•   
  •   

Monde Éruption aux Tonga : d’étranges «vagues» dans l’atmosphère intriguent les scientifiques

23:13  22 janvier  2022
23:13  22 janvier  2022 Source:   abonnement.leparisien.fr

Rapports sur les victimes attendues de Tsunami-frappé Tonga avec des comms surtout down

 Rapports sur les victimes attendues de Tsunami-frappé Tonga avec des comms surtout down par Praveen Menon © Reuters / Planet Labs PBC Une planète Skysat image montre un panache de fumée s'élevant de la volcan sous-marine Hunga Ha'apai avant son éruption Wellington (Reuters) -Sunami-Hit Tonga est resté en grande partie incontactive le dimanche avec des liens téléphoniques et Internet coupés, laissant des proches dans la Nouvelle-Zélande lointaine priant pour leurs familles sur les îles du Pacifique à mesure que des rapports sur les victimes n'avaient pas encore suivi.

On reparle de la terrible éruption qui a secoué les Îles Tonga il y a une semaine avec Mathilde Fontez, rédactrice en chef du magazine scientifique Epsiloon. Et les scientifiques étudient un étrange phénomène. Si la profondeur avait été plus grande, l’eau aurait plutôt eu tendance à étouffer l’explosion. Mais il n’y a pas que la puissance qui interroge. Les chercheurs sont intrigués par l’ étrange propagation de l’onde de choc dans l ’ atmosphère . Cette image montre une comparaison d'images prises par le satellite européen Copernicus, le 17 janvier 2022 (à droite) deux jours après

L’ éruption volcanique des îles Tonga , le 15 janvier, n’a pas seulement créé des vagues sur l’océan qui ont été ressenties sur toutes les rives du Pacifique. L’ éruption a rompu le câble sous-marin qui assure les communications internationales, et répandu des tonnes de cendres sur toutes les terres émergées, y compris sur les pistes d’atterrissage. Un autre des experts interrogés par Nature , le physicien de l ’ atmosphère Corwin Wright, émet comme hypothèse qu’il doit y avoir « une grosse pile de gaz chauds » qui, éjectés dans la haute atmosphère, donnent une impulsion supplémentaire à

L’éruption du volcan Hunga Tonga-Hunga Ha’apai, une des plus puissantes des dernières décennies, a été ressentie jusqu'en France. NASA/NOAA / AFP © VALERY HACHE L’éruption du volcan Hunga Tonga-Hunga Ha’apai, une des plus puissantes des dernières décennies, a été ressentie jusqu'en France. NASA/NOAA / AFP « C’est vraiment unique. Nous n’avons jamais rien vu de tel dans les données auparavant », s’est enthousiasmé le spécialiste de l’atmosphère Lars Hoffmann, dans la revue Nature. Une série d’ondulations massives dans l’atmosphère terrestre, déclenchées par l’éruption du volcan tongien ce week-end, laisse les chercheurs perplexes. Sur des images satellites on peut en effet apercevoir d’étranges cercles qui s’étendent autour du lieu de la catastrophe, dans les heures qui ont suivi l’éruption du volcan Hunga Tonga-Hunga Haʻapai le 14 janvier. Selon la revue scientifique, les images proviennent du sondeur infrarouge atmosphérique (AIRS), monté sur le satellite Aqua de la Nasa. Ces vagues auraient été provoquées d’après les scientifiques, par l’onde de choc lors de l’éruption du volcan et auraient probablement fait plusieurs fois le tour du globe. « Les ondes de gravité atmosphériques se produisent lorsque les molécules d’air dans l’atmosphère sont perturbées verticalement, plutôt qu’horizontalement, dans la colonne d’air », a expliqué la revue scientifique. « Les spécialistes évoquent une grosse bulle d’air chaud qui serait montée dans l’atmosphère, et qui aurait en quelque sorte renversé l’air », a précisé au micro de France Info Mathilde Fontez, rédactrice en chef du magazine scientifique Epsiloon. Ces étranges ondulations dans l’atmosphère auraient donc été provoquées par le courant ascendant rapide d’air chaud et de cendres du volcan en éruption. Mais c’est la première fois que l’instrument AIRS, lancé en mai 2002, enregistre un tel phénomène lors d’une éruption. Dégâts considérables Malgré cette curiosité scientifique qui excite les scientifiques, l’éruption du volcan Hunga Tonga-Hunga Ha’apai, une des plus puissantes des dernières décennies, a tué au moins une personne. Elle a été ressentie jusqu’en France, et même dans l’État américain d’Alaska, et a déclenché un tsunami qui a inondé des côtes des États-Unis jusqu’au Chili ainsi qu’au Japon. Des cendres et des pluies acides se sont abattues sur une grande partie du Pacifique, provoquant des dégâts considérables. Le gouvernement tongien a qualifié cet évènement de « catastrophe sans précédent » et déclaré une situation d’urgence pour environ un mois.

Le célèbre drapeau célèbre de Tonga, Pita Taufatofua, relève plus de 500 000 $ pour le tsunami, le volcan Soulagement .
© Fourni par des personnes Frank Fife / Getty Images Pita Taufatofuao , Tongan Olympian qui a fait des titres pendant des années pour sortir de façon torse et huilée -UP au cours des cérémonies d'ouverture des Jeux Olympiques, utilise sa plate-forme pour collecter des fonds pour les victimes d'un tsunami qui a frappé son pays au cours du week-end.

usr: 1
C'est intéressant!