•   
  •   

MondeNouveau bilan de la double attaque de Christchurch, 50 morts

13:25  17 mars  2019
13:25  17 mars  2019 Source:   fr.reuters.com

Fusillades en Nouvelle-Zélande: Deux mosquées frappées, lourd bilan redouté

Fusillades en Nouvelle-Zélande: Deux mosquées frappées, lourd bilan redouté Il s'agit d'un «incident critique» qui est toujours en cours, selon la police © Mark Baker/AP/SIPA Des forces de police déployées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, après une fusillade dans une mosquée, le 15 mars 2019. « Cela restera comme l’un des jours les plus sombres de la Nouvelle-Zélande. » La Première ministre Jacinda Ardern n’a pas donné de bilan exact des fusillades qui ont éclaté dans deux mosquées de Christchurch, vendredi, mais il y a « plusieurs morts », selon les autorités. “They are us. The person who has perpetuated this violence against us is not.

NOUVELLE-ZELANDE-FUSILLADE-BILAN:Nouveau bilan de la double attaque de Christchurch, 50 morts

Nouveau bilan de la double attaque de Christchurch, 50 morts © Reuters/Jorge Silva NOUVEAU BILAN DE LA DOUBLE ATTAQUE DE CHRISTCHURCH, 50 MORTS

WELLINGTON (Reuters) - Le bilan de l'attaque de deux mosquées dans la ville de Christchurch sur l'île de Sud en Nouvelle-Zélande s'est alourdi à 50 morts, a annoncé le préfet de la police néo-zélandaise dimanche.

"C'est avec tristesse que j'ai été informé que le nombre de personnes qui ont péri dans cette attaque s'est alourdi à 50", a dit Mike Bush.

"Depuis hier soir nous avons pu évacuer toutes les victimes des scènes de crime. Ce faisant, nous avons découvert une victime supplémentaire", a-t-il expliqué.

Attaques de Christchurch : une enquête ouverte après un récent séjour du tireur en Bulgarie

Attaques de Christchurch : une enquête ouverte après un récent séjour du tireur en Bulgarie Il a séjourné en Bulgarie "du 9 au 15 novembre 2018", pour "découvrir des sites historiques", selon lui. © Copyright 2019, L'Obs L'AFP a diffusée une photo du principal suspect de l'attentat de Christchurch, vendredi 15 mars. Les autorités bulgares ont annoncé ce vendredi 15 mars enquêter sur les motifs d'un séjour effectué en Bulgarie en novembre 2018 par l'extrémiste de droite qui a perpétré l'attaque sanglante contre deux lieux de culte musulmans en Nouvelle-Zélande, faisant 49 morts.

L'attentat a fait 50 blessés, a-t-il poursuivi.

L'auteur présumé des fusillades a été inculpé de meurtres et sera maintenu en détention provisoire jusqu'à sa comparution devant la Haute Cour le 5 avril prochain, a annoncé samedi la justice néo-zélandaise.

Brenton Harrison Tarrant, un ressortissant australien âgé de 28 ans qui a été identifié comme un suprémaciste blanc au vu de son activité sur les réseaux sociaux, est accusé d'avoir abattu 49 personnes et blessé plusieurs dizaines d'autres vendredi en début d'après-midi, à l'heure des prières, dans deux mosquées de Christchurch.

Il est apparu samedi menotté et vêtu d'une tenue de prisonnier blanche devant le tribunal du district de Christchurch, sans s'exprimer durant l'audience. Son avocat commis d'office n'a pas demandé de mise en liberté sous caution.

Des chefs d'inculpation supplémentaires devraient être retenus contre lui, a indiqué la police.

(Praveen Menon; Pierre Sérisier pour le service français)

Lire plus

Christchurch : les propos d'Erdogan jugés "ignobles" par le Premier ministre australien.
Le président turc a lancé que les Australiens qui seraient hostiles à l'islam subiraient le même sort que les soldats australiens tués par les forces ottomanes lors de la bataille de Gallipoli. Le Premier ministre australien Scott Morrison a jugé mercredi 20 mars "irréfléchis", "ignobles" et "offensants" des propos tenus par le président turc Recep Tayyip Erdogan après l'attentat d'un extrémiste australien dans des mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande.

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!