•   
  •   

Monde États-Unis: le Parti démocrate chamboule le calendrier de ses futures primaires

21:20  03 décembre  2022
21:20  03 décembre  2022 Source:   rfi.fr

Une autre école ramène des mandats de masque en Australie

 Une autre école ramène des mandats de masque en Australie Les masques ont été réintroduits dans deux écoles primaires Adelaide en tant que quatrième vague Covid-19 rampante à travers l'Australie. Les autorités sanitaires ont commandé le personnel et les visiteurs adultes de Noarlunga Downs et des écoles primaires de Salisbury Park pour porter des masques après que les étudiants et le personnel ont été frappés par le virus. Noarlunga Downs a ordonné à une classe des années 5/6 des élèves d'être scolarisés à domicile à la suite d'une récente épidémie.

Le président américain Joe Biden part pour Boston, dans le Maryland, aux États-Unis, le 2 décembre 2022. © REUTERS - EVELYN HOCKSTEIN Le président américain Joe Biden part pour Boston, dans le Maryland, aux États-Unis, le 2 décembre 2022.

Joe Biden veut chambouler le calendrier des primaires démocrates pour la présidentielle, et il va peut-être y arriver. Le président américain propose qu'elles ne commencent plus dans l'Iowa, petit État à majorité blanche, mais en Caroline du Sud, qui compte une importante population afro-américaine.

« Depuis des décennies, les électeurs noirs sont la colonne vertébrale du Parti démocrate. Il est temps de leur offrir un vote plus tôt et plus visible dans le processus. »

prévoient un bouleversement majeur des règles de vote avant 2024 Élections

 prévoient un bouleversement majeur des règles de vote avant 2024 Élections Les démocrates © fournies par Washington Examiner T He Democratic National Committee votera sur une rafale de règles de vote avant les élections de 2024 cette semaine, avec les dirigeants du parti pour se présenter à Considérez les modifications du calendrier primaire présidentiel qui pourrait démarrer Iowa à partir de sa créneau de vote convoité du premier par pays.

Extrait du courrier envoyé jeudi 1er décembre par Joe Biden au comité chargé des règles de fonctionnement de sa formation politique. Comité qui a approuvé vendredi cette proposition – seules les représentants de l'Iowa et du New Hampshire ont voté contre.

Il faut dire que depuis cinq décennies, ces deux États sont habitués aux coups de projecteur du début des primaires, qui permet à leurs candidats d'attirer d'énormes financements de campagne, et de faire entendre au niveau national des revendications très locales.

Les démocrates ont déjà par le passé tenté de changer le calendrier, sans succès. Mais contrairement à d'autres présidents, Joe Biden ne doit rien de particulier à ces deux États.

En 2020, il a fini quatrième en Iowa et cinquième dans le New Hampshire, et sa campagne ne s'en est vraiment remise que lorsqu'il a remporté la Caroline du Sud, un État qui – coïncidence – devrait selon le président ouvrir le bal.

Le nouveau calendrier sera soumis au vote de l'ensemble de la direction du parti en février prochain. Le chef des démocrates du New Hampshire a déjà affirmé que son État organiserait quoiqu'il arrive ses primaires « en premier ».

►À relire : États-Unis : quel avenir politique pour Joe Biden qui fête ses 80 ans ?

Greene dit que les remarques du 6 janvier étaient «Sarcasm» .
Rep. Marjorie Taylor Greene (R-Ga.) Lundi, son récent commentaire selon lequel la récent commentaire du 6 janvier 2021 aurait été armée et réussie si elle l'avait prévu était «sarcasme», après avoir tiré des réprimandes de la Maison Blanche et des dirigeants démocrates. © fourni par la colline «La Maison Blanche doit apprendre comment fonctionne le sarcasme», a déclaré Greene dans un communiqué.

usr: 3
C'est intéressant!