Monde: Guerre au Yémen: Des armes françaises ont bien été utilisées selon une note confidentielle - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeGuerre au Yémen: Des armes françaises ont bien été utilisées selon une note confidentielle

15:15  15 avril  2019
15:15  15 avril  2019 Source:   20minutes.fr

Nouvelle-Zélande: la nouvelle loi sur les armes va entrer en vigueur

Nouvelle-Zélande: la nouvelle loi sur les armes va entrer en vigueur La nouvelle loi néo-zélandaise sur les armes qui interdit les modèles semi-automatiques a été signée jeudi et entrera en vigueur la nuit prochaine, moins d'un mois après le carnage commis par un suprémaciste blanc australien dans deux mosquées de Christchurch. Le 15 mars, 50 fidèles musulmans avaient été abattus pendant la prière du vendredi dans la grande ville de l'Île du Sud, suscitant une vague d'indignation dans ce pays connu pour sa douceur de vivre, et dans le monde entier.

Y figure notamment «la liste détaillée des armes françaises impliquées dans la guerre au Yémen ». «Population concernée par de possibles frappes d’artillerie : 436 370 personnes» précise le rapport confidentiel qu'a obtenu l'ONG, au sujet des bombardements menés par la coalition.

“La France tue au Yémen ” Sébastien Nadot, élu de Haute-Garonne, a même été exclu du groupe LREM en décembre. En poursuivant ses ventes d’ armes , utilisées par l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis dans leur guerre au Yémen , l ’une des pires tragédies humanitaires du moment

Ces documents contredisent la version des autorités françaises d’une situation «sous contrôle» et d’une utilisation uniquement «défensive» de l’armement français au Yémen

« Je n’ai pas connaissance du fait que des armes françaises soient utilisées directement au Yémen », affirmait Florence Parly, la ministre des Armées, le 20 janvier dernier sur France Inter. Pourtant, selon un rapport classé « confidentiel Défense » de la Direction du renseignement militaire (DRM), daté du 25 septembre 2018, des armes de fabrication françaises ont bien été utilisées au Yémen dans des zones où résident des civils, révèle le média Disclose, qui a mené l’enquête avec cinq autres médias (Mediapart, Konbini, Radio France, Arte et The Intercept), ce lundi.

Bertrand Tavernier : "Les westerns touchent des sujets incroyablement actuels"

Bertrand Tavernier : Le cinéaste français voue une passion sans borne aux westerns. Des films qui, selon lui, permettent d'aborder des sujets de société comme le port d'armes ou les questions ethniques. A 14 ans, Bertrand Tavernier a été victime d'un coup de foudre. Un coup de foudre de cinéma pour les westerns et notamment le film Les aventures du capitaine Wyatt avec Gary Cooper. "Chaque fois que c’était possible, je le voyais", a expliqué le cinéaste au micro de Bernard Poirette, dimanche. Pour Europe 1, il a expliqué sa fascination plus globale pour le genre. "Un genre très stimulant pour les metteurs en scène".

Des armes et des équipements militaires français , vendus à l’Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis, sont actuellement utilisés par les forces armées de ces deux pays au Yémen . Les ventes d’ armes militaires constituent un marché annuel de 15 milliards d’euros pour l’économie française .

Des armes françaises sont -elles utilisées contre des civils au Yémen ? Le conflit, qui oppose une coalition emmenée par l’Arabie saoudite et des rebelles

Ces documents, intitulés « Yémen – situation sécuritaire », transmis à Emmanuel Macron, à Florence Parly, la ministre des Armées, à Edouard Philippe, le Premier ministre et à Jean-Yves Le Drian, le ministre des Affaires étrangères, montrent que les armes françaises, vendues à l’Arabie saoudite et aux Émirats Arabes, ont été utilisées contre les rebelles Houthis au Yémen. Ces documents contredisent la version des autorités françaises d’une situation « sous contrôle » et d’une utilisation uniquement « défensive » de l’armement français au Yémen.

La version officielle française contredite

Les documents, comprenant cartes et tableaux, précisent que 48 canons Caesar (Nexter) sont « présents côté saoudien à la frontière saoudo-yéménite ». Fabriqué à Roanne (Loire) par l’entreprise Nexter, qui appartient à l’Etat, le canon Caesar peut tirer six obus par minute, dans un rayon de 42 kilomètres. « Entre mars 2016 et décembre 2018, 35 civils sont morts au cours de 52 bombardements localisés dans le champ d’action de ces canons », détaille Disclose, qui s’appuie sur les données de l’ONG Acled (Armed Conflict Location and Event Data Project), qui recense les morts civiles par tirs d’artillerie.

Yémen : la stratégie de la famine

Yémen : la stratégie de la famine L’analyse des bombardements au Yémen révèle que les sites liés à l’alimentation constituent la troisième cible visée par l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis. © Fournis par France Télévisions Les sites civils font partie des objectifs de la coalition militaire engagée dans la guerre au Yémen. C’est ce que démontre l’analyse des 19 278 bombardements recensés au Yémen entre le 26 mars 2015 (début de la guerre) et le 28 février 2019.

Depuis quatre ans le Yémen est dévasté par une guerre opposant les rebelles Houthis, appuyés par l'Iran, aux partisans du gouvernement du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, soutenus militairement par une coalition menée par l'Arabie saoudite.

Yémen : dernières actualités de la vie politique, situation économique, conflit militaire, crimes de guerre Malgré un cessez-le-feu fragile à Hodeida, la situation est toujours aussi préoccupante au Yémen . Londres a sévèrement critiqué le refus de Berlin de vendre des armes à Riyad, expliquant

Des chars Leclerc, dotés de munitions françaises, ont été « observés au Yémen et déployés en position défensive » sur plusieurs bases, dont Aden, dans le sud du Yémen. « En novembre 2018, les chars français sont au cœur de la bataille d’Al-Hodeïda. Elle a fait 55 victimes civiles, selon l’Acled », ajoute Disclose.

Guerre au Yémen: Des armes françaises ont bien été utilisées selon une note confidentielle © HODEIDA, YÉMEN Des combattants progouvernementaux traversent la ville de Hodeida, au Yémen

Des contrats signés avec l’Arabie saoudite jusqu’en 2023

Selon ces documents, des dispositifs de ciblage fabriqués par Thales, les pods Damocles, équipent les forces aériennes saoudiennes et « pourraient être employés au Yémen ». Des avions de chasse Mirage 2000-9 « opèrent » au Yémen. Côté mer, une frégate de fabrication française « participe au blocus naval » et une corvette lance-missiles « participe au blocus naval et à l’appui des opérations terrestres menées sur le sol yéménite », peut-on lire dans un tableau récapitulatif du renseignement militaire.

Armes françaises au Yémen : ce que révèle une note militaire et pourquoi elle contredit la position de Paris

Armes françaises au Yémen : ce que révèle une note militaire et pourquoi elle contredit la position de Paris Radio France et le média d'investigation Disclose révèlent lundi l'existence d'une note de la Direction du renseignement militaire (DRM), transmise à l'exécutif en octobre 2018, sur les moyens militaires français engagés au Yémen. Ce document confidentiel vient contredire plusieurs points de la ligne officielle édictée par Paris. C'est une note secrète qui vient ébranler la position officielle de la France dans le conflit au Yémen. Radio France et Disclose, un média d'investigation "à but non lucratif", révèlent l'existence d'un document de 15 pages classé "confidentiel défense" et rédigé par la Direction du renseignement militaire (DRM).

Lire aussi : Yémen : Parly gênée ar une question sur les livraisons d' armes à l'Arabie saoudite (VIDEO). Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

« Les armes que nous avons vendues récemment à l'Arabie saoudite ne sont pas utilisées contre les populations civiles, à ma connaissance», a-t-elle estimé. Et selon la consultante, la France pourrait bien être impliquée dans des crimes de guerre au Yémen .

Selon Disclose, les exportations d’armes françaises en Arabie saoudite continuent. Le média d’investigations a publié des documents liés à un nouveau contrat, signé en décembre dernier avec l’Arabie saoudite, courant jusqu’en 2023. Ce contrat prévoit notamment la livraison de véhicules blindés et canons à l’Arabie saoudite entre 2019 et 2024. Depuis l’intervention de la coalition, menée par l’Arabie saoudite​, en 2015 contre les rebelles chiites Houthis, des dizaines de milliers de personnes ont été tuées dans le conflit.

AUSSI SUR MSN: Après quatre ans de guerre, le chaos règne toujours au Yémen

"Gilets jaunes" : le LBD reconnu comme "arme de guerre" par la réglementation internationale.
Lorsqu'ils sont exportés, les LBD sont vendus sous la catégorie "matériel de guerre", remarque "le Canard enchaîné". © Fournis par France Télévisions Les désormais célèbres Lanceurs de balles de défense sont classées comme "arme de guerre" par la réglementation internationale. C'est ce que note Le Canard enchaîné, mercredi 24 avril. Lorsqu'ils sont exportés, les LBD sont vendus sous la catégorie "matériel de guerre", remarque le journal. Selon le Canard enchaîné, cette classification s'explique par le fait que le LBD est à l'origine, un lance-grenades militaire utilisé comme une arme antiémeute.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!