•   
  •   

MondeL'obsession française du tueur de Christchurch

14:45  15 mars  2019
14:45  15 mars  2019 Source:   parismatch.com

Nouvelle-Zélande : la police se déploie près d'une mosquée après une fusillade

Nouvelle-Zélande : la police se déploie près d'une mosquée après une fusillade La police s'est déployée vendredi près d'une mosquée du sud de la Nouvelle-Zélande après une fusillade. Aucun bilan officiel n'a été annoncé mais les médias locaux font état de victimes et le tireur est toujours actif, selon la police. La police a annoncé avoir déployé vendredi 15 mars des officiers armés près d'une mosquée du centre-ville de Christchurch, dans le sud de la Nouvelle-Zélande, après avoir été informée qu'une fusillade s'était produite. Elle n'a pas précisé si l'incident s'était produit à l'intérieur de la mosquée ou aux alentours, demandant à la population de ne pas se rendre dans la zone.

C'est un document de 73 pages, un manifeste de haine intitulé «Le Grand remplacement», sans doute en hommage à la thèse de l'écrivain Le terroriste de Christchurch en reprend l'idéologie, que partageait déjà le meurtrier norvégien Anders Breivik, l'auteur de l'attentat d'Oslo et de la tuerie de

Avant de commettre son carnage dans deux mosquées de Christchurch , en Nouvelle-Zélande, Brenton Tarrant est passé par la France. A-t-il alors été en contact avec des membres de l’extrême droite française ? La direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) cherche à le vérifier.

Dans son manifeste intitulé «Le grand remplacement» et largement inspiré des thèses extrémistes du terroriste norvégien Anders Breivik ou de l'écrivain français Renaud Camus, l'auteur des attentats de Christchurch évoque à plusieurs reprises la France.

L'obsession française du tueur de Christchurch © TESSA BURROWS / AFP

C'est un document de 73 pages, un manifeste de haine intitulé «Le Grand remplacement», sans doute en hommage à la thèse de l'écrivain controversé français Renaud Camus. Le terroriste de Christchurch en reprend l'idéologie nauséabonde, que partageait déjà le meurtrier norvégien Anders Breivik, l'auteur de l'attentat d'Oslo et de la tuerie de masse d'Utoya en 2011 qui avaient fait 77 morts. Dans le texte, il évoque la situation politique en France et l'élection d'Emmanuel Macron à la présidentielle de 2017 - ou plutôt la défaite de la candidate nationaliste Marine Le Pen au second tour - comme l'un des éléments déclencheurs de ses actes terroristes.

Fusillades en Nouvelle-Zélande: Deux mosquées frappées, lourd bilan redouté

Fusillades en Nouvelle-Zélande: Deux mosquées frappées, lourd bilan redouté Il s'agit d'un «incident critique» qui est toujours en cours, selon la police © Mark Baker/AP/SIPA Des forces de police déployées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, après une fusillade dans une mosquée, le 15 mars 2019. « Cela restera comme l’un des jours les plus sombres de la Nouvelle-Zélande. » La Première ministre Jacinda Ardern n’a pas donné de bilan exact des fusillades qui ont éclaté dans deux mosquées de Christchurch, vendredi, mais il y a « plusieurs morts », selon les autorités. “They are us. The person who has perpetuated this violence against us is not.

mosquées de Christchurch , le tueur présumé, un Australien de 28 ans et militant d'extrême droite, a été En Nouvelle-Zélande, Christchurch commence à enterrer ses morts. La petite ville de l'île du sud a françaises à prendre des mesures nécessaires pour protéger ces Français de confession

Le Tueur du Zodiaque, dont l'identité reste un mystère et qui a sévi à la fin des 60's et au début des 70's aux Etats-Unis, a inspiré de nombreux films Ces mystères irrésolus font certainement partie des raisons pour lesquelles il n'a cessé d'interroger et d'obséder la fiction au travers des décennies, de

«L'internationaliste, mondialiste, anti-blanc, ex-banquier l'a emporté. Ce n’était même pas serré. La vérité sur la situation politique en Europe était soudainement impossible à accepter. Mon désespoir s'est installé. Ma croyance en une solution démocratique a disparu.», explique l'homme de 28 ans, comme si tuer des enfants en Nouvelle-Zélande pouvait être justifiée par un choix politique en France... Il précise plus loin son mépris pour le Front national, «un parti de baby-boomers nationalistes, tiédasses, complètement incapables de créer un changement réel et n’ayant aucun plan viable pour sauver leur pays.»

Une obsession sur "les envahisseurs"

Mais il va plus loin dans son discours de haine, expliquant s'être rendu en France pour constater son «invasion par des non-Blancs.». «Dans chaque ville française, dans chaque ville française, les envahisseurs (sic) étaient présents. Peu importe où je me suis rendu, quelle que soit la taille de la communauté que j'ai visitée, les envahisseurs étaient présents.», déclare l'homme de 28 ans qui affirme ensuite que «les Français qui se trouvaient dans la rue étaient souvent seuls, sans enfants ou d'un âge avancé.» Plus loin, après une longue diatribe contre le métissage, l'Australien explique que «l'idée qu'un Français n'ait pas besoin de parler la langue, de partager la culture, de croire en un même dieu ou, plus important encore, d'être ethniquement français est ridicule à l'extrême, attaque contre les français eux-mêmes et une stratégie visant à détruire l'unité nationale, culturelle, linguistique et ethnique.» Le mot envahisseur est une véritable obsession, utilisé à 45 reprises dans l'ensemble du texte. Le terroriste se définit lui-même comme un «Européen», «ma langue est européenne, ma culture est européenne, mes inspirations politiques sont européennes, mes inspirations sont européennes, mon identité est européenne et plus important, mon sang est européen.»

Attaques de Christchurch : une enquête ouverte après un récent séjour du tireur en Bulgarie

Attaques de Christchurch : une enquête ouverte après un récent séjour du tireur en Bulgarie Il a séjourné en Bulgarie "du 9 au 15 novembre 2018", pour "découvrir des sites historiques", selon lui. © Copyright 2019, L'Obs L'AFP a diffusée une photo du principal suspect de l'attentat de Christchurch, vendredi 15 mars. Les autorités bulgares ont annoncé ce vendredi 15 mars enquêter sur les motifs d'un séjour effectué en Bulgarie en novembre 2018 par l'extrémiste de droite qui a perpétré l'attaque sanglante contre deux lieux de culte musulmans en Nouvelle-Zélande, faisant 49 morts.

Trois semaines après les attentats de Christchurch qui ont fait 50 morts dans les attaques de deux mosquées néo-zélandaises, on en sait un Ce jeudi, le mouvement d'extrême-droite radical français Génération Identitaire a confirmé, via l'un de leurs porte-parole, avoir reçu en septembre 2017 deux

L'auteur de la tuerie de Christchurch a effectué en 2017 quatre donations au groupuscule d'extrême droite français Génération identitaire (GI), affirme jeudi le quotidien autrichien Der Standard. Selon le journal, qui cite des sources proches des services de police allemands, l'argent a été versé en quatre

SUR LE MÊME SUJET :

- Retour sur les attentats anti-musulmans avant l'attaque en Nouvelle-Zélande

- Nouvelle-Zélande : attaque terroriste dans deux mosquées

- Un témoin des fusillades raconte


Lire plus

Nouvelle-Zélande : la Première ministre ne prononcera jamais le nom du terroriste de Christchurch.
La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a juré mardi de ne jamais prononcer le nom du terroriste qui a abattu 50 personnes dans deux mosquées de Christchurch. Elle a ajouté qu'il tomberait sous le coup de la loi la plus stricte. La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a prononcé mardi 19 mars, au Parlement de Wellington, un discours emprunt d'émotion et de fermeté, quatre jours après l'attentat sanglant dans deux mosquées de Christchurch. Vêtue de noir, l'air solennel, la cheffe du gouvernement de 38 ans a ouvert la séance par l'expression de bienvenue "salam aleikum" ("la paix soit avec toi" en arabe).

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!