Monde: "Toute vie est un cadeau sacré de Dieu" : la gouverneure de l'Alabama promulgue la loi anti-avortement la plus stricte des Etats-Unis - - PressFrom - France
  •   
  •   

Monde"Toute vie est un cadeau sacré de Dieu" : la gouverneure de l'Alabama promulgue la loi anti-avortement la plus stricte des Etats-Unis

07:55  16 mai  2019
07:55  16 mai  2019 Source:   francetvinfo.fr

La Géorgie et l'Alabama durcissent leur politique en matière d'accès à l'avortement

La Géorgie et l'Alabama durcissent leur politique en matière d'accès à l'avortement Aux États-Unis, le Sénat de l'Alabama s'apprête à voter une loi visant à interdire aux médecins de pratiquer l'IVG, sous peine d'être emprisonnés. Deux jours plus tôt, le gouverneur de la Géorgie signait une loi interdisant l'avortement dès que les battements de cœur du fœtus étaient détectés. Après le Mississippi et le Texas, l'Alabama menace à son tour le droit à l'avortement. En effet, cet État du sud-est des États-Unis où la religion est très prégnante est sur le point d'adopter une loi visant à interdire aux médecins de pratiquer des IVG, sous peine d'être emprisonnés.

La gouverneure de l ' Alabama , Etat conservateur du Sud des Etats - Unis , a promulgué , mercredi 15 mai, la loi anti - avortement la plus Ce texte a provoqué une levée de boucliers dans l'opposition démocrate et de larges pans de la société américaine. Il interdit la quasi-totalité des interruptions

Les républicains du sud des États - Unis ont lancé une grande offensive contre le droit à l’ avortement avec l’objectif affiché de faire revenir le sujet à la Il a été ratifié mercredi par la gouverneure , Kay Ivey, qui a notamment expliqué dans un communiqué que « toute vie est un cadeau sacré de Dieu ».

Ce texte interdit la quasi-totalité des interruptions volontaires de grossesse, même en cas d'inceste ou de viol.

© Fournis par France Télévisions

C'est désormais officiel. La gouverneure de l'Alabama, Etat conservateur du sud des Etats-Unis, a promulgué, mercredi 15 mai, la loi anti-avortement la plus stricte du pays, a annoncé son cabinet. Ce texte a provoqué une levée de boucliers dans l'opposition démocrate et de larges pans de la société américaine.

Il interdit la quasi-totalité des interruptions volontaires de grossesse, même en cas d'inceste ou de viol et prévoit une peine de 10 à 99 ans de prison pour les médecins pratiquant un avortement, sauf en cas d'urgence vitale pour la mère ou d'"anomalie létale" du foetus. La gouverneure, Kay Ivey, a notamment expliqué dans un communiqué que "toute vie est un cadeau sacré de Dieu". Cette mesure doit prendre en effet dans six mois.

Le Sénat d'Alabama vote la loi la plus répressive des États-Unis sur l'avortement

Le Sénat d'Alabama vote la loi la plus répressive des États-Unis sur l'avortement Les médecins pratiquant l'avortement seront passibles de peines de prison de 10 à 99 ans, sauf en cas d'urgence vitale pour la mère ou d'"anomalie létale" du foetus. Le Sénat de l'Etat de l'Alabama a adopté, mardi 14 mai, le projet de loi le plus restrictif des Etats-Unis sur l'avortement. Il prévoit notamment de lourdes peines de prison pour les médecins pratiquant des interruptions volontaires de grossesse. Le texte, que le Sénat contrôlé par les républicains a transmis au cabinet de la gouverneure républicaine de l'Etat Kay Ivy en vue de sa promulgation, ne prévoit pas d'exception en cas de viol ou d'inceste.

La gouverneure de cet État conservateur du sud des États - Unis a promulgué la loi anti - avortement la plus stricte du pays, mercredi 15 mai. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée vous pouvez demander à accéder, faire rectifier ou supprimer les informations

Le Sénat de l ' État de l ' Alabama a adopté le projet de loi le plus restrictif des États - Unis sur l' avortement , prévoyant notamment de lourdes Le projet de loi avait été adopté début mai par la Chambre des représentants de l ' Alabama . Il est particulièrement répressif mais 28 États américains

Les démocrates s'indignent

Côté démocrate, la majorité des candidats à l'investiture pour la présidentielle de 2020 ont dénoncé une atteinte au droit des femmes à disposer de leur corps, ainsi qu'une attaque contre le fameux arrêt de la Cour suprême Roe v. Wade, qui a légalisé l'avortement en 1973 dans tous les Etats-Unis.

Joe Biden, l'ancien vice-président de Barack Obama, a affirmé que le choix d'avorter "devait rester entre une femme et son médecin". "Les femmes de ce pays ont peur, elles sont en colère", a pour sa part assuré la sénatrice Elizabeth Warren. "Aucune de nous ne devrait accepter un avenir dans lequel nos filles et nos petites-filles auront moins de droits que nous n'en avons eus", a pour sa part réagi l'ex-candidate à la présidentielle de 2016, Hillary Clinton.

Alyssa Milano défend sa proposition de grève du sexe

Alyssa Milano défend sa proposition de grève du sexe Fortement critiquée pour avoir proposé que les femmes fassent la grève du sexe, Alyssa Milano a défendu son idée, souhaitant protester contre les lois anti-avortement qui font l'actualité aux Etats-Unis. © DR Fortement critiquée pour avoir proposé que les femmes fassent la grève du sexe, Alyssa Milano a défendu son idée, souhaitant protester contre les lois anti-avortement qui fo La grève du sexe pour les femmes ? L'idée est loin de plaire à tout le monde.

ÉTATS - UNIS - Les républicains du sud des États - Unis ont lancé une grande offensive contre le droit à l’ avortement avec l’objectif affiché de faire revenir Il a été ratifié mercredi par la gouverneure , Kay Ivey, qui a notamment expliqué dans un communiqué que “ toute vie est un cadeau sacré de Dieu ”.

" Toute vie est un cadeau sacré de Dieu " : l ' Alabama promulgue la loi anti - avortement la plus stricte des Etats - Unis . Bonsoir, Pour information, c'est Arno Santamaria qui assurera les 1ères parties des concerts à venir de David. Bon week end à tous !

AUSSI SUR MSN : Avortement : l'Alabama adopte la loi la plus répressive des Etats-Unis

Lire plus

USA: manifestations attendues dans l'Alabama contre l'offensive anti-avortement.
L'Alabama, qui vient d'adopter la loi la plus restrictive des Etats-Unis en matière d'avortement, devient dimanche le théâtre de manifestations en défense de l'IVG, au début d'un bras de fer qui s'annonce long devant la justice et au coeur de la présidentielle de 2020. Des marches sont prévues dans l'après-midi à Montgomery, la capitale de cet Etat du Sud américain, et dans les villes de Birmingham, Anniston et Huntsville. "Les gens devraient avoir le droit de prendre les décisions les meilleures concernant leur corps sans ingérence de l'Etat", ont écrit les organisateurs sur Facebook.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!