Monde: Crise politique et sociale en Haïti: cinquième jour de paralysie successif - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeCrise politique et sociale en Haïti: cinquième jour de paralysie successif

09:25  12 février  2019
09:25  12 février  2019 Source:   rfi.fr

En Haïti, le gouvernement nie avoir embauché des mercenaires

En Haïti, le gouvernement nie avoir embauché des mercenaires Le gouvernement haïtien a fermement démenti, lundi, avoir enrôlé des mercenaires, alors que des rumeurs circulent depuis l'arrestation, dimanche, de sept étrangers et d'un Haïtien en possession d'armes de guerre. Le gouvernement haïtien a fermement nié, lundi 18 février, avoir enrôlé des mercenaires, démentant des rumeurs nées après l'arrestation la veille à Port-au-Prince de sept étrangers et d'un Haïtien en possession d'armes de guerre. "Le pouvoir exécutif ne saurait engager des mercenaires pour venir terroriser une population par laquelle nous avons été mandatés et que nous avons la responsabilité de servir", a déclaré à l'AFP le secrétaire d'État à la Communica

De 1804, date à laquelle Haïti accède à l'indépendance après la révolution, à 1986 le pays a connu de nombreux régimes politiques sans jamais arriver à mettre en place un système démocratique, malgré la promulgation de 22 constitutions successives .

Le centre d’analyses International Crisis Group pointe la « paralysie » politique et économique du pays. « Malgré les promesses des gouvernements successifs de faire des réformes et de rééquilibrer les finances publiques, la paralysie politique a fait obstacle à toute mesure décisive

Crise politique et sociale en Haïti: cinquième jour de paralysie successif © HECTOR RETAMAL / AFP Port-au-Prince, le 11 février 2019.

Haïti s'enfonce dans l’incertitude. Pour la cinquième journée consécutive, lundi 11 février, la capitale et les principales villes du pays ont été paralysées par des barricades et des manifestations d’opposants radicaux exigeant le départ immédiat du président Jovenel Moïse.

Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron

Au cœur de l'aire métropolitaine, les centaines de manifestants venus de Cité Soleil n’ont caché ni leur colère ni leur envie de tout détruire. Les visages majoritairement masqués, ces jeunes se déclarent à bout, comme en témoigne l’un d’eux qui souhaite qu’on l’appelle « Pierrelet ».

À Haïti, des émeutes de la faim se multiplient, les morts aussi

À Haïti, des émeutes de la faim se multiplient, les morts aussi La faim pousse à nouveau la population à défier le pouvoir et sa police mercredi 13 février. À Haïti, plus de la moitié de la population vit avec moins de deux euros par jour. Le prix du riz s'est envolé. Les habitants ne peuvent plus se nourrir. Pour disperser les émeutiers, la police n'hésite pas à tirer. Au moins six personnes ont été tuées depuis la semaine dernière. Une répression qui n'empêche pas les pillages des magasins. Haïti vers le chaos Des scènes de chaos se déroulent à Port-au-Prince et plusieurs villes de l'île des Caraïbes . Les plus virulents dénoncent les inégalités et la corruption du pouvoir. Le président Jovenel Moïse a été élu il y a deux ans. Ses apparitions sont rares. Il est accusé d'être responsable de la pauvreté, mais il se défausse sur les acteurs économiques du pays. Pour rétablir l'ordre, il compte sur l'armée. Les arrestations sont nombreuses. La situation est si tendue que les États-Unis ont ordonné à tous les enfants de son personnel diplomatique de quitter Haïti.

La politique sociale constitue, dans une société organisée autour du principe de solidarité, un ensemble d’actions mises en œuvre progressivement par les pouvoirs publics pour parvenir à transformer les conditions de vie des salariés et éviter les explosions sociales

L'extension de la crise de 1929 et ses conséquences économiques et sociales Après une forte croissance économique en 1929, l'Amérique se voit une  Crise de 2009 Pour bien cerner la crise de 1929, il y a trois aspects : économiques, social et politique qu’il faut pour comprendre cette crise

« On est restés calmes, dit-il, mais Jovenel Moïse nous a abandonnés avec notre faim. Et quand on a faim, ils savent ce qu’on peut faire. On n’a qu’à tout casser mais on veut pas ça, on veut du travail. Sans ça, on va tout raser dans le pays parce qu’on n’en peut plus de souffrir, on a trop faim. »

A grand renfort de gaz lacrymogènes et de tirs en l’air, la foule s’est dispersée, en commettant quelques petits pillages. Joël a perdu tout son stock de boissons gazeuses mais il n’en veut à personne d’autre qu’au président, nous confie-t-il :

« C’est pas leur faute, [c'est] parce qu’ils ont faim. Ce qu’ils ont pris, ils l’ont bu ou vont le vendre et avoir de quoi un peu soulager leur famille. Je n’ai rien contre eux, c’est parce qu’on n'a pas de bons dirigeants. Si tout le monde avait du travail, ça n’arriverait pas. C’est à cause de ce président de mascarade que toutes ces dérives se produisent en Haïti. »

Violences en Haïti : le président sort de son silence et ne cède pas

Violences en Haïti : le président sort de son silence et ne cède pas Jovenel Moïse refuse de laisser son pays aux mains des «gangs armés». © AFP/Hector Retamal Jovenel Moise, le président haïtien, ici en 2016. Le président haïtien, Jovenel Moïse, est sorti de son silence jeudi soir. Sa prise de parole intervient après une semaine de manifestations violentes réclamant sa démission. «Je ne laisserai pas le pays aux mains des gangs armés et des trafiquants de drogue», a-t-il déclaré, en créole, dans une allocution pré-enregistrée et diffusée sur la télévision d'Etat TNH. Au moins sept personnes ont été tuées depuis le 7 février.

Une crise politique (ou crise de pouvoir) apparaît lorsqu'une population perd toute confiance dans son régime politique ou le gouvernement. Une crise politique est une phase grave dans l'évolution de la situation politique d'un État : elle peut entraîner des grèves, des manifestations

La paralysie faciale, de type périphérique ou centrale, est le plus souvent unilatérale. Dans les deux types de paralysie la bouche est déviée au côté sain[1] et le patient éprouve des difficultés à montrer ses dents. Portail:Sciences humaines et sociales /Articles liés.

Qualifié de menteur et de corrompu dans les rues du pays depuis déjà cinq jours, le président reste terré dans son mutisme, ce qui ne fait qu’amplifier la colère populaire.

AUSSI SUR MSN: Haïti : dans la rue contre le président Jovenel Moïse

États-Unis: accord de principe au Congrès pour éviter un nouveau «shutdown».
Reste à voir si le compromis sera approuvé par la Maison Blanche ... © JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP Le Capitole à Washington, le 20 janvier 2017. Les parlementaires américains ont trouvé un accord de principe permettant d’éviter un nouveau shutdown. Les élus ont jusqu’à la fin de la semaine pour trouver un compromis afin d’éviter une nouvelle paralysie partielle des administrations des Etats-Unis à la fin de la semaine, ont annoncé lundi soir des sénateurs à l’issue d’une réunion de négociation, cités par les médias américains.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!