•   
  •   

Monde Cameroun anglophone: des enseignants enlevés alors que le préfet local demande la reprise des cours

03:06  22 janvier  2022
03:06  22 janvier  2022 Source:   rfi.fr

Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : à quoi faut-il s’attendre ?

  Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : à quoi faut-il s’attendre ? La mobilisation du personnel de l’Éducation nationale s’annonce « historique » pour la grève du jeudi 13 janvier 2022. Le premier syndicat du primaire a prévu que 75 % des enseignants du premier degré seraient grévistes et que la moitié des écoles seraient fermées. Il s’agit là d’une « mobilisation historique », selon le SNUipp-FSU qui a lancé un appel à la grève nationale pour le jeudi 13 janvier 2022.

L'école de Kumba visée par une attaque meurtrière, le 25 octobre 2020. (Image d'illustration) © REUTERS/ Josiane Kouagheu L'école de Kumba visée par une attaque meurtrière, le 25 octobre 2020. (Image d'illustration)

Cinq membres de l'équipe éducative d'un lycée du Nord-Ouest ont été enlevés cette semaine dans l'enceinte même de leur établissement. Depuis le début de la crise sécuritaire dans les régions à majorité anglophone du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les menaces et attaques contre les écoles gouvernementales sont récurrentes. Celle-ci intervient moins de deux semaines après un communiqué des autorités locales demandant aux enseignants de reprendre le travail.

Dans cette zone, où les attaques sont régulières sur la route, rocailleuse et cabossée et bordée de forêts dense, c'est la première fois que des enlèvements ont lieu à l'intérieur même d'un établissement. Pour Semma Valentine, secrétaire général du syndicat Cattu, c'est la preuve que la situation sécuritaire n'est pas sous contrôle.

Grève à l'Éducation nationale : tour de France des manifestations jeudi 13 janvier

  Grève à l'Éducation nationale : tour de France des manifestations jeudi 13 janvier En dix jours, un nouveau protocole puis deux ajustements ont mis le feu aux poudres en poussant enseignants et parents à manifester leur mécontentement dans la rue ce jeudi. © Fournis par franceinfo Les enseignants sont en colère et protestent en nombre jeudi 13 janvier contre la "pagaille" provoquée par la multiplication des protocoles sanitaires. Une école sur deux est fermée, selon le SNUipp, premier syndicat du primaire, qui annonce 75% de grévistes. Le Snes-FSU, premier syndicat du second degré, annonce de son côté 62% de grévistes.

Il dénonce l'attitude des autorités : « Les responsables dans les administrations ont l'habitude d'être protégés par les forces de sécurité et circulent dans des véhicules blindés, mais ils mettent la pression sur les enseignants pour qu'ils retournent dans les écoles. Mais quand ces derniers risquent leur vie et sont enlevés, personne ne vient à leur rescousse. Et s'ils ne vont pas en classe, ils ne sont plus payés. Tant d'enseignants ont vu leurs salaires suspendus ! »

Le mois dernier, dans un rapport sur l'impact du conflit sur l'éducation, Human Rights Watch évaluait à 700 000, le nombre d'élèves privés de scolarité depuis 2017 dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest. HRW qui, dans ses recommandations, appelle les groupes séparatistes a annoncé publiquement la fin du boycott des écoles en zone anglophone.

CAN 2021 : après le drame de Yaoundé, les autorités du Cameroun annoncent un bilan lourd .
Alors que la rencontre entre le Cameroun et les Comores a été marqué par un drame avant le match, le gouvernement a officiellement communiqué. © Icon Sport Le stade Olembé Alors que la rencontre entre le Cameroun et les Comores a été marqué par un drame avant le match, le gouvernemen Si la rencontre entre le Cameroun et les Comores a donné lieu à un sacré spectacle sur la pelouse, avec des Comoriens héroïques pour résister aux Camerounais, l'avant-match a donné lieu à un véritable drame.

usr: 1
C'est intéressant!