•   
  •   

Monde Hong Kong : le militant indépendantiste Edward Leung libéré après 4 ans de détention

09:00  19 janvier  2022
09:00  19 janvier  2022 Source:   france24.com

Après 900 jours de prison en Egypte, le militant Ramy Shaath enfin à Paris

  Après 900 jours de prison en Egypte, le militant Ramy Shaath enfin à Paris Le militant politique égypto-palestinien Ramy Shaath est arrivé samedi à Paris, visiblement soulagé après plus de 900 jours de détention en Egypte."C'est énorme. Je suis très heureux d'être ici", a-t-il lancé en anglais quelques minutes après être sorti de l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, le bras levé tout en tenant la main de son épouse, la Française Céline Lebrun, qui avait elle-même été expulsée d'Egypte au moment de son arrestation.

Un manifestant brandit une photographie d'Edward Leung, libéré mercredi 19 janvier à Hong Kong. © Mohd Rasfan, AFP Un manifestant brandit une photographie d'Edward Leung, libéré mercredi 19 janvier à Hong Kong.

Edward Leung, qui a inventé le slogan "Libérez Hong Kong, révolution de notre temps" repris par le grand mouvement pour la démocratie de 2019, a été libéré de prison, mercredi, après quatre ans de détention. Sous surveillance, il est privé de réseaux sociaux.

Malgré l'enfermement d'Edward Leung, son slogan "Libérez Hong Kong, révolution de notre temps" a continué de résonner. Après presque quatre ans de détention, ce militant pour l'indépendance de Hong Kong a été libéré de prison, mercredi 19 janvier, a annoncé le département des services pénitentiaires.

Hong Kong va créer de nouvelles infractions à la « sécurité nationale »

  Hong Kong va créer de nouvelles infractions à la « sécurité nationale » La nouvelle législation viendra compléter la loi imposée par Pékin en juin 2020 qui a permis de museler toute dissidence dans l’ex-colonie britannique. En 2003, le gouvernement avait dû renoncer à mettre en œuvre cet article 23 à la suite d’importantes manifestations. C’est pourquoi Pékin a décidé en 2020 d’imposer à Hong Kong une loi sur la sécurité nationale.Il est peu probable que ce nouveau projet de loi local ne soit pas adopté, le Conseil législatif étant désormais réservé aux « patriotes » à la suite de nouvelles règles visant à empêcher la présence de toute opposition.

Cet homme de 30 ans était une étoile montante de la scène politique lorsque le mouvement indépendantiste a commencé à prendre de l'ampleur en 2016.

Mais son ascension s'est arrêtée brutalement en 2018, lorsqu'il a été emprisonné pour émeute et agression envers la police lors d'une manifestation en 2016 durant laquelle des protestataires avaient jeté des briques et brûlé des pneus dans les rues. Edward Leung avait alors été enfermé dans une prison de haute sécurité.

Volonté exprimée de "rester loin des projecteurs"

Edward Leung, qui devait sortir dans la journée mercredi, a finalement été libéré à l'aube alors qu'il faisait encore nuit, pour "prendre en considération le souhait et la sécurité" du militant, a expliqué le département des services pénitentiaires à l'AFP. Sa famille avait appelé mardi à ne pas venir à la prison pour sa libération.

Police Chargez Cathay Vol Horlicateurs au centre de Hong Kong Outbreak

 Police Chargez Cathay Vol Horlicateurs au centre de Hong Kong Outbreak La police de Hong Kong a arrêté et chargée lundi Deux agents de bord du Pacifique Cathay pour prétendument contraver les réglementations de Covid, après l'émergence de la variante d'Omicron sur le territoire, ont été attribuées à leur violation de la quarantaine à domicile .

Selon des médias locaux, il a quitté la prison avant 3 h (20 h mardi à Paris). Des barrières métalliques avaient été installées sur la principale route menant à la prison, pour empêcher les journalistes de s'approcher.

Mercredi vers 5 h 45 (22 h 45 mardi à Paris), Edward Leung a indiqué sur les réseaux sociaux avoir retrouvé ses proches. "Après quatre ans, je veux profiter de ce temps précieux que j'ai avec ma famille et retrouver une vie normale. Je voudrais exprimer ma sincère gratitude pour votre attention", a-t-il écrit. Il a ajouté vouloir "rester loin des projecteurs et arrêter d'utiliser les réseaux sociaux", y étant obligé légalement car il reste sous surveillance. Mercredi à 6 h, sa page Facebook semblait avoir été désactivée.

Il y a quelques semaines, des sources gouvernementales avaient indiqué à des médias locaux que l'activiste allait "probablement être surveillé", les autorités étant conscientes de son influence sur le camp indépendantiste, aujourd'hui très affaibli.

HK Police Chargez l'ancien pilote d'équipage sur des règles de Covid

 HK Police Chargez l'ancien pilote d'équipage sur des règles de Covid La police de Hong Kong dit que deux anciens agents de bord ont été arrêtés et facturés pour avoir prétendument rompu les restrictions coronavirus de la ville. © Getty Getty Images La police a déclaré que les deux avaient "des activités inutiles" quand ils auraient dû être isolés à la maison. Ils ont tous deux testé positif pour la variante d'omicron à propagation rapide.

Edward Leung est resté silencieux pendant presque toute sa détention, sauf en juillet 2019 lorsque, après des violences, il avait écrit une lettre demandant aux manifestants de ne pas se laisser aveugler par la haine. Aujourd'hui, en vertu de la loi sur la sécurité nationale entrée en vigueur en 2020, réclamer l'indépendance de Hong Kong est passible de prison, entre dix ans et la perpétuité.

Des idées devenues populaires

Né en 1991 à Wuhan, dans le centre de la Chine, Edward Leung est l'un des premiers à avoir élevé la voix pour réclamer l'indépendance de Hong Kong, ancienne colonie britannique rétrocédée à la Chine en 1997.

Après avoir irrité plus d'un militant pro-démocratie classique, ses idées sont devenues plus populaires, en particulier chez les jeunes du territoire semi-autonome, après l'échec en 2014 du mouvement Occupy, lorsque la police avait évacué les protestataires par la force après 79 jours de sit-in sans violence.

L'étudiant en philosophie et sciences politiques a ensuite rejoint le mouvement indépendantiste Hong Kong Indigenous (organisation aujourd'hui disparue), qui organisait des manifestations contre la Chine et prônait le "localisme", dont il devint le porte-parole.

Hong Kong Pro-Démocratie Activiste Leung libéré de la prison

 Hong Kong Pro-Démocratie Activiste Leung libéré de la prison Hong Kong Activiste Edward Leung, qui a inventé le slogan maintenant banni "Liberate Hong Kong, la révolution de notre époque", a été libéré de la prison tôt mercredi matin après avoir passé quatre ans de retard Les barres sur une protestation en 2016. Leung était une éminente activiste de l'indépendance et le porte-parole de Hong Kong autochtone, un groupe pro-indépendance de la ville qui a été victime de «localisme» et de la nécessité de préserver une identité distincte de Hong Kong.

Il fut le premier candidat indépendantiste à se présenter aux législatives, en 2016. Il échoua mais rassembla plus de 66 000 voix, un score semblant montrer une adhésion croissante à un mouvement auparavant marginal.

Enfermé en 2018, son slogan de campagne "Libérez Hong Kong, révolution de notre temps" est devenu célèbre lorsque les manifestants pro-démocratie l'ont repris en 2019 comme cri de ralliement contre la gouvernance autoritaire de la Chine. Le slogan, omniprésent durant les immenses rassemblements pro-démocratie, parfois violents, qui ont secoué la ville, a été interdit en 2021 en vertu d'une loi sur la sécurité nationale que Pékin a imposée à Hong Kong pour réprimer l'opposition.

Un ancien serveur hongkongais de 24 ans a été condamné en juillet à neuf ans de prison pour "terrorisme" et "incitation à la sécession" après avoir été accusé d'avoir foncé à moto contre trois policiers anti-émeute en 2020 tout en brandissant un drapeau sur lequel on pouvait lire ce slogan.

Avec AFP et Reuters

Nantes. Le Covid-19 l’empêche de voir son fils expatrié à Hong Kong .
Installée à Nantes depuis huit ans, la mère et grand-mère a tenté de s’envoler vers ce territoire dépendant de la Chine. Sans succès. « La dernière fois que j’ai quitté mes petits-enfants, ils avaient 3 ans et demi, presque 4… Ils en ont aujourd’hui 6 ! » Cette ex-cheffe d’entreprise, installée à Nantes depuis huit ans, rêve de voir les deux fils de l’un de ses trois enfants, mais elle va devoir patienter encore un moment. « Je pense que ce ne sera pas possible avant un an, au moins », estime cette femme de 72 ans, qui tient à ne pas être nommée.

usr: 1
C'est intéressant!