Monde: VIDEO. En Syrie, l'assaut final contre les jihadistes est lancé - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeVIDEO. En Syrie, l'assaut final contre les jihadistes est lancé

09:35  11 février  2019
09:35  11 février  2019 Source:   francetvinfo.fr

Jihadistes français en Syrie : les trois scénarios pour un éventuel retour

Jihadistes français en Syrie : les trois scénarios pour un éventuel retour Quel sort sera réservé aux combattants français engagés auprès du groupe Etat islamique, et à leurs familles ? franceinfo fait le point sur les options qui se présentent. © Fournis par France Télévisions Les combats contre le groupe Etat islamique se poursuivent dans l'Est de la Syrie, dans ce que les Forces démocratiques syriennes ont appelé "la dernière bataille". La fin annoncée des combats et le retrait américain à venir posent des questions, notamment celle du retour des jihadistes français arrêtés sur place.

Dans le nord de la Syrie , la ville de Raqqa est aux mains du groupe État islamique (EI) depuis début 2014. Jusqu'à récemment encore impénétrable, cette ville stratégique, quartier général des jihadistes dans le pays, est désormais en voie d' être libérée.

Nous vous proposons un documentaire exceptionnel tourné en Syrie . Pendant deux ans, la ville de Shedade, au nord- est de la Syrie En février, 5 000 combattants des Forces démocratiques syriennes (FDS), une coalition de milices kurdes et arabes créée en octobre dernier, se lance à son assaut .

Une alliance arabo-kurde soutenue par Washington en Syrie a annoncé samedi avoir lancé sa "bataille finale" pour éliminer les derniers jihadistes du groupe État islamique dans le pays. L'envoyé spécial de franceinfo est à Baghouz, à la frontière avec l'Irak.

VIDEO. En Syrie, l'assaut final contre les jihadistes est lancé © Fournis par France Télévisions

Le compte à rebours est lancé en Syrie, pour la chute du "califat" de l'État islamique. Les forces démocratiques syriennes (FDS) ont annoncé samedi 9 février le lancement de l'assaut final contre le dernier réduit des jihadistes. Ils sont encerclés dans le sud de la Syrie.

Dans la grande plaine qui sert de porte de sortie pour les civils encore retenus dans le village de Baghouz, les premières bombes sont lâchées dans la matinée par les avions, qui accentuent ensuite la cadence. La coalition concentre ses forces sur le dernier réduit de l'État islamique. Les derniers combattants se sont repliés dans le village de Baghouz, coincé entre la frontière irakienne et le fleuve Euphrate. Ils seraient autour de 500, d'après les Forces démocratiques syriennes.

Donald Trump demande aux Européens de rapatrier leurs jihadistes prisonniers en Syrie

Donald Trump demande aux Européens de rapatrier leurs jihadistes prisonniers en Syrie Alors que le dernier bastion de l'organisation État islamique devrait tomber dans les prochains jours en Syrie, le président Trump a demandé à l'Europe de juger ses quelques 800 ressortissants capturés par la coalition. C'est la seconde fois en deux semaines. Donald Trump a appelé, samedi 16 février, les pays européens, notamment le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne, à rapatrier et juger leurs ressortissants faits prisonniers parmi les combattants de l'organisation État islamique (EI) en Syrie.

Des combattants arabes et kurdes syriens soutenus par les Etats-Unis poursuivaient l ' assaut final sur la ville de Raqa, le principal bastion syrien du groupe jihadiste Etat islamique (EI).

Depuis un an, Daech a perdu 14% de son territoire entre l'Irak et la Syrie sous l'effet de la coalition internationale et de la reconquête des forces nationales. Les prochaines cibles sont deux villes où sont retranchés une grosse partie des soutiens du groupe Etat Islamique, Raqqa en Syrie et Mossoul

Au milieu, de 1 000 à 2 000 personnes : ce sont des membres des familles ou des civils, qui n'ont pas encore pu quitter l'enclave. D'après les soldats arabes sur la ligne de front, l'État islamique tient un périmètre de trois kilomètres environ. Dans la ville et sur une hauteur, le groupe ne serait plus réellement en état de combattre. L'aviation prépare le terrain pour une avancée au sol des Forces démocratiques syriennes.

Rapatriement des jihadistes de Syrie: les Européens temporisent

Rapatriement des jihadistes de Syrie: les Européens temporisent Le président américain s’impatiente. Donald Trump somme les pays européens à rapatrier leurs ressortissants jihadistes de Syrie. Ils seraient actuellement 800 détenus par les Kurdes. Des Français, des Allemands et des Britanniques notamment, mais Paris, Berlin et Londres préfèrent temporiser pour le moment. Après avoir évoqué dans un premier temps le retour de 130 Français, hommes, femmes et enfants détenus par les Kurdes, Paris change de ton et affirme désormais gérer les rapatriements au cas par cas. La Maison Blanche exprime sa colère, Donald Trump ne cesse de pointer les « tergiversations » européennes.

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh. La bataille finale lancée samedi par les Forces démocratiques syriennes, les FDS, soutenues par Washington, se concentre sur la dernière poche de quatre kilomètres carrés où sont encore retranchés quelque 600 jihadistes , dont des étrangers

En Syrie , des dizaines de jeunes femmes syriennes ont rejoint les rangs des femmes kurdes pour combattre les jihadistes du groupe État islamique. Nous nous rendrons ensuite en Argentine, où dans le monde machiste du polo, Lia Salvo fait figure d'exception : elle est la première femme à avoir

Cette dernière bataille marque la fin du califat. D'après les civils qui fuient, il y aurait beaucoup d'étrangers parmi les jihadistes dos au mur, ceux qui sont là ont fui les derniers secteurs perdus.

Syrie : après la perte de son territoire, que va-t-il rester de l'Etat islamique?

Syrie : après la perte de son territoire, que va-t-il rester de l'Etat islamique? L'Etat islamique est en passe de perdre sa dernière poche en Syrie, mais sa capacité de nuisance n'a pas disparu. L'Etat islamique est en passe de perdre sa dernière poche en Syrie, mais sa capacit L'assaut final contre l'Etat islamique en Syrie a commencé. Depuis quelques jours, les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont lancé la bataille pour reprendre au groupe djihadiste sa dernière poche, située dans la province de Deir Ezzor, dans l'Est du pays.

Les combattants des forces démocratiques syriennes (FDS), coalition arabo-kurde dirigée par Washington, ont annoncé l'offensive finale sur Raqqa. Au cœur de Raqqa, fief des jihadistes - #DébatF24 - Продолжительность: 13:45 FRANCE 24 274 776 просмотров.

DOC BFMTV - Maxime, jeune combattant jihadiste , témoigne depuis la Syrie où il fait le jihad - 11/07 - Duration: 3:25. Attentats de Paris : qui est Fabien Clain, ce jihadiste qui lit la revendication de Daech ?

AUSSI SUR MSN: Trump présage une reprise "à 100%" des poches djihadistes en Syrie et en Irak

Syrie: Le retrait militaire américain ne sera ni rapide, ni brutal, prévient un émissaire.
Les Etats-Unis et la Turquie doivent notamment s'entendre sur la question kurde © Brian Stephens Navy Media Content Services Atterrissage d'un Super Hornet de retour le 23 septembre 2014 de frappes en Syrie sur le porte-avion américain George H.W. Bush Le retrait militaire américain de Syrie ne sera ni rapide, ni brutal et s'accomplira en concertation avec les alliés des États-Unis, a déclaré aujourd'hui l'émissaire spécial américain pour la Syrie, James Franklin Jeffrey.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!