Monde: L'armée américaine ferme la porte aux personnes transgenres - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeL'armée américaine ferme la porte aux personnes transgenres

19:35  15 avril  2019
19:35  15 avril  2019 Source:   liberation.fr

VIDEO - Guardiola ferme la porte à un départ de Mahrez

VIDEO - Guardiola ferme la porte à un départ de Mahrez Le coach de Manchester City Pep Guardiola a fermé la porte à tout départ de Riyad Mahrez lors du mercato d'été. © Getty Images Avant de défier Manchester United en match en retard de la 31e journée de Premier League, Pep Guardiola a répondu, lors de son point presse, aux questions des journalistes concernant Riyad Mahrez. Et d'après le coach espagnol, l'ancien ailier de Leicester ne quittera pas les Eastlands lors du prochain mercato estival comme stipulé par certains médias outre-Manche.

entre 1 320 et 15 000 personnes transgenres servent dans l ' armée américaine , sur 1,3 million de avait prévu que l ' armée commencerait à accueillir des recrues transgenres au 1er juillet 2017. toutes les personnes transgenres avec respect et dignité", a assuré une porte -parole du Pentagone

Avec notre correspondant à New York, Grégoire Pourtier. La décision de la cour d’appel du District de Columbia ne permet pas mécaniquement de réinstaurer l’interdiction de certaines personnes transgenres au sein de l ’ armée américaine .

L'armée américaine ferme la porte aux personnes transgenres © ALEX WONG Manifestation contre la nouvelle directive anti-trans devant le Congrès américain à Washington, mercredi.

Une nouvelle directive voulue par Donald Trump et entrée en vigueur vendredi interdit aux recrues de servir en tant que personnes ouvertement transgenres.

«A ceux qui voudraient s’engager dans l’armée: si vous êtes transgenres, vous n’êtes simplement plus les bienvenus», résume la sergent-cheffe Patricia King, invitée sur le plateau de l’émission The View, mercredi. Née de sexe masculin et engagée depuis près de vingt ans, elle est la première à avoir eu recours à une chirurgie de réassignation sexuelle dans l’armée américaine. Comme elle, des milliers de recrues seront désormais stigmatisées par la «DTM-19-004», la nouvelle doctrine anti-trans mise en place par le gouvernement américain.

Japon: Shinzo Abe s’excuse auprès des victimes de stérilisation forcée

Japon: Shinzo Abe s’excuse auprès des victimes de stérilisation forcée Le Premier ministre japonais Shinzo Abe présente ses excuses pour les stérilisations forcées subies, dès l’adolescence, par des milliers de personnes handicapées pour les empêcher de procréer entre 1949 et 1996. Ces personnes vont recevoir une indemnisation de l’État. Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles Toutes les victimes de stérilisation forcée au Japon racontent la même histoire : elles avaient 16 ans, elles ne savaient pas pourquoi on les conduisait à l’hôpital, elles se sont réveillées dans un lit avec une cicatrice verticale barrant le ventre.

La décision d’ouvrir l ’ armée aux transgenres avait été prise par Barack Obama. Elle prévoyait leur incoporation dès juillet 2017 à condition d’avoir L’administration Trump ne s'avoue pas vaincue pour autant. Selon la porte -parole de la Maison Blanche « le département de la justice examine

«Notre armée doit se concentrer sur des combats décisifs et ne peut pas être gênée par les coûts médicaux démesurés et le désordre que l'arrivée des Ce n'est pas la première fois que Donald Trump s'en prend aux personnes transgenres depuis son accession à la Maison blanche en janvier dernier

Donald Trump l’avait annoncé en trois tweets à l’été 2017, les personnes ouvertement transgenres ne pourront plus servir dans l’armée. Cette réglementation, entrée en vigueur vendredi, porte un grand coup aux droits LGBT. L’administration Obama avait pourtant, en juin 2016, autorisé les personnes transgenres à servir selon leur identification sexuelle, mesure qui aurait dû être mise en place le 1er juillet 2017 et repoussée par James Mattis, alors secrétaire d’Etat à la Défense. Un pas en avant, deux pas en arrière.

En vertu de cette nouvelle réglementation, les personnes transgenres seront désormais contraintes de servir en fonction de leur genre assigné à la naissance et non pas celui auquel elles s’identifient. En cas de refus, les militaires américains pourraient être renvoyés, à moins que leur hiérarchie ne leur accorde des exemptions, au cas par cas. Ils devront également demander des dérogations – qui leur seront accordées ou non – pour l’utilisation des douches, des toilettes, et le port de certains uniformes.

États-Unis : la Cour suprême va étudier les droits des homosexuels et transgenres

États-Unis : la Cour suprême va étudier les droits des homosexuels et transgenres Le temple du droit américain a retenu, lundi, trois dossiers de licenciements contestés qui concernent deux homosexuels et une femme transgenre. Ils seront examinés à l'automne pour une décision en 2020. © Fournis par France Télévisions La Cour suprême des Etats-Unis s'est saisie, lundi 22 avril, du dossier ultra-sensible des discriminations contre les homosexuels et les personnes transgenres, à qui l'administration Trump ne souhaite pas élargir les dispositifs applicables aux femmes.

L ’ armée américaine était autorisée depuis le 1er janvier 2018 à recruter des soldats transgenres grâce à une initiative du président Barack Obama. C’est une victoire pour Donald Trump, qui avait promis d’interdire l ’ armée aux personnes transgenres sous prétexte de coûts médicaux jugés

L’accès des personnes transgenres à l ’ armée américaine va être fortement limité, conformément aux souhaits de Donald Trump. Le président américain avait annoncé en trois tweets, le 26 juillet, sa volonté d’interdire aux personnes transgenres de servir dans l ' armée .

«Coûts médicaux énormes»

Les personnes ayant besoin d’un traitement hormonal ou de chirurgie de réassignation sexuelle ne pourront plus s’enrôler, pas plus que celles ayant déjà subi un traitement de ce type. En clair, il ne sera plus possible de changer de sexe, ni de poursuivre une transition dans les rangs de l’armée américaine. Cette dernière «ne peut supporter le fardeau des coûts médicaux énormes et les perturbations que des personnes transgenres entraîneraient», avait justifié Donald Trump.

Cet argument budgétaire, qui masque la volonté discriminatoire de l’administration, semble toutefois infondé. Une étude du Palm Center, un observatoire des minorités sexuelles dans l’armée, évalue à 960 millions de dollars le coût du renvoi des troupes transgenres, compte tenu du budget de recrutement et formation pour les remplacer. Un coût plus de cent fois supérieur à celui de l’entraînement et des soins médicaux éventuels des militaires transgenres. Seule exception : les personnes déjà enrôlées et ouvertement transgenres, qui pourront bénéficier d’une clause d’antériorité, auront le droit de bénéficier de procédures médicales et de servir en fonction de leur identification sexuelle. Mais ces autorisations relèvent d’un pouvoir discrétionnaire, et rien ne garantit leur pérennité.

Manchester United - Ander Herrera : "Je ne ferme aucune porte"

Manchester United - Ander Herrera : Convoité par le PSG, le milieu des Red Devils étudie plusieurs pistes pour la saison prochaine, lui qui arrive en fin de contrat à Old Trafford. © Getty Ander Herrera sera-t-il encore à Manchester United la saison prochaine ? Le milieu de terrain, qui a retrouvé une place de titulaire sous les ordres d'Ole Gunnar Solskjaer, arrive en fin de contrat à l'issue de la saison dans le nord de l'Angleterre. Performant depuis plusieurs mois dans l'entrejeu des Red Devils, il n'a pas manqué d'attiser les convoitises, notamment de la part du PSG ou d'Arsenal.

Elle a également travaillé 16 ans dans l ' armée , où elle a vécu de la discrimination en tant que femme homosexuelle. Selon elle, l'annonce de Trump pourrait influencer négativement la façon dont certains membres des FAC perçoivent leurs collègues transgenres à l'étranger.

Le 30 juin, la porte -parole du Pentagone Dana White a fait savoir que le secrétaire à la Défense américain , Jim Mattis avait approuvé une recommandation des différents services de retarder l'accession des personnes transgenres dans l ' armée au 1er janvier 2018.

La nouvelle directive de l’administration Trump vise les personnes atteintes de «dysphorie de genre», que le Pentagone a qualifié de «pathologie mentale grave» qui peut «affecter le niveau de préparation des unités et leur efficacité au combat», termes condamnés par plusieurs éminents médecins militaires et civils. Ces derniers ont également exprimé leurs inquiétudes face à «la mauvaise utilisation de la science par le département de la Défense pour justifier le renvoi des membres transgenres et leur refuser des soins médicaux nécessaires […] alors qu’ils sont aptes et disponibles pour servir».

«Ne demandez pas, n’en parlez pas»

Le ministère de la Défense affirme pourtant qu’il ne s’agit pas d’une «interdiction des transgenres», au même titre que le «Don’t ask, don’t tell» n’était pas une prohibition des homosexuels. Cette doctrine («Ne demandez pas, n’en parlez pas»), en vigueur depuis 1993 et abrogée sous Obama, interdisait aux membres de la communauté LGBT de révéler leur orientation sexuelle sous peine d’être limogés de l’armée. En dix-sept ans, au moins 14 000 soldats ont été renvoyés à cause de leur homosexualité.

Bref de retour ? Kyan Khojandi ouvre la porte à de nouveaux épisodes

Bref de retour ? Kyan Khojandi ouvre la porte à de nouveaux épisodes Les séries américaines ne seraient pas les seules à être touchées par la mode des reboots. Kyan Khojandi vient de l'annoncer, il n'est pas contre un retour de Bref, la célèbre shortcom de Canal+. © Canal+ Bref de retour ? Kyan Khojandi ouvre la porte à de nouveaux épisodes Bref de retour ? Diffusée de 2011 à 2012 sur Canal+, Bref - la shortcom portée par Kyan Khojandi, a marqué les esprits et continue encore aujourd'hui de faire parler. La preuve, elle a récemment eu le droit à un remake US sur... Snapchat.

Le président des Etats-Unis Donald Trump a décidé le 26 juillet que les personnes transgenres ne pourraient pas servir dans l ' armée américaine , estimant que cette dernière ne pouvait notamment pas «supporter le fardeau des coûts médicaux énormes».

Le président américain a expliqué le 10 août avoir rendu «un grand service» à l ' armée américaine en interdisant aux personnes transgenres de servir dans les forces armées du pays. Cinq soldats ont déjà porté plainte contre cette décision.

Cette nouvelle politique ne fait cependant pas l’unanimité au sein même du camp républicain. Ana Navarro, commentatrice sur la chaîne ABC News, l’avait vivement critiquée : «C’est ridicule qu’une personne qui a évité le service militaire cinq fois et n’a pas eu le courage de servir empêche des Américains transgenres courageux de faire ce que lui n’a pas voulu faire», a-t-elle martelé, en référence aux multiples exemptions reçues par Donald Trump lors de la guerre du Vietnam. Meghan McCain, fille du sénateur républicain et vétéran John McCain mort en 2018, avait quant à elle dénoncé une directive «indéfendable» : «Cette politique discriminatoire va conduire les militaires transgenres, des patriotes qui se sont engagés au service de leur nation, à vivre dans l’ombre.»

Le Pentagone évalue à 9 000 le nombre de personnes s’identifiant comme transgenres qui servent dans les forces armées, dont un millier déclarent avoir changé de sexe ou vouloir le faire. Les associations LGBT, elles, en dénombrent près de 15 000 sur le 1,3 million de militaires en service actif. D’après Fiona Dawson, réalisatrice du documentaire Transgender, at War and in Love (2015), l’armée reste plus gros employeur de personnes transgenres aux Etats-Unis. Elles seraient deux fois plus susceptibles de s’y enrôler que les persones cisgenres.

Jake Borelli, Sophia Ali, Alex Blue Davis... Les internes anti-Trump de Grey's Anatomy (TF1)

Jake Borelli, Sophia Ali, Alex Blue Davis... Les internes anti-Trump de Grey's Anatomy (TF1) Apparus la saison précédente comme une réponse cinglante à l’élection de Donald Trump, ces internes du Grey Sloan bousculent, l’air de rien, les codes de la télévision. © ABC Apparus la saison précédente comme une réponse cinglante à l’élection de Donald Trump, ces internes du Grey Sloan bousculent, l’air de rie Dr. Levi Schmitt (Jake Borelli) En quinze saisons, la série n’avait abordé la question de l’homosexualité que par le prisme féminin.

Les personnes transgenres souhaitant s’engager dans l ’ armée des Etats-Unis ne peuvent le faire depuis vendredi que si elles acceptent de ne pas Il justifie l’exclusion des personnes déclarant avoir changé de sexe, ou vouloir le faire, par le fait qu’elles sont atteintes de «dysphorie de genre», ce qui

L ' armée américaine compte 1,3 million de militaires en service actif. Mais selon les défenseurs des droits des personnes transgenres , ces chiffres sont La nouvelle politique «interdit tout simplement les personnes transgenres immédiatement identifiables et menace les autres, les forçant à rester

Pourquoi un tel engagement des personnes transgenres dans l’armée, où un tiers d’entre elles se disent pourtant victimes de discriminations, et 26% de violence physique ? «Les propositions d’emploi sont limitées dans la société civile pour les personnes transgenres, alors que l’armée propose beaucoup plus d’opportunités, explique à Libération Aaron Belkin, directeur du Palm Center. Mais la plupart d’entre elles restent dans le placard», souligne-t-il.

«La directive interdit les personnes transgenres qui sont identifiables et menace les autres, les forçant à rester silencieuses et invisibles. C’est un retour du "Dont ask don’t tell"», déplore le Palm Center, pour qui «100% des militaires transgenres sont menacés et stigmatisés par cette interdiction».

Libye: Au moins 2 civils tués dans des tirs de roquettes sur Tripoli.
La capitale est la cible d'une offensive maréchal Khalifa Haftar depuis début avril Au moins deux civils ont été tués mardi soir dans des tirs de roquettes sur la capitale libyenne Tripoli, cible depuis le 4 avril d’une offensive meurtrière du maréchal Khalifa Haftar, selon un porte-parole des services de secours, Oussama Ali. Il a fait état également de 4 blessés, selon un « bilan préliminaire ». Au moins sept puissantes explosions ont secoué le centre de la ville, selon des journalistes de l’AFP.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!