAU Les rebelles Yemeni Houthi ont rejeté une demande des Nations Unies de libération d'un navire pavillon émirati qu'ils saisis auparavant ce mois-ci, ainsi que son équipage de 11 membres, en disant que le navire transportait "l'armée les atouts".

Les Houthis refusent de se plier au calendrier saoudien. "Le diable se cache dans les détails, explique, sur son compte Twitter, Peter Salisbury, analyste spécialiste du Yémen au sein de l'International Crisis Group. Les Saoudiens, le gouvernement yéménite et les Houthis disent tous qu'ils soutiennent cette initiative, mais ils n'ont cessé d'ergoter sur le calendrier et les détails de chaque question." Sauf que la dernière proposition saoudienne contient une variante, notamment sur la très sensible question du partage des revenus du transport de pétrole et de ses dérivés vers le port

# Yémen #Arabie_Saoudite Les rebelles Houthis annoncent la capture d'un navire de guerre émirati au large de la mer rouge sur la côte ouest du Yémen . Toutes les images sur cette importante capture seront diffusées dans les heures qui viennent. # Yémen #Arabie_Saoudite Des armes, des matériels militaires dont des blindés et des véhicules militaires que transportait le navire de guerre émirati ont été aussi saisis.

Hodeïda est une ville stratégique, car son port est le point d’entrée des trois quarts de l’aide humanitaire internationale qui arrive au Yémen. © REUTERS/Abduljabbar Zeyad Hodeïda est une ville stratégique, car son port est le point d’entrée des trois quarts de l’aide humanitaire internationale qui arrive au Yémen.

Au Yémen, les Houthis ont rejeté samedi 15 janvier un appel du Conseil de sécurité de l'ONU exigeant la « libération immédiate » d'un navire battant pavillon émirien. Le bateau avait été saisi en mer Rouge le 3 janvier au large du port de Hodeïda, contrôlé par les rebelles.

Avec notre correspondant à Dubaï, Nicolas Keraudren

L'appel est sans effet. Lors d'une réunion le 12 janvier, les Émirats arabes unis avaient incité les membres du Conseil de sécurité de l’ONU à adopter « une position ferme » contre les rebelles houthis.

Émirats arabes unis : trois morts dans l'explosion de camions-citernes à Abou Dhabi

  Émirats arabes unis : trois morts dans l'explosion de camions-citernes à Abou Dhabi L'explosion de camions-citernes transportant du carburant a fait trois morts et six blessés lundi à Abou Dhabi, capitale des Émirats arabes unis, où les autorités ont évoqué un incident "probablement" dû à des drones. De leur côtés, les rebelles yéménites Houthis ont annoncé une "opération militaire d'envergure" aux Émirats arabes unis. L'explosion de camions-citernes a fait trois morts, lundi 17 janvier à Abu Dhabi, a indiqué la police de la capitale émiratie tandis que les rebelles yéménites Houthis ont annoncé une "opération militaire d'envergure" aux Émirats arabes unis.

Les rebelles houthis , opposés aux forces fidèles au président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, ont annoncé avoir «complétement détruit» un navire militaire 03.10.2016, Sputnik France.

3 janvier (Reuters) - Le mouvement houthi du Yémen , aligné sur l'Iran, a attaqué un bateau sous pavillon des Émirats arabes unis, affirmant qu'il agissait de manière "hostile", tandis que l'Arabie saoudite assure pour sa part que le navire contient du matériel médical. Le cargo a appareillé de l'île de Socotra, au sud du Yémen , et se dirigeait vers Jizan, en Arabie saoudite, lorsqu'il a été attaqué dimanche soir, rapporte l'agence officielle saoudienne SPA, citant le porte-parole de la coalition combattant les Houthis , Turki al Maliki.


Vidéo: Premier hiver à Kaboul depuis la prise de contrôle des talibans, la crise humanitaire s'aggrave (Dailymotion)

La saisie du navire sous pavillon émirien est un « acte de piraterie » avait dénoncé la représente permanente des Émirats aux Nations Unies. Le bateau, avec à son bord 11 membres d'équipages étrangers, contient des équipements destinés à la construction d'un hôpital avait affirmé de son côté l'Arabie saoudite.

Un navire plein d'armes, selon les rebelles

Pour un responsable du gouvernement des rebelles au Yémen, la version est différente. « Le navire ne contenait pas de dattes et des jeux pour les enfants » a-t-il ironisé, « mais des armes destinées à des groupes extrémistes ». Lorsqu'il a été saisi, le bateau était en provenance de l'île de Socotra. Un territoire stratégique contrôlé par des séparatistes du sud, proches des Émirats arabes unis.

Au Yémen, la guerre longue de sept années n'en finit plus. La coalition arabe, conduite par l'Arabie saoudite, a annoncé samedi avoir tué plus de 300 Houthis au cours des dernières 24 heures dans les provinces d'Al-Bayda et de Marib.

Les rebelles du Yémen tirent des missiles contre les Émirats et l'Arabie qui ripostent .
Nouvelle poussée de fièvre ces dernières heures entre les rebelles houthis du Yémen et plusieurs pays du Golfe. Des missiles balistiques ont été tirés en direction des Émirats arabes unis et de l'Arabie saoudite, et une riposte militaire a déjà eu lieu. L'Arabie saoudite a signalé plusieurs tirs de missiles sur son territoire : l'un des engins a fait deux blessés dans la ville de Jazan, un autre a été intercepté. Cela fait des années que leL'Arabie saoudite a signalé plusieurs tirs de missiles sur son territoire : l'un des engins a fait deux blessés dans la ville de Jazan, un autre a été intercepté.

usr: 0
C'est intéressant!