Monde: Nouvelles inculpations pour Carlos Ghosn - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeNouvelles inculpations pour Carlos Ghosn

09:50  11 janvier  2019
09:50  11 janvier  2019 Source:   lexpress.fr

Carlos Ghosn : l'ex-patron de Nissan visé par deux nouvelles inculpations

Carlos Ghosn : l'ex-patron de Nissan visé par deux nouvelles inculpations Depuis Tokyo, au Japon, où Carlos Ghosn est visé par deux nouvelles inculpations , le journaliste Arnauld Miguet explique que "cela fait trois mises en examen pour Carlos Ghosn, soupçonné d'abus de confiance aggravé et soupçonné d'avoir minoré ses revenus pendant plusieurs années. L'ex-patron de Nissan, qui en est à son 53e jour à l'isolement, dans une cellule au centre de détention de Tokyo, risque de rester en détention provisoire encore longtemps". Nouvelle demande de libération sous caution Arnauld Miguet ajoute que le procès de Carlos Ghosn "ne pourrait avoir lieu que dans six mois, au mieux, selon ses avocats. Ces derniers viennent de déposer une nouvelle demande de libération sous caution. Le juge ne se prononcera que mardi prochain (15 janvier), mais il y a peu de chances qu'elle aboutisse. Ici, au Japon, ce sont plus des exceptions que des règles. Carlos Ghosn clame toujours son innocence, mais s'il est reconnu coupable, il encourt quinze ans de prison".

C'est un nouveau coup dur pour Carlos Ghosn , éprouvé et en mauvaise santé dans sa prison de Tokyo. Deux nouvelles inculpations sont tombées ce matin sur la tête du patron de Renault, Carlos Ghosn , toujours maintenu en détention à Tokyo depuis le 19 novembre dernier.

Carlos Ghosn , en garde à vue au Japon depuis son arrestation le 19 novembre, souffre d’une forte fièvre depuis mercredi soir et ses auditions ont dû être suspendues jeudi, ont rapporté des médias japonais, citant ses avocats. Vendredi, il devrait officiellement faire face à une nouvelle inculpation

Le dirigeant, qui se dit "faussement accusé", a été inculpé ce vendredi pour abus de confiance et revenus minorés.

Nouvelles inculpations pour Carlos Ghosn © REUTERS Carlos Ghosn lors de son audition publique.

C'est une nouvelle journée délicate pour Carlos Ghosn. Après sa première comparution mercredi, le bâtisseur de l'alliance Renault-Nissan a été inculpé pour abus de confiance et revenus minorés. Nissan a également été de nouveau mis en examen pour sa responsabilité dans la dissimulation de revenus reprochée à son ancien PDG.

Inculpation probable pour abus de confiance

Carlos Ghosn de Renault est accusé d'avoir sous-évalué ses revenus dans des rapports boursiers de Nissan entre 2015 et 2018, selon les médias. Il a déjà été mis en examen, le 10 décembre, pour les cinq années précédentes.

Renault: l'État demande un successeur à Carlos Ghosn

Renault: l'État demande un successeur à Carlos Ghosn Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire exige aussi la convocation d'un conseil d'administration "dans les prochains jours". Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a demandé ce mercredi 16 janvier la convocation "dans les prochains jours" d'un conseil d'administration de Renault pour désigner un successeur à son PDG Carlos Ghosn, incarcéré au Japon. © afp.

Les accusations contre Carlos Ghosn s'accumulent de jour en jour. Le journal japonais Nikkei en a publié de nouvelles jeudi 3 janvier. En outre, Carlos Ghosn est aussi en détention provisoire suite à la première inculpation , ce qui signifie qu'une libération ne peut avoir lieu qu'après la fin de toute

Carlos Ghosn , incarcéré au Japon pour avoir sous-estimé sa rémunération, reste PDG de Renault et aucune anomalie n'a été constatée sur ses revenus en France, a annoncé le constructeur automobile à l'issue d'une réunion jeudi de son conseil d'administration.

Le dirigeant de 64 ans, qui se dit "faussement accusé", a en outre été inculpé pour abus de confiance, motif de sa garde à vue actuelle.

Accusé d'avoir couvert des pertes

Selon le parquet, il aurait tenté de faire couvrir par Nissan "des pertes sur des investissements personnels" au moment de la crise financière d'octobre 2008. La somme incriminée s'élève à 1,85 milliard de yens (15 millions d'euros).

Pour résoudre ce problème financier, il aurait obtenu qu'un milliardaire saoudien, Khaled Juffali, se porte garant et lui aurait ultérieurement versé de l'argent issu de la "réserve du PDG". C'était pour services réellement rendus envers Nissan, selon le patron de Renault.

Une demande de libération déposée

Avec de nouvelles révélations, le parquet japonais peut également décider de lui infliger un quatrième motif d'arrestation. Carlos Ghosn serait alors replacé en garde à vue pour 48 heures, extensible deux fois dix jours à condition que le tribunal donne son accord. Son avocat va déposer une demande de libération sous cautionmais elle semble peu probable en l'état actuel des choses.

Carlos Ghosn reste en prison : son avocat a échoué à obtenir sa libération sous caution

Carlos Ghosn reste en prison : son avocat a échoué à obtenir sa libération sous caution L'échec de cette nouvelle tentative des avocats du Pdg de Renault est due à la méfiance du tribunal japonais qui estime qu'il y a un risque de destruction de preuves. Si la décision de le maintenir en prison est confirmée par un deuxième juge, Carlos Ghosn restera en détention provisoire au moins jusqu'au 10 mars. La demande de libération sous caution de Carlos Ghosn a été rejetée mardi par le tribunal de district de Tokyo, après son inculpation vendredi dernier pour deux chefs d'accusation supplémentaires au Japon.

Carlos Ghosn : quel avenir pour son empire ? [Vidéo] Alain Juppé, maire de Bordeaux, ancien Premier ministre. Au Japon, de nouvelles révélations sur le patron de Renault Carlos Ghosn .

En détention provisoire depuis 23 jours, Carlos Ghosn réfute les nouvelles accusations du parquet de Tokyo.

Carole Ghosn, épouse du PDG et qui avait jusqu'ici gardé le silence, s'était inquiétée jeudi dans un communiqué de son état de santé, déplorant "de dures conditions de détention et un traitement injuste". "Nous sommes anxieux", a-t-elle ajouté.



AUSSI SUR MSN : Renault : Carlos Ghosn reste PDG du groupe

Carlos Ghosn reste en prison.
Carlos Ghosn a déclaré mardi avoir été injustement placé en détention et a clamé son innocence lors sa première apparition publique. require(["binding"], function (binding) { binding("wcVideoPlayer", "#video_player_fba1812f-cf0e-410a-9fcb-3f539578d9f1").all(); }); Le tribunal de Tokyo a rejeté, mercredi 9 janvier, sans surprise une demande de fin de détention du PDG de Renault, Carlos Ghosn, au lendemain de sa première comparution devant la justice.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!