•   
  •   

Monde Guerre en Ukraine. Coupures d'électricité massives, résolution de l’AIEA… Le point sur la nuit

12:10  18 novembre  2022
12:10  18 novembre  2022 Source:   ouest-france.fr

Guerre en Ukraine. Zelensky parle aux Américains, retour du courant à Kherson… Le point au 258e jour

  Guerre en Ukraine. Zelensky parle aux Américains, retour du courant à Kherson… Le point au 258e jour Après deux jours sans courant, l’électricité est revenue à Kherson ce mardi 8 novembre tandis que le président ukrainien Volodymyr Zelensky a exhorté les Américains qui votent en ce jour pour les midterms à « maintenir une unité inébranlable » jusqu’au « rétablissement de la paix » en Ukraine.Dans un message vidéo diffusé ce mardi 8 novembre 2022 à la Cop27, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a accusé la Russie d’avoir détourné le monde d’« actions collectives » nécessaires contre le changement climatique.

Les premiers flocons de neige sont tombés, jeudi 17 novembre 2022, en Ukraine, alors que des millions d'habitants sont privés d'électricité. © SERGEY KOZLOV / EPA-EFE Les premiers flocons de neige sont tombés, jeudi 17 novembre 2022, en Ukraine, alors que des millions d'habitants sont privés d'électricité.

Les bombardements russes répétitifs visent depuis octobre les infrastructures énergétiques de l’Ukraine, privant régulièrement de courant mais aussi d’eau des millions d’habitants. 10 millions d’Ukrainiens vivent sans électricité selon Volodymyr Zelensky, tandis que l’AIEA demande à Moscou d’épargner les centrales nucléaires. Retour sur les événements qui ont marqué la nuit du jeudi 17 au vendredi 18 novembre 2022.

Alors que l’Ukraine s’apprête à entrer dans son dixième mois de guerre, Volodymyr Zelensky a dénoncé, jeudi 17 novembre 2022, « une autre attaque terroriste russe ».

Nouvelle salve de bombardements russes, près de dix millions d'Ukrainiens sans électricité

  Nouvelle salve de bombardements russes, près de dix millions d'Ukrainiens sans électricité Plusieurs villes ukrainiennes, dont la capitale Kyiv, ont été jeudi les cibles de frappes russes qui coïncident avec les premières chutes de neige dans un pays où près de dix millions d'habitants sont privés d'électricité au moment où les températures pourraient chuter jusqu'à -10°C. View on euronewsPlusieurs villes ukrainiennes, dont la capitale Kyiv, ont été jeudi les cibles de frappes russes qui coïncident avec les premières chutes de neige dans un pays où près de dix millions d'habitants sont privés d'électricité au moment où les températures pourraient chuter jusqu'à -10°C.

Plusieurs villes ukrainiennes, dont la capitale Kiev, ont de nouveau subi jeudi des frappes russes, privant d’électricité jusqu’à dix millions de personnes tandis que les premières neiges tombaient sur l’Ukraine où les températures pourraient descendre jusqu’à -10 °C cette semaine.

Ces bombardements répétitifs visent depuis octobre les infrastructures énergétiques de l’Ukraine, privant régulièrement de courant mais aussi d’eau des millions d’habitants.

Au moins un civil tué dans les nouvelles frappes russes

La journée du 17 novembre a de nouveau été marquée par une vague massive de frappes russes à travers l’Ukraine, informe l’Institut pour l’Étude de la Guerre (ISW).

Guerre en Ukraine. Craintes à Kherson, la Moldavie impactée… Le point sur la nuit

  Guerre en Ukraine. Craintes à Kherson, la Moldavie impactée… Le point sur la nuit Chassées de Kherson, les forces russes ont recommencé leur pilonnage de la région, obligeant la population à se mettre à l’abri et à éviter les sorties. La Moldavie, touchée par les conséquences de la guerre en Ukraine vient demander de l’aide à la communauté internationale. Retour sur les événements qui ont marqué la nuit du dimanche 20 au lundi 21 novembre.L’armée russe, tout juste rejetée de l’autre côté du fleuve Dniepr, a pilonné dimanche 20 novembre 2022 la zone industrielle et incendié un dépôt pétrolier non loin des quartiers civils de Kherson, dans le sud de l’Ukraine.

Selon The Kyiv Independant, les localités de Chornobaivka, Antonivka et Kherson, dans le sud du pays, ont été bombardées à l’aide de lance-roquettes, de mortiers et d’artillerie lourde. Un civil a été tué par des éclats d’obus.

« Les frappes massives de missiles à travers l’Ukraine sont la conséquence du refus de Kiev de négocier », selon le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. La Russie poursuivra son '« opération militaire spéciale », en raison du « refus de l’Ukraine de négocier » a-t-il affirmé.

Plus de 10 millions d’Ukrainiens sans électricité, selon Zelensky

Plus de 10 millions d’Ukrainiens sont privés d’électricité, notamment dans la région de Kiev, a annoncé jeudi soir le président Volodymyr Zelensky, lors de son adresse télévisée quotidienne.

L’opérateur électrique national Ukrenergo a annoncé la prolongation des coupures d’électricité pour la journée en raison de l'« aggravation de la situation ».

Ukraine : inquiétudes à la centrale de Zaporijjia, Kherson de nouveau évacuée...

  Ukraine : inquiétudes à la centrale de Zaporijjia, Kherson de nouveau évacuée... Le gouvernement a appelé les habitants de Kherson à évacuer la zone dévastée et des millions d'Ukrainiens quittent leur foyer pour survivre à l'hiver, alors qu'une partie du pays est privée d'électricité et de chauffage.

« En raison d’un refroidissement brutal, la consommation d’électricité a augmenté dans les régions d’Ukraine » ce qui a « compliqué davantage la situation déjà difficile dans le système électrique », entraînant de « plus vastes restrictions » de la consommation de l’énergie à travers le pays, a déploré Ukrenergo.

L’AIEA demandant à Moscou d’épargner les centrales nucléaires

Le Conseil des gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a adopté jeudi une nouvelle résolution appelant la Russie à se retirer de la centrale ukrainienne de Zaporijjia et à stopper ses actions contre les sites nucléaires.

Le texte, présenté par le Canada et la Finlande, a été approuvé par 24 des 35 États siégeant au Conseil. La Russie et la Chine ont voté contre. Sept pays se sont abstenus. Deux étaient absents.

Dans ce texte, le Conseil des gouverneurs de l’AIEA exprime sa vive préoccupation ​devant le refus de la Russie de stopper ses attaques contre les installations nucléaires ukrainiennes.

Il appelle la Russie à abandonner ses revendications sans fondement sur la centrale de Zaporijjia, à retirer immédiatement ses troupes et son personnel et à cesser toute action ​contre les centrales du pays.

CARTE. Guerre en Ukraine : centrales nucléaires, « centres d’invincibilités »… Le point au 274e jour

  CARTE. Guerre en Ukraine : centrales nucléaires, « centres d’invincibilités »… Le point au 274e jour Ce jeudi 24 novembre, le ministère ukrainien de l’Énergie a annoncé que trois centrales nucléaires ont pu être reconnectées au réseau électrique, après des bombardements russes. Le gouvernement de Kiev a annoncé qu’il allait mettre en service 4 000 « centres d’invincibilité » à travers le pays, pour aider la population à passer l’hiver. Voici ce qu’il faut retenir au 274e jour du conflit. Pour lutter contre les coupures de courant occasionnées par les bombardements russes sur les infrastructures, Volodymyr Zelensky a annoncé la mise en place de 4 000 « centres d’invincibilités », qui seront accessibles aux Ukrainiens en cas de bombardements, mais aussi en cas de

Celle de Zaporijjia, la plus grande d’Europe, inquiète particulièrement. Occupée depuis début mars par les troupes russes, elle est située dans un des territoires annexés par la Russie. Non loin de la ligne de démarcation entre les territoires contrôlés par Kiev et ceux occupés par Moscou, elle est la cible de bombardements réguliers, dont les deux camps s’accusent mutuellement.

Les appels à démilitariser se sont multipliés, sans succès jusqu’ici.

Des experts ukrainiens sont arrivés en Pologne

Des experts ukrainiens sont arrivés en Pologne pour participer à l’enquête visant à déterminer d’où a été tiré le missile ayant tué deux personnes en Pologne, a indiqué ce jeudi le chef de la diplomatie ukrainienne.

« Nos experts sont déjà en Pologne », a indiqué Dmytro Kouleba sur Twitter. « Nous espérons qu’ils accéderont rapidement au site » de l’incident, « en coopération avec les forces de l’ordre polonaises », a-t-il ajouté.

Coupures d'électricité : pourquoi l'hiver 2023-2024 est plus risqué

  Coupures d'électricité : pourquoi l'hiver 2023-2024 est plus risqué D'après la présidente de la commission de régulation de l'énergie, Emmanuelle Wargon, le risque de coupures pour janvier et février n'est pas "exclu" mais il est encore plus grand pour l'hiver prochain.

Ce jeudi, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a finalement déclaré ne pas savoir ce qu’il s’est passé en Pologne où un missile est tombé mardi, après avoir pourtant soutenu que le projectile était russe.

Il est impossible d’affirmer quelque chose de précis aujourd’hui, a-t-il dit en réponse à une question sur l’incident. Ce n’est qu’après l’enquête qu’il sera possible de tirer des conclusions sur l’origine du tir, a ajouté Volodymyr Zelensky.

Un responsable ukrainien diffuse une vidéo montrant une « chambre de torture »

Le commissaire aux droits de l’Homme du Parlement ukrainien, Dmitro Loubinets, a diffusé jeudi une vidéo montrant ce qu’il a décrit comme une chambre de torture utilisée par les forces russes lorsqu’elles occupaient la région de Kherson.

Dmitro Loubinets a publié la vidéo sur les réseaux sociaux après que le ministre ukrainien de l’Intérieur a annoncé que des enquêteurs avaient découvert 63 corps montrant des traces de torture.

Reuters n’a pas été en mesure de vérifier les allégations de Dmitro Loubinets. La Russie affirme de son côté que ses soldats ne ciblent pas les populations civiles et ne commettent aucune atrocité.

Dans cette vidéo, un homme d’âge moyen affirme avoir été détenu pendant 24 heures dans l’une des pièces. Il indique avoir été attaché sur une chaise et avoir reçu des chocs électriques « jusqu’à en perdre conscience ».

Selon Dmitro Loubinets, les lieux n’étaient pas conçus pour accueillir un grand nombre de personnes. Le commissaire aux droits de l’Homme du Parlement ukrainien a dit que jusqu’à 25 personnes étaient retenues en même temps dans une pièce exiguë.

Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir de la journée du vendredi 25 novembre

  Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir de la journée du vendredi 25 novembre Plus de six millions de foyers étaient touchés par des coupures d'électricité en Ukraine vendredi, deux jours après des frappes massives russes, a annoncé Volodymyr Zelensky. © Fournis par franceinfo Plus de six millions de foyers touchés par des coupures d'électricité, 15 morts dans des bombardements russes sur Kherson ces derniers jours... Franceinfo fait le point sur les principaux faits à retenir de la journée sur le front de la guerre en Ukraine.

« Vous voyez que les personnes détenues ici n’avaient pas le droit de se rendre aux toilettes », explique-t-il dans la vidéo diffusée sur Telegram et Facebook.

« Cette guerre est aussi votre problème » affirme Macron en Asie

Le président français a appelé vendredi les pays d'Asie-Pacifique à se joindre au « consensus croissant » contre la guerre en Ukraine, en soulignant que cette guerre était aussi « leur problème ».

« La priorité numéro un de la France est de contribuer à la paix en Ukraine et d'essayer d'avoir une dynamique mondiale pour mettre la pression sur la Russie », a-t-il lancé au sommet des dirigeants économiques de l'Apec.

Il compte « travailler très étroitement avec la Chine, l'Inde, toute la région, le Moyen-Orient, l'Afrique, l'Amérique latine, pour créer un consensus croissant en disant "cette guerre est aussi votre problème" ».

Banksy confirme la paternité de six œuvres sur des bâtiments en ruine

Le street artiste a confirmé, jeudi 17 novembre 2022, par une publication sur Instagram, qu’il avait peint au moins six fresques sur des bâtiments détruits en Ukraine.

Voir cette publication sur Instagram

Ces derniers jours, les peintures au pochoir qui ont fleuri sur les murs de Kiev et ses environs alimentaient les rumeurs sur la présence de Banksy dans le pays en guerre. Même s’il ne signe pas ses œuvres, le style de l’artiste britannique est souvent bien identifiable.

Il avait reconnu déjà, le 12 novembre, la paternité d’une fresque réalisée à Borodianka, représentant une gymnaste en équilibre sur un tas de gravats.

Dans la vidéo publiée jeudi soir sur son compte instagram, Banksky dévoile six œuvres réalisées sur des pans de murs ayant résisté aux bombes russes, notamment à Horenka, un village proche de Boutcha. On y voit un homme barbu allongé dans une baignoire ou encore une femme en robe de chambre, les cheveux en bigoudis, avec un masque à gaz, brandissant un extincteur.

Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir de la journée du vendredi 25 novembre .
Plus de six millions de foyers étaient touchés par des coupures d'électricité en Ukraine vendredi, deux jours après des frappes massives russes, a annoncé Volodymyr Zelensky. © Fournis par franceinfo Plus de six millions de foyers touchés par des coupures d'électricité, 15 morts dans des bombardements russes sur Kherson ces derniers jours... Franceinfo fait le point sur les principaux faits à retenir de la journée sur le front de la guerre en Ukraine.

usr: 2
C'est intéressant!