Monde: Commerces : quand Donald Trump, cravate verte pour la Saint-Patrick, menace l'Union européenne - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeCommerces : quand Donald Trump, cravate verte pour la Saint-Patrick, menace l'Union européenne

19:50  14 mars  2019
19:50  14 mars  2019 Source:   parismatch.com

Trump reçoit des athlètes à la Maison Blanche avec des burgers et du poulet frit

Trump reçoit des athlètes à la Maison Blanche avec des burgers et du poulet frit C'est la deuxième fois de l'année qu'il reçoit des athlètes universitaires et Donald Trump n'a pas changé le menu lundi: fast-food pour tout le monde à la Maison Blanche. © Fournis par AFP Donald Trump avec l'équipe des North Dakota State Bison à la Maison Blanche le 4 mars 2019 Le président des Etats-Unis a reçu les joueurs de football américain de North Dakota State University, récents champions d'une ligue du championnat universitaire (NCAA). "On aurait pu avoir des chefs cuisiniers", a expliqué M.

FIGAROVOX/TRIBUNE - Selon Benjamin Masse-Stamberger, Donald Trump n'est pas le premier à instaurer une forme de patriotisme économique pour son pays. La plupart des grandes puissances économiques le font déjà, y compris les États-Unis d'ailleurs, et elles ne s'en sortent que mieux.

» LIRE AUSSI - Donald Trump ne veut pas d'immigrés venant de «pays de merde». Le milliardaire républicain recevait dans le Bureau ovale plusieurs La Maison-Blanche a souligné que le chef d'État se battrait «toujours pour le peuple américain». «Comme d'autres nations ayant une immigration

Le président des Etats-Unis Donald Trump recevait ce jeudi à la Maison Blanche le Premier ministre irlandais Leo Varadkar. Il en a profité pour fustiger la position de l'Union européenne sur la question des taxes douanières.

Commerces : quand Donald Trump, cravate verte pour la Saint-Patrick, menace l'Union européenne © Jim Young/Reuters Donald Trump à la Maison Blanche le jeudi 14 mars 2019.

Donald Trump a menacé jeudi l'Union européenne de conséquences "graves" sur le plan économique si elle ne négociait pas avec les Etats-Unis un accord commercial alors que les eurodéputés se sont opposés jeudi à l'ouverture des discussions entre les deux pays.

"S'ils ne nous parlent pas, nous allons prendre des mesures qui seront graves économiquement. Nous allons imposer des taxes douanières sur de nombreux produits entrant" aux Etats-Unis, a déclaré le président républicain. "L'Union européenne nous traite de manière très, très injuste", a-t-il également estimé.

Melania Trump humiliée et trahie : on lui avait menti pendant tout ce temps !

Melania Trump humiliée et trahie : on lui avait menti pendant tout ce temps ! Le 27 février dernier, l'ex avocat de Donald Trump, Michael Cohen, a témoigné devant une commission à la chambre des représentants. Il a présenté ses excuses à Melania Trump, pour s'être occupé de couvrir le scandale des infidélités du président, avec Stormy Daniels ... © abaca Melania Trump humiliée et trahie : on lui avait menti pendant tout ce temps ! C'était donc vrai ! Pendant des mois, Donald Trump et son avocat Michael Cohen ont qualifié Stormy Daniels d'affabulatrice . L'ex actrice porno assurait avoir entretenu des relations sexuelles avec le milliardaire.

Le président du Conseil européen Donald Tusk a comparé les Etats-Unis sous Donald Trump à «la Chine, la Russie et l'islam radical» au rang des menaces qui pèseraient sur l ' Union européenne . Les «déclarations inquiétantes de la nouvelle administration américaine [ainsi que] la nouvelle situation

Donald Trump exige des contreparties commerciales en échange de la défense de l ’ Union européenne , qu’il estime assumer. Donald Trump a encore assuré mardi que cette rencontre avec Vladimir Poutine serait « plus facile » que le sommet de Bruxelles, ce qui constitue un nouveau

"Ils négocient. Sinon nous prendrons des mesures qui seront bonnes pour les Etats-Unis", a poursuivi l'hôte de la Maison Blanche qui menace toujours d'imposer des tarifs douaniers notamment sur le secteur automobile.

Les Européens refusent d'inclure l'agriculture à l'accord commercial

Les eurodéputés, incapables d'adopter une position commune, ont infligé jeudi un revers à la Commission européenne sur le dossier sensible des discussions commerciales entre Bruxelles et Washington.

Le Parlement européen "a rejeté le rapport (...) sur la question de savoir s'il fallait recommander de débuter des pourparlers commerciaux avec les Etats-Unis", mais "il n'y a pas de position du Parlement européen sur le sujet", a précisé le service de presse de l'institution après le vote. Le Parlement n'a pour l'instant qu'un rôle consultatif sur cette question, mais il aura en revanche le dernier mot une fois l'accord ficelé.

Une école fréquentée par Donald Trump a caché ses notes

Une école fréquentée par Donald Trump a caché ses notes Une école militaire de New York fréquentée par Donald Trump à l'adolescence a caché ses dossiers scolaires en 2011 après des demandes pressantes d'amis du futur président américain pour les obtenir, a rapporté mardi le Washington Post. Ces pressions intervenaient alors que Donald Trump avait mis au défi le président de l'époque, Barack Obama, de publier ses résultats scolaires en se demandant comment il avait pu intégrer un établissement de l'Ivy League, ce groupe de huit universités prestigieuses du nord-est des États-Unis.

Donald Trump interdit à la majorité des personnes transgenres d'intégrer l'armée américaine. La directive de Donald Trump , parue en août, avait été bloquée par plusieurs juges fédéraux, car en Les associations de défense des LGBT indignées. Pour Joshua Block, de l ' Union américaine pour

Le 1er juin prochain, Donald Trump a annoncé qu'il imposerait des taxes sur les importations européennes d'acier et d'aluminium jusqu'ici exemptées.

Ce camouflet est une mauvaise nouvelle pour les Etats membres et la Commission européenne, qui attendaient le soutien des eurodéputés. La commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, avait dit espérer "une décision rapide" des Etats membres après le vote du Parlement.

L'UE et les Etats-Unis s'efforcent depuis des mois de concrétiser l'entente commerciale annoncée fin juillet par le président américain, Donald Trump, et le chef de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, notamment en négociant un accord commercial limité aux biens industriels. Cette annonce avait permis une trêve dans les tensions entre les deux parties, au moment où M. Trump menaçait de taxer lourdement l'industrie automobile européenne.

Mais la pression est remontée depuis que Donald Trump a reçu le 20 février un rapport de son ministère du Commerce sur l'industrie automobile, au contenu toujours confidentiel. "Si nous ne trouvons pas un accord (commercial avec l'UE), nous imposerons des tarifs douaniers" sur les voitures, avait menacé le président américain quelques jours plus tard.

Le lancement de ces négociations achoppe aussi sur le fait que Washington entend inclure l'agriculture, ce que refuse les Européens, inquiets de voir arriver sur leur marché du boeuf aux hormones ou des produits génétiquement modifiés.

"Les Etats-Unis ne peuvent pas avoir un accord commercial avec l'Europe qui ne traite pas de l'agriculture. Eux sont d'avis qu'un accord ne doit pas comporter ce volet", avait averti mardi le négociateur commercial en chef de Donald Trump, Robert Lighthizer.

"Nous sommes dans une impasse. Nous verrons comment cela va évoluer", a ajouté le représentant américain au Commerce (USTR).

Attentats à Christchurch : Donald Trump estime que le suprémacisme blanc n'est "pas vraiment" une menace croissante.
Il était interrogé après l'attentat qui a fait au moins 49 morts dans deux mosquées de Nouvelle-Zélande, qu'il a qualifié "d'horrible massacre". © Fournis par France Télévisions Pour lui, le terrorisme d'extrême droite lié à l'idéologie de la suprématie blanche n'est "pas vraiment" une menace en progression. Le président américain Donald Trump était interrogé vendredi soir à Washington après les attentats de Christchurch (Nouvelle-Zélande). De nombreux dirigeants à travers le monde ont exprimé leur tristesse et leur dégoût après cette double attaque, et Donald Trump lui-même a dénoncé un "horrible massacre".

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!