•   
  •   

MondeRépublique démocratique du Congo, l’alternance en suspens

15:05  11 janvier  2019
15:05  11 janvier  2019 Source:   lemonde.fr

"S'il y a tricherie, nous allons descendre dans la rue" : les Congolais inquiets du report des résultats des élections présidentielles

Coupés du monde depuis près d'une semaine, sans internet, certains Congolais de Goma craignent une manipulation politique. © Fournis par France Télévisions Les résultats de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo commencent à se faire attendre. Initialement prévue le 6 janvier, la publication des résultats provisoires de ce scrutin historique, censé mettre fin à près de vingt ans de régime du président Kabila, sera reportée à "la semaine prochaine" a indiqué samedi 5 janvier le président de la Commission électorale à l'AFP.

Pour les articles homonymes, voir Congo et RDC. La république démocratique du Congo . (en kikongo Repubilika ya Kongo Demokratiki, en swahili Jamhuri ya Kidemokrasia ya Kongo, en lingala Republíki ya Kongó Demokratíki, en tshiluba Ditunga dia Kongu wa Mungalaata)

La République démocratique du Congo (RDC), après une période de relatif dynamisme économique, a subi une sévère dépression entre le milieu des années 1980 et le milieu des années 2000, liée aux guerres civiles qui ont ravagé le pays.

Editorial. L’opposant Félix Tshisekedi a été déclaré vainqueur de l’élection présidentielle en RDC. Mais ce résultat est contesté, notamment par les observateurs de l’Eglise catholique.

République démocratique du Congo, l’alternance en suspens © OLIVIA ACLAND / REUTERS Félix Tshisekedi, déclaré vainqueur de la présidentielle en RDC, le 10 janvier, à Kinshasa.

Editorial du « Monde ». Une série d’événements extraordinaires se sont produits, depuis deux ans, en République démocratique du Congo (RDC). A partir de décembre 2016, bravant la répression, les Congolais et l’Eglise catholique ont fini par contraindre le président, Joseph Kabila, à renoncer à se maintenir au pouvoir au-delà de la limite constitutionnelle. Il lui a fallu dix-huit mois pour mettre cette décision en œuvre, mais, en août 2018, pour la première fois dans l’histoire du pays, un président sortant a accepté de ne pas se représenter.

RD Congo : Félix Tshisekedi proclamé vainqueur de la présidentielle, selon des résultats provisoires

RD Congo : Félix Tshisekedi proclamé vainqueur de la présidentielle, selon des résultats provisoires La Commission électorale nationale indépendante a proclamé, dans la nuit de mercredi à jeudi, l'opposant Félix Tshisekedi vainqueur de la présidentielle en RD Congo, selon des résultats provisoires rejetés par son concurrent Martin Fayulu. Après une longue attente, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) a finalement publié, dans la nuit de mercredi 9 à jeudi 10 janvier, les résultats provisoires de la présidentielle du 30 décembre en RD Congo. Fait historique, c'est l'opposant Félix Tshisekedi qui a été proclamé vainqueur, avec, selon la Céni, 38,57 % des suffrages.

L'élection présidentielle congolaise de 2018 a lieu le 30 décembre 2018 en République démocratique du Congo (RDC) en même temps que des législatives et les provinciales. Reportée à plusieurs reprises depuis 2016, cette élection devrait donner un successeur à Joseph Kabila

L'EmbassyPage pour de la Congo , République démocratique contient une liste de toutes les représentations diplomatiques et consulaires en Congo Congo , République démocratique possède actuellement 55 ambassades à l'étranger, ainsi 23 consulats et un autres représentations.

Des candidats d’opposition se sont présentés à l’élection présidentielle. Puis, le 30 décembre, les électeurs de la RDC se sont rendus aux urnes. Et, bien que dans des conditions parfois rudimentaires dans cet immense pays, le scrutin a eu lieu. Dans certaines régions, des électeurs privés d’élection pour des raisons d’urgence sanitaire ont pris sur eux d’aller voter. L’Eglise catholique a envoyé 40 000 observateurs dans les bureaux de vote. Pendant dix jours, les Congolais ont retenu leur souffle. Jeudi 10 janvier, le verdict de la Commission électorale est tombé : le candidat soutenu par le régime Kabila était battu. L’opposant Félix Tshisekedi a été proclamé vainqueur, avec 38,5 % des voix, selon des résultats provisoires.

Élections en RD Congo : l’alternance démocratique en sursis

Élections en RD Congo : l’alternance démocratique en sursis La RD Congo est en passe de réussir la première alternance démocratique de son histoire. Mais bien que l’opposant Félix Tshisekedi ait été décrété vainqueur par la Céni, la crédibilité des résultats du scrutin est remise en cause. La République démocratique du Congo réussira-t-elle la première alternance démocratique de son histoire ? Jeudi 10 janvier, les résultats provisoires annoncés par la Commission électorale (Céni) et qui donnent l’opposant Félix Tshisekedi vainqueur avec 38,57 % des voix ont été contestés par Martin Fayulu arrivé deuxième avec 34,8 % des voix.

Ce pays est appelé officiellement la République démocratique du Congo ( l ’ex-Zaïre) ou RDC. Comme la RDC n'est « démocratique » que de nom, elle est aussi désignée officieusement Congo -Kinshasa pour la différencier du Congo -Brazzaville (ou république du Congo ).

Le français est la langue officielle de la république démocratique du Congo (RDC). La RDC est le pays francophone le plus peuplé du monde, devant la France, et en 2016, 37 millions de Congolais, soit 47 % de la population du pays, sont capables de lire et d'écrire le français.

Jean-Yves Le Drian sceptique

L’alternance politique par les urnes est une première historique pour ce pays de 80 millions d’habitants, au passé tragique. Le problème, c’est que l’Eglise catholique, dont les observateurs avaient conclu, sur la foi des données collectées dans les bureaux de vote, à la victoire de l’autre opposant, Martin Fayulu, a fait savoir que les résultats proclamés par la Commission électorale ne correspondaient pas aux siens.

La communauté diplomatique de Kinshasa, qui avait été informée par l’Eglise de la probable victoire de M. Fayulu, est également sceptique, comme l’est le ministre français des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, qui l’a fait savoir publiquement, jeudi. Les Etats-Unis ont souhaité des « éclaircissements ». Martin Fayulu, crédité de 34,8 % des voix, conteste lui-même les résultats et appelle ses électeurs à le soutenir.

Elections en RDC : possible report de la publication des résultats

Elections en RDC : possible report de la publication des résultats La commission électorale congolaise envisage un report de la publication des résultats provisoires des élections générales. © Baz Ratner / Reuters Congo La commission électorale congolaise (Céni) envisage un report de la publication des résultats provisoires des élections en République démocratique du Congo, a indiqué jeudi son président à l'AFP. "Nous ne dormons pas. Nous faisons de notre mieux pour qu'on publie les résultats le 6 janvier. Mais si on n'y arrive pas, à l'impossible nul n'est tenu", a déclaré Corneille Nangaa.

Le transport en république démocratique du Congo a toujours été un défi en raison de la morphologie du terrain et des conditions climatiques difficiles. Les réseaux ferroviaires et fluviaux, à l'origine incomplets pour des raisons historiques ou géographiques

Le système éducatif en république démocratique du Congo est géré par trois ministères : le ministère de l'Enseignement primaire, secondaire et professionnel (MEPSP), le ministère de l'Enseignement supérieur et universitaire (MESU) et le ministère des Affaires sociales

Cette alternance historique est-elle usurpée ? Il appartient à la Commission électorale d’en décider. S’il y a contestation, c’est dans ce cadre-là qu’elle doit se faire, puisqu’il s’agit de résultats provisoires, plutôt que par des appels à la rue – dont l’Eglise catholique s’est d’ailleurs bien gardée. La remarquable maturité démocratique dont a fait preuve le peuple congolais depuis deux ans ne doit pas être compromise dans cette phase délicate de l’après-scrutin.

Briser l’immobilisme

La RDC a fait un gigantesque pari, celui d’une transition pacifique, négociée, plutôt qu’imposée par la force ou le chaos. L’Afrique centrale, paralysée depuis trop longtemps par la sclérose politique et les crises de succession, ne pouvait que se réjouir d’une telle évolution. Un modèle de transition politique a vu le jour dans cette région de l’Afrique, celui de successions négociées au sein de « partis-Etats », comme cela s’est fait en Angola, en Afrique du Sud, ou au Zimbabwe. C’est un modèle imparfait, mais qui brise l’immobilisme.

En se rapprochant dernièrement de M. Kabila, M. Tshisekedi semble vouloir jouer une carte similaire. Faut-il sauvegarder ce qui paraît déjà une avancée ? Une énorme responsabilité repose à présent sur l’Eglise catholique, dernier garde-fou en RDC, et sur les acteurs régionaux, pour éviter une crise grave.

L'Europe de l'Ouest victime d'un «malaise démocratique», selon The Economist

L'Europe de l'Ouest victime d'un «malaise démocratique», selon The Economist Le magazine britannique, qui a dévoilé son nouveau classement annuel du taux de démocratie dans le monde, place toujours la France à la 29e position et la classe dans le groupe des démocraties « imparfaites ». © Yves Roland SCHMIT/Pictures news - Fotolia figarofr Bonne nouvelle pour le monde: le taux de démocratie se stabilise en 2018, alors qu'il ne faisait que régresser ces dernières années. Toutefois, l'Europe voit son niveau de démocratie reculer peu à peu, malgré le leadership avéré des pays scandinaves.

Nom officiel : République démocratique du Congo Chef de l’Etat : Joseph Kabila Kabange (depuis janvier 2001, élu pour la première fois en décembre 2006, réélu pour un second et dernier mandat en 2011) Chef du Gouvernement : Bruno Tshibala (nommé le 7 avril 2017). Données géographiques.

Plus grand pays d’Afrique francophone, la République démocratique du Congo (RDC) possède d’immenses ressources naturelles et une population d’environ 78,7 millions d’habitants, dont moins de 40 % vivent en milieu urbain. Avec ses 80 millions d’hectares de terres arables et plus de 1 100

AUSSI SUR MSN: Présidentielle en RDC : la liesse des partisans de Tshisekedi à l'annonce des résultats

La piraterie en mer a progressé en 2018.
Le Bureau maritime international a recensé 201 attaques en mer en 2018, contre 180 l'année précédente. Cette recrudescence se manifeste principalement dans le golfe de Guinée. © TED ALJIBE/AFP Des garde-côtes philippins durant un exercice dans la baie de Manille contre une attaque de pirates le 13 juillet 2016. La piraterie maritime prospère au large de l'Afrique de l'Ouest. Le golfe de Guinée, zone maritime bordant le littoral qui s'étend de Côte d'Ivoire à la République Démocratique du Congo, a vu les actes de banditisme se multiplier dans ses eaux.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!