•   
  •   

MondeTheresa May va présenter un nouveau projet de loi sur le Brexit début juin

08:25  15 mai  2019
08:25  15 mai  2019 Source:   france24.com

Theresa May compare la remontada de Liverpool à son projet du Brexit

Theresa May compare la remontada de Liverpool à son projet du Brexit De la récupération sportive en politique. Au Parlement, mercredi, la première ministre britannique Theresa May a fait une analogie entre la remontada de Liverpool contre le Barça (0-3, 4-0) et le succès qu'elle estime encore possible pour son projet du Brexit. Tottenham, le bug dans la matrice Attaquée par le leader du Parti travailliste Jeremy Corbyn (« la Première ministre devrait peut-être prendre quelques conseils auprès de Jürgen Klopp pour savoir comment avoir des bons résultats en Europe »), la numéro un du Parti conservateur a retourné la comparaison pour aller dans son sens.

"Il est impératif" de présenter ce projet de loi début juin pour que le Royaume-Uni puisse quitter l'Union européenne "avant la pause parlementaire de Ce dernier espère ainsi éviter que des députés britanniques élus lors des européennes, qui auront lieu le 23 mai au pays du Brexit , ne siègent au

«Nous allons présenter le projet de loi sur l 'accord de sortie au cours de la semaine du 3 juin », a indiqué un communiqué du gouvernement, affirmant Ce dernier espère ainsi éviter que des députés britanniques élus lors des européennes, qui auront lieu le 23 mai au pays du Brexit , ne siègent au

Theresa May va présenter un nouveau projet de loi sur le Brexit début juin © Victoria Jones, AFP (Pool) Theresa May le 13 mai 2019 à Londres. La Première ministre britannique doit présenter au Parlement un nouveau projet de loi de Brexit la semaine du 3 juin. Elle espère éviter que des députés britanniques élus aux européennes ne siègent au nouveau Parlement européen.

Un nouveau projet de loi sur l'accord de Brexit sera présenté au Parlement britannique "la semaine du 3 juin", a indiqué mardi 14 mai un communiqué du gouvernement de Theresa May, à l'issue d'une réunion avec le chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn.

"Il est impératif" de présenter ce projet de loi début juin pour que le Royaume-Uni puisse quitter l'Union européenne "avant la pause parlementaire de l'été", soit d'ici juillet, a estimé le gouvernement. Ce dernier espère ainsi éviter que des députés britanniques élus lors des européennes, qui auront lieu le 23 mai au pays du Brexit, ne siègent au Parlement européen nouvellement constitué, dont la première session plénière est prévue le 2 juillet.

James Bond survivra-t-il au Brexit?

James Bond survivra-t-il au Brexit? Des romans de John Le Carré à l'increvable popularité de James Bond, la Grande-Bretagne a et cultive depuis belle lurette l'image d'une usine à espion·nes particulièrement performante. Cette réputation n'est pas qu'un mythe. Que ce soit pendant ou après la Seconde Guerre mondiale, le travail méticuleux des officiers du renseignement britannique ont été l'une des principales sources de pouvoir du Royaume-Uni durant des décennies. Un pouvoir, avec sa charpente, aujourd'hui menacé par le Brexit, qui promet nombre de répercussions sur les services de renseignement britanniques: la Grande-Bretagne sera isolée des institutions de l'Union européenne (UE) qui ont été

"Nous allons présenter le projet de loi sur l 'accord de sortie au cours de la semaine du 3 juin ", a indiqué le gouvernement conservateur mardi soir dans un communiqué. La Première ministre britannique Theresa May sort du 10 Downing Street, le 1er mai 2019 à Londres.

Theresa May s'est tout de même employée le 14 janvier à effectuer une tournée de la dernière chance en forme de chant du cygne, pour tenter de convaincre les récalcitrants de Westminster. Elle a dès la matinée rallié le village de Stoke-on-Trent, un village emblématique du vote pro- Brexit , et délivré un

Mais si "le Parlement (britannique) n'a pas adopté un accord de sortie, approuvé par la reine, d'ici le 30 juin", les députés "siègeront", près de trois ans après le référendum qui a décidé de la sortie du Royaume-Uni de l'UE, a pointé plus tôt dans la journée un porte-parole de la Première ministre.

Le Parti travailliste émet des doutes

L'accord de sortie conclu par Theresa May avec Bruxelles en novembre a déjà été rejeté trois fois par les députés britanniques, contraignant Londres à demander deux fois à Bruxelles un report du Brexit, initialement prévu le 29 mars et désormais fixé au 31 octobre au plus tard.

Si le gouvernement a jugé mardi les discussions avec le Labour d'"utiles et constructives", le Parti travailliste a lui émis des "doutes quant à la crédibilité des engagements du gouvernement". Il a rappelé "les déclarations de députés conservateurs et de membres du cabinet qui cherchent à remplacer la Première ministre", dont l'autorité a sérieusement pâti des atermoiements sur le Brexit.

Royaume-Uni : le Parti du Brexit de Nigel Farage soupçonné de financement illégal

Royaume-Uni : le Parti du Brexit de Nigel Farage soupçonné de financement illégal La commission électorale britannique soupçonne la formation d’avoir utilisé le site Paypal pour contourner les règles. © SCOTT HEPPELL / REUTERS Nigel Farage, après avoir été visé par un jet de milkshake, le 20 mai à Newcastle. A la veille d’une victoire annoncée aux élections européennes, où les sondages le donnent en tête de tous les partis, le Brexit Party (« Parti du Brexit ») du dirigeant d’extrême droite Nigel Farage est sur la sellette.

Theresa May a annoncé la formation d' un nouveau gouvernement, après avoir échoué à obtenir une majorité absolue à l'issue des élections législatives du 8 juin . Lors de sa courte déclaration devant la presse, le Premier ministre a affirmé compter sur le soutien du parti nord-irlandais unioniste DUP, qui

«Nous allons présenter le projet de loi sur l 'accord de sortie au cours de la semaine du 3 juin », a indiqué un communiqué du gouvernement, affirmant Ce dernier espère ainsi éviter que des députés britanniques élus lors des européennes, qui auront lieu le 23 mai au pays du Brexit , ne siègent au

Avec AFP

SUR LE MÊME SUJET : Brexit : les employeurs multiplient les embauches outre-Manche

AUSSI SUR MSN : Européennes : le Parti du Brexit donné vainqueur


Lire plus

dit qu'il y a une bonne chance que `` le Brexit ne se produira pas '' .
Le chef de l'UE © CHUNYIP WONG / Getty Images Le chef de l'UE , Donald Tusk, dit qu'il y a 20 à 30% de chances que le Royaume-Uni n'accepte pas le Brexit après tout. "Après le référendum britannique en 2016, je pensais que si nous reconnaissons que l'affaire est close, ce sera la fin", a déclaré Tusk au journal polonais Gazeta Wyborcza, selon The Guardian . «Aujourd'hui, la chance que le Brexit ne se produise pas est, à mon avis, de 20 à 30%. C'est beaucoup." Tusk était le Premier ministre polon

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!