Monde: Comment la City de Londres se prépare au Brexit - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeComment la City de Londres se prépare au Brexit

14:40  11 janvier  2019
14:40  11 janvier  2019 Source:   challenges.fr

Jurgen Klopp explique comment Liverpool prépare le match contre Manchester City

Jurgen Klopp explique comment Liverpool prépare le match contre Manchester City Les Mancuniens reçoivent les Reds de Liverpool à l'Etihad Stadium pour le compte de la 21ème journée de Premier League. Actuellement 3ème au classement, les hommes de Pep Guardiola ne sont plus dans leur dynamique de début de saison. Mais Jurgen Klopp reste quand même prudent et encense City, de quoi désamorcer une rencontre capitale pour la course au titre. C'est le choc tant attendu par tous les fans de ballon rond. Les Mancuniens accueillent le leader et ses 7 points d'avances. Irrésistibles cette saison, les Reds marchent sur la Premier League et obligent leurs poursuivants à tenir un rythme infernal.

Londres tenterait d'arracher un report du Brexit Londres tenterait LONDRES (Reuters) - Des responsables européens et britanniques Dans la City , on prépare déjà les cartons. Pourtant, selon les estimations publiées par Bloomberg en novembre 2018, les transferts de personnels sont - pour le

Comment la France se prépare à un Brexit «dur»: Londres tenterait d'arracher un report du Brexit Londres tenterait d'arracher un report du La City de Londres couvre ses arrières. Alors que l’accord de séparation à l’amiable avec l’Union européenne signé par la Première ministre Theresa

Comment la City de Londres se prépare au Brexit © AFP/Archives - Daniel SORABJI City de Londres

Alors que l’accord de séparation à l’amiable avec l’Union européenne signé par la Première ministre Theresa May a toutes les chances d’être retoqué par les parlementaires britanniques le 15 janvier prochain, les financiers de la City accélèrent leur transferts de capitaux vers d'autres places financières européennes.

La City de Londres couvre ses arrières. Alors que l’accord de séparation à l’amiable avec l’Union européenne signé par la Première ministre Theresa May a toutes les chances d’être retoqué par les parlementaires britanniques le 15 janvier prochain, les financiers de la City se préparent à l’hypothèse d’un divorce sans accord. Pendant que les députés de la chambre des communes s’écharpent sur une très hypothétique alternative, banquiers, assureurs et gérants d’actifs londoniens s’activent en coulisses afin de pouvoir continuer à faire du business sur les autres places financières européennes.

2019 sera l'année du Brexit… ou pas

2019 sera l'année du Brexit… ou pas LE GRAND ANGLE DIPLO - Le Parlement britannique fait sa rentrée lundi et devrait voter à partir du 14 janvier pour ou contre le plan de Brexit que Theresa May a conclu avec Bruxelles. Le Brexit est prévu dans à peine 3 mois. Mais on est toujours en plein brouillard. Au micro d'Europe 1, comme chaque samedi matin à 7h15, la chronique du rédacteur en chef international du JDD, François Clemenceau. © Reuters LE GRAND ANGLE DIPLO - Le Parlement britannique fait sa rentrée lundi et devrait voter à partir du 14 janvier pour ou contre le plan de Brexit que Theresa May a conclu avec Bruxelles. Le Brexit est prévu dans à peine 3 mois.

34 отметок «Нравится», 0 комментариев — Challenges (@challenges) в Instagram: «🏙 Comment la City de Londres se prépare au Brexit 🇬🇧 Alors que l’accord de séparation à l’amiable…»

Mais elle voit dans le vote du Brexit une exigence de contrôle des frontières. A la surprise de Londres , les dirigeants des Vingt-Sept, Angela Merkel en Theresa May entend aussi rétorquer aux articles de presse incendiaires qui l’accusent d’être à la fois indécise et prête à sacrifier la City pour faire baisser

Pour obtenir une licence délivrée par les régulateurs financiers européens, les grands établissements de la City doivent transférer une partie de leurs fonds propres vers des entités basées sur le continent. Selon le cabinet EY, au moins 800 milliards de livres (885 milliards d’euros) ont ainsi déjà été déplacés dans un des vingt-sept pays de l’Union. D’après une étude effectuée l’an dernier par l’institut Bruegel, les clients des établissements britanniques concernés pourraient aussi transférer 1.800 milliards d'euros d'actifs hors du Royaume-Uni, dans le cadre du Brexit.

9.000 emplois gagnés par les Vingt-Sept

Ce mouvement massif de capitaux s’accompagne d’une relocalisation d’une partie des salariés basés à Londres vers d’autres places financières européennes. D’après le décompte trimestriel réalisé par EY – qui interroge anonymement 222 entreprises de la Bourse –, 7.000 emplois ont été ou vont être déplacés « à court terme » du centre financier londonien vers l’Union européenne (UE). À cela s’ajoutent 2.000 personnes que ces sociétés ont recrutées localement, dans différents pays de l’UE. Soit 9.000 emplois gagnés au total par les Vingt-Sept. À la fin de l’année dernière, les grandes banques ont commencé à augmenter le nombre de leurs employés à Francfort, les autorités de réglementation ayant renforcé leurs demandes concernant le nombre de personnes et de ressources informatiques dans la zone euro.

Londres tenterait d'arracher un report du Brexit

Londres tenterait d'arracher un report du Brexit Londres tenterait d'arracher un report du Brexit Londres tenterait LONDRES (Reuters) - Des responsables européens et britanniques discutent d'un éventuel report de la date officielle de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, rapporte mardi le Daily Telegraph.

En cas de Brexit sans accord avec l'UE, l'armée britannique pourra mobiliser à tout moment 3500 hommes face au risque de chaos. Au Royaume-Uni, la menace d'un Brexit sans accord avec l'Union européenne se précise chaque jour un peu plus. D'autant que le parlement semble toujours décidé à

Cinquième partenaire commercial de la France, le royaume est un débouché important pour ses exportations. Comment l 'État français tente-t-il de limiter les impacts négatifs du Brexit ? Et comment le pays se prépare -t-il ?

Pourtant, selon les estimations publiées par Bloomberg en novembre 2018, les transferts de personnels sont - pour le moment - moins importants qu’annoncé. Ainsi  JP Morgan Chase  devrait redéployer 400 personnes dans l’Union européenne, soit à peine 10% des prévisions initiales, qui étaient de 4.000 personnes. Pendant que Deutsche Bank AG transférera quelques centaines de banquiers à Francfort et dans d’autres villes après le Brexit, et non les 4.000 qu’elle avait initialement envisagés. Selon Bloomberg, 1.780 emplois sont ou vont être transférés à Paris, 1.500 à Francfort, 150 à Dublin et 1.500 dans les autres places financières européennes.

12% de l'économie britannique

Mais ces chiffres ne sont pas définitifs. L’ampleur des relocalisations de salariés sera fonction de l'accord commercial que le Royaume-Uni a finalement conclu avec l'Union européenne, dans la foulée du Brexit. Au pire, Londres pourrait perdre 10.000 emplois dans le secteur bancaire et 20.000 postes dans les services financiers. Nul doute que la fuite de salariés et de capitaux pèsera lourd sur l’économie du Royaume Uni. Les finances et les services professionnels connexes rapportent environ 190 milliards de livres sterling (245 milliards de dollars) par an, ce qui représente 12% de l'économie britannique...

Brexit: Theresa May perd un vote clé au Parlement

Brexit: Theresa May perd un vote clé au Parlement Un amendement voté à la Chambre des communes oblige Theresa May à présenter un nouveau plan de sortie de l'Union européenne si le premier n'est pas accepté ... © Getty Images La première ministre britannique Theresa May, le 7 janvier 2019. SORTIE - Un amendement voté à la Chambre des communes oblige Theresa May à présenter un nouveau plan de sortie de l'Union européenne s ... Theresa May fait face à une nouvelle défaite dans son combat pour le Brexit. La Première ministre britannique a perdu un vote clé ce mercredi au Parlement.

En cas de «hard Brexit », les frontières seraient donc totalement rétablies dès le 30 mars 2019, ce qui impliquerait le retour des formalités douanières ainsi comment la question des études et demandes de permis de construire a été anticipée, pour permettre les nombreuses constructions nécessaires?

L'ancien ministre en charge du Brexit , David Davis, qui avait lui-même démissionné en juillet sur fond de désaccord avec Theresa May, a appelé les membres du gouvernement à "exercer Londres s 'est engagé à ne pas réinstaurer de frontière matérielle sur l'île d'Irlande, conformément à l'accord de paix



AUSSI SUR MSN :

Brexit : "le monde entier" veut éviter le non accord pour Shinzo Abe


Brexit: May veut un traité bilatéral avec l'Irlande.
Brexit: May veut un traité bilatéral avec l'IrlandeRAITÉ BILATÉRAL AVEC L'IRLANDE LONDRES (Reuters) - Theresa May souhaite conclure un traité avec le gouvernement irlandais pour retirer de l'accord de Brexit la question de la frontière entre l'Irlande du Nord et l'Irlande après le rejet massif par la Chambre des Communes de son plan de sortie de l'Union européenne, indique le Sunday Times.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!