Monde: Les tensions commerciales entre Pékin et Washington montent d'un cran - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeLes tensions commerciales entre Pékin et Washington montent d'un cran

09:50  11 mai  2019
09:50  11 mai  2019 Source:   20minutes.fr

Négociations commerciales: Trump menace Pékin

Négociations commerciales: Trump menace Pékin Le président américain compte relever dès vendredi le niveau de taxes sur 200 milliards de dollars de produits chinois. © MANDEL NGAN/AFP Donald Trump, le 26 avril dernier. En deux tweets dominicaux, Donald Trump a fait remonter la tension dans les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine. «L’accord commercial avec la Chine avance, mais trop lentement, alors qu’ils tentent de renégocier. Non!» a écrit dimanche midi sur son compte le président américain. Donald Trump a précisé sa menace.

Puis, elle a imposé des tarifs douaniers de 25 % sur 50 milliards de dollars de biens chinois avant d’infliger des droits de douane de 10 % sur 200 milliards de La procédure en vue de la notification publique et de la collecte des commentaires va être publiée prochainement au journal officiel.

encore monter d ' un cran la tension avec Washington au lendemain de la saisie par la justice américaine d ' un dans un contexte de dégradation des relations entre Washington et Pyongyang, marquées par un Washington augmente ses droits de douane, Pékin promet des "représailles".

Donald Trump a lancé la procédure pour taxer le reste des importations de Chine

Les tensions commerciales entre Pékin et Washington montent d'un cran © AP/SIPA Photomontage de Donald Trump et Xi Jinping.

Finalement, il n’y a pas eu d’accord. Donald Trump a chargé le représentant américain au commerce (USTR) Robert Lighthizer de lancer la procédure destinée à augmenter les tarifs douaniers sur la quasi-totalité des importations en provenance de Chine, selon un communiqué vendredi de l’USTR.

« Le président nous a ordonné de démarrer le processus d’augmentation des droits de douane sur quasiment tout le reste des importations de Chine, évalué à environ 300 milliards de dollars », a indiqué le reponsable. La procédure doit démarrer lundi.

Washington dit que Pékin a reculé sur ses engagements

Washington dit que Pékin a reculé sur ses engagements Washington dit que Pékin a reculé sur ses engagementsN A RECULÉ SUR SES ENGAGEMENTS WASHINGTON (Reuters) - La Chine a fait marche arrière sur certains de ses engagements dans les négociations commerciales avec les Etats-Unis et les négociateurs américains ont conseillé à Donald Trump d'imposer de nouveaux droits de douanes sur les produits chinois si aucun n'accord n'est conclu entre les deux pays d'ici vendredi. Ces annonces ont été faites lundi devant la presse par le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, et par le représentant au Commerce, Robert Lighthizer.

Alors que le ministère chinois de la Défense a accusé l’US Navy d'intrusion dans ses eaux territoriales, le Pentagone a assuré que les navires US opéraient en mer de Chine méridionale dans le cadre de la législation internationale sur la liberté de navigation

Cette aggravation des tensions entre la République islamique et Washington fait suite au retrait des Etats-Unis, décidé par Donald Trump en mai 2018 Les investisseurs restent focalisés sur la demande mondiale, qui risque d'être pénalisée par la guerre commerciale entre Washington et Pékin et le

L’administration Trump a déjà imposé en mars 2018 des droits de douane supplémentaires sur l’acier et l’aluminium chinois. Puis, elle a imposé des tarifs douaniers de 25 % sur 50 milliards de dollars de biens chinois avant d’infliger des droits de douane de 10 % sur 200 milliards de biens supplémentaires. Vendredi, les droits de douane de 10 % ont été portés à 25 %.

Des discussions « productives »

La procédure en vue de la notification publique et de la collecte des commentaires va être publiée prochainement au journal officiel, ont indiqué les services de l’USTR. « Les détails seront sur le site internet de l’USTR lundi quand nous commencerons la procédure qui précède la décision finale » d’imposer effectivement ou non ces nouveaux droits de douane.

Négociations commerciales États-Unis-Chine: le changement de ton de Donald Trump

Négociations commerciales États-Unis-Chine: le changement de ton de Donald Trump Les négociations ont repris vendredi matin 10 mai à Washington entre Chinois et Américains, alors que les États-Unis ont renforcé leurs droits de douane. Les taxes sur 200 milliards de dollars de produits chinois sont passées de 10 à 25 % aux premières heures de la journée. Et le président américain menace d’augmenter les droits de douane sur toutes les importations chinoises. Les discussions pourraient se prolonger ce week-end. Donald Trump, qui évoquait hier la possibilité de conclure dans la semaine, a changé de ton.

Les tensions commerciales entre Washington et Pékin ont été portées à ébullition lundi, éloignant la perspective d ' un accord Autre conséquence des tensions sino-américaines, l'agence officielle Chine nouvelle a annoncé dans la nuit de dimanche à lundi que les entreprises chinoises avaient cessé

Le Wall Street Journal parle d ’ une « escalade de la bataille commerciale » entre les deux pays après l’annonce de représailles chinoises. Une escalade qui « suscite la peur auprès des élus républicains » écrit le site d’information The Hill.

Donald Trump a menacé cette semaine d’imposer des droits de douane sur la totalité des importations venant de Chine (539,5 milliards de dollars en 2018). L’annonce de l’USTR intervient après des discussions jeudi et vendredi à Washington avec des responsables chinois dont le vice-Premier ministre Liu He. Donald Trump avait estimé plus tôt dans un tweet que ces discussions avaient été « franches » et « productives ».


AUSSI SUR MSN : Guerre commerciale : une escalade inquiétante

Lire plus

Google, et son système mobile Android, coupe les ponts avec Huawei.
Donald Trump a interdit cette semaine aux groupes américains de commercer dans les télécommunications auprès de sociétés étrangères jugées dangereuses pour la sécurité nationale, dont Huawei. Google a indiqué se conformer à ce décret. Donald Trump a interdit cette semaine aux groupes américains de commercer dans les télécommunications auprès de sociétés étrangères jugées dangereuses pour la sécurité nationale, dont Huawei.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!