•   
  •   

MondeEnquête russe: Trump furieux après de nouvelles révélations

19:40  12 janvier  2019
19:40  12 janvier  2019 Source:   lexpress.fr

Johnny Depp "le monstre" d’Amber Heard : De nouvelles révélations divulguées

Johnny Depp The Hollywood Reporter s’est procuré ce 3 janvier le témoignage d’Amber Heard contre Johnny Depp, remontant à août 2016. Non Stop People vous en dit plus sur les affirmations de l’actrice concernant ses accusations de violence conjugale. Un document juridique qui remonte à août 2016 vient de surgir et remet sur la table les accusations d’Amber Heard contre Johnny Depp. Le moins que l’on puisse dire est que ce qu’il contient est loin d’être flatteur pour l’acteur. Il s’agit d’un témoignage livré au moment du divorce des deux célébrités, divulgué par The Hollywood Reporter ce 3 janvier.

Lire aussi Enquête russe : Michael Cohen reconnaît avoir menti au Congrès. Dans des documents remis à la justice en prévision de la condamnation de Michael Cohen, Robert Mueller fait état de nouvelles révélations livrées par l’ancien avocat de Donald Trump , qui avait déjà plaidé coupable

Le président américain Donald Trump a de nouveau balayé samedi les accusations de collusion de sa campagne en 2016 avec la Russie, mais il s'est. Mais les documents publiés vendredi contiennent une autre révélation de taille. La responsabilité personnelle de Donald Trump pourrait être engagée

Le FBI aurait ouvert une enquête pour déterminer si, en limogeant James Comey, Trump agissait pour le compte de la Russie.

Enquête russe: Trump furieux après de nouvelles révélations © afp.com/Brendan Smialowski Donald Trump à la Maison Blanche, le 29 novembre 2018 à Washington.

Un "menteur", une "vraie ordure", un "flic véreux". C'est en ces termes que Donald Trump s'en est violemment pris ce samedi, via Twitter, à l'ancien directeur du FBI James Comey. À l'origine de son courroux, de nouvelles révélations du New York Times sur l'ouverture en 2017 d'une enquête de la police fédérale pour déterminer si le président américain, en limogeant James Comey, travaillait pour le compte de la Russie.

Syrie: la police militaire russe patrouille dans la région de Manbij

Syrie: la police militaire russe patrouille dans la région de Manbij La police militaire russe a commencé à patrouiller ce mardi 8 janvier dans les environs de Manbij, une ville initialement contrôlée par les Kurdes et que la Turquie menace d’occuper après le retrait des forces américaines de Syie. Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh Il y a quelques jours, Manbij était encore sous la protection de l’armée américaine, qui y avait installé des postes d’observation et y faisait circuler des ... © Capture d'écran ministère russe de la Défense Capture d'écran d'une vidéo du ministère russe de la Défense sur la présence de la police militaire russe à Manbij et ses environs, le 8 janvier 2019.

Dans l’ enquête russe aux ramifications complexes, M. Mueller a aussi détaillé vendredi tous les mensonges reprochés à Paul Manafort, l’ex-directeur de campagne de Trump , qui avait pourtant promis de coopérer avec le procureur spécial et risque maintenant une peine de prison plus sévère.

Dans l' enquête russe aux ramifications complexes, M. Mueller a aussi détaillé vendredi tous les mensonges reprochés à Paul Manafort, l'ex-directeur de campagne de Trump , qui avait pourtant promis de coopérer avec le procureur spécial et risque maintenant une peine de prison plus sévère.

"Wow, je viens d'apprendre dans le défaillant New York Times que les anciens dirigeants corrompus du FBI, presque tous limogés ou forcés à quitter l'agence pour de très mauvaises raisons, ont ouvert une enquête sur moi, sans aucune raison ni preuve, quand j'ai viré ce menteur de James Comey, une vraie ordure!", a tweeté de bon matin Donald Trump.

Fusion d'enquêtes visant Trump

Selon le New York Times, l'enquête de la police fédérale américaine a été rapidement fusionnée avec celle ouverte par le procureur spécial Robert Mueller qui, elle, porte sur des soupçons de collusion entre Moscou et l'équipe de campagne du candidat républicain à l'élection présidentielle de 2016.

Le FBI a ouvert son investigation, qui comportait un volet de contre-espionnage et un volet criminel, à la suite du limogeage de son directeur James Comey par le président des États-Unis en mai 2017, rapporte le quotidien new-yorkais, citant des sources anonymes. Le volet contre-espionnage devait déterminer si le milliardaire avait consciemment ou inconsciemment travaillé pour Moscou, et le volet criminel portait sur la mise à pied de James Comey, écrit le journal, selon lequel on ignore si les investigations sur l'aspect contre-espionnage se poursuivent actuellement.

L'ex-avocat personnel de Donald Trump témoignera devant le Congrès

L'ex-avocat personnel de Donald Trump témoignera devant le Congrès L'ex-avocat personnel de Donald Trump, Michael Cohen, a accepté de témoigner devant le Congrès avant d'entrer en prison. © Jeenah Moon / Reuters Donald Trump Michael Cohen détient de nombreuses informations sur Donald Trump, mais les livrera-t-il toutes au Congrès ? L'ancien avocat personnel du président américain a accepté de témoigner devant une commission de la Chambre des représentants, promettant de donner «un témoignage entier et crédible» du travail qu'il a effectué pour le milliardaire pendant une dizaine d'années.

« Maison Blanche, la guerre de sécession » titre Libération en Une. « Après le livre effarant de Bob Woodward, développe le quotidien, une tribune anonyme d’un collaborateur de Donald Trump , publiée par le New York Times décrit les méthodes employées par des membres de sa propre administration

Donald Trump a pris la défense de son fils, ce mercredi 12 juillet. Donald Trump Jr a reconnu qu'il avait bien rencontré une proche du Kremlin qui lui promettait des informations En déplacement à Bruxelles, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a affirmé quant à lui qu'il avait

Toujours selon le New York Times, le FBI a eu des soupçons sur d'éventuels liens Donald Trump avec la Russie dès la campagne présidentielle de 2016. Mais il n'a pas ouvert d'enquête jusqu'à ce que le président limoge James Comey, qui avait refusé de lui prêter allégeance et de mettre fin à de premières investigations sur une éventuelle collusion avec la Russie.

"Un nullard partisan"

"Le FBI était en pleine tourmente (...) en raison de la mauvaise gestion de Comey à sa tête", a commenté dans la foulée Donald Trump sur Twitter. "Mon limogeage de James Comey a été un grand jour pour l'Amérique. C'était un flic véreux", a-t-il ajouté, évoquant dans un autre tweet "les ratés qui ont essayé de [lui] jouer un tour".

"C'est absurde. James Comey a été limogé parce que c'est un nullard partisan et discrédité, et son adjoint Andrew McCabe, qui était en charge à l'époque, est un menteur avéré limogé par le FBI", a renchéri la porte-parole de la Maison Blanche Sarah Sanders.

États-Unis: Trump déchaîné après de nouvelles révélations sur ses liens avec la Russie

États-Unis: Trump déchaîné après de nouvelles révélations sur ses liens avec la Russie Le président américain a traité l’ancien directeur du FBI James Comey de « menteur », d'« ordure » et de « flic véreux » après les révélations sur l'ouverture d'une enquête pour déterminer s’il travaillait pour le compte de la Russie ... © Andrew Harnik/AP/SIPA Donald Trump en visite sur une base américaine en Irak le 26 décembre. « J’ai été bien plus dur avec la Russie qu’Obama, Bush ou Clinton. Peut-être plus dur qu’aucun autre président », a fulminé Donald Trump via son compte Twitter.

Coup d'oeil sur cet article. Washington | Le président américain Donald Trump a affirmé samedi, une énième fois et en lettres capitales, qu’il n’y avait «pas de collusion» entre son équipe de campagne et Moscou au lendemain d’une cascade de révélations du procureur spécial chargé de l’ enquête russe .

Dans l’ enquête russe aux ramifications complexes, M. Mueller a aussi détaillé vendredi tous les mensonges reprochés à Paul Manafort, l’ex-directeur de campagne de Trump , qui avait pourtant promis de coopérer avec le procureur spécial et risque maintenant une peine de prison plus sévère.

Donald Trump, qui nie catégoriquement toute collusion avec la Russie, critique régulièrement l'enquête de Robert Mueller - un ancien directeur du FBI -, qu'il considère comme une "chasse aux sorcières" et une machination visant à délégitimer sa présidence. L'enquête russe a débouché sur de multiples inculpations et sur des condamnations de proches collaborateurs du président, notamment son ex-avocat Michael Cohen, son ancien directeur de campagne Paul Manafort, et son ancien conseiller à la sécurité nationale, Michael Flynn.


AUSSI SUR MSN : Britney Spears et Donald Trump, même combat ? La drôle de comparaison des "Inrocks"


Trump aurait ordonné à son ex-avocat de mentir devant le Congrès.
Michael Cohen a reconnu avoir menti aux enquêteurs sur les liens financiers entre Trump et la Russie. © Copyright 2019, L'Obs Donald Trump le 14 janvier 2019 à La Nouvelle-Orléans. Ces nouvelles révélations pourraient être dévastatrices pour Donald Trump. D’après Buzzfeed news, le président américain aurait ordonné à son ex-avocat, le sulfureux Michael Cohen, de mentir devant le Congrès pour minimiser ses liens financiers avec la Russie. L’avocat aurait fait cette confidence devant les enquêteurs du procureur spécial Robert Mueller, révèle le site américain qui cite deux sources policières.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!