Monde: Quel avenir pour le Brexit après Theresa May? - - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeQuel avenir pour le Brexit après Theresa May?

14:45  25 mai  2019
14:45  25 mai  2019 Source:   rfi.fr

May va proposer aux députés une nouvelle série de mesures sur son accord de Brexit

May va proposer aux députés une nouvelle série de mesures sur son accord de Brexit May va proposer aux députés une nouvelle série de mesures sur son accord de Brexit © Reuters/HENRY NICHOLLS MAY VA PROPOSER AUX DÉPUTÉS UNE NOUVELLE SÉRIE DE ME LONDRES (Reuters) - La Première ministre britannique Theresa May a annoncé samedi qu'elle allait présenter une "nouvelle offre audacieuse" aux députés comprenant une "série de mesures améliorées" afin de faire adopter son accord de Brexit à la Chambre des communes avant son départ.

Trois cas majeurs restent à envisager alors qu’il n’y a toujours aucun accord sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Dans le cas où Londres et Bruxelles n’arrivent pas à se mettre d’accord d’ici le 31 octobre, le Royaume-Uni quitte du jour au lendemain l’union douanière et le marché unique.

SCÉNARIOS - La Première ministre britannique Theresa May , usée par le Brexit , a annoncé vendredi sa démission. Si son retrait renforce l'hypothèse d'un Le casse-tête du Brexit aura eu raison de Theresa May . La Première ministre a jeté l'éponge ce vendredi, précisant qu'elle démissionnerait de

La Première ministre britannique Theresa May va démissionner le 7 juin. Elle l’a confirmé vendredi 24 mai après des mois chaotiques où elle n’a pas pu mener le dossier du Brexit à son terme. Toutes les options semblent ouvertes presque trois ans après le référendum sur la sortie de l'UE.

Quel avenir pour le Brexit après Theresa May? © REUTERS/Hannah McKay La Première ministre britannique Theresa May démissionnera officiellement le 7 juin 2019.

Trois cas majeurs restent à envisager alors qu’il n’y a toujours aucun accord sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Dans le cas où Londres et Bruxelles n’arrivent pas à se mettre d’accord d’ici le 31 octobre, le Royaume-Uni quitte du jour au lendemain l’union douanière et le marché unique. Il coupe tous les ponts avec l’Europe.

Brexit : Theresa May ouvre la porte à un nouveau référendum pour sortir de l’impasse

Brexit : Theresa May ouvre la porte à un nouveau référendum pour sortir de l’impasse Les députés ont déjà rejeté à deux reprises l’accord de Brexit conclu en novembre par la dirigeante avec Bruxelles. La Première ministre britannique a annoncé ce mardi 21 mai une série de compromis, dont la possibilité de voter sur un second référendum et le maintien dans une union douanière temporaire avec l’Union européenne, afin de tenter de rallier à son plan de Brexit la majorité des députés.

Quel avenir pour Gibraltar après le Brexit ? Le 8 juin 2017, Theresa May est reconduite dans ses fonctions après la victoire relative du parti conservateur lors d'élections anticipées. Theresa May annonce alors qu'elle va "rouvrir" les négociations avec Bruxelles pour trouver une alternative.

Avec la démission de la première ministre Theresa May , l’incertitude autour du Brexit s’épaissit. Tous les scénarios imaginables restent possibles en ce qui

Si c’est le cas, les économistes redoutent une onde de choc avec des prix qui s’envoleraient et des heures d’attente aux frontières britanniques, aussi bien pour les personnes que pour les marchandises.

Johnson, favori, favorable au « no deal »

C’est l’option préférée des pro-Brexit radicaux comme Nigel Farage ou Boris Johnson. D’ailleurs, pour le quotidien économique et pro-européen Financial Times, la perspective d’un « no deal », une sortie sans accord, vient de s’accroître avec le départ de Theresa May et le fait que Boris Johnson soit donné favori.

L’ancien chef de la diplomatie a d’ores et déjà indiqué qu’il était déterminé à quitter l’UE « avec ou sans accord ». Le Telegraph, pro-Brexit, renchérit puisqu’il évoque les propos de Boris Johnson lors d’un passage en Suisse vendredi. L'ancien maire de Londres s’est dit persuadé de pouvoir trouver un nouvel accord avec Bruxelles, tout en se disant prêt à quitter la table des négociations.

Brexit : Theresa May parle une dernière fois au mur des députés

Brexit : Theresa May parle une dernière fois au mur des députés La Première ministre britannique tente de convaincre des députés sceptiques de voter pour l'accord de retrait de l'UE début juin, en offrant de nouvelles concessions, dont la possibilité d'un nouveau référendum. Quand ça veut pas, ça veut pas. Et, décidément, au Royaume-Uni, les députés ne veulent pas. A droite, à gauche, au centre, chez les Ecossais, les Nord-Irlandais et les Gallois, chez les «Brexiters» et les «Remainers», la réponse aux nouvelles propositions de Theresa May pour enfin faire adopter l’accord de retrait de l’Union européenne ne varie pas : ce sera non.

Muriel Delcroix : Theresa May vient de perdre coup sur coup non seulement deux figures clés de son cabinet, mais aussi deux des Au parlement c’est sous les huées et moqueries de l’opposition que la dirigeante a défendu son projet sur le Brexit . Le dirigeant du parti travailliste a été particulièrement

Muriel Delcroix : Theresa May vient de perdre coup sur coup non seulement deux figures clés de son cabinet, mais aussi deux des Au parlement c’est sous les huées et moqueries de l’opposition que la dirigeante a défendu son projet sur le Brexit . Le dirigeant du parti travailliste a été particulièrement

Le cas le plus improbable serait de stopper le Brexit. Les députés décideraient alors de révoquer l’article 50, qui formalise la sortie de l’Union européenne. Tout repartirait de zéro comme si le pays n’avait jamais voté. Même si l’option est juridiquement possible, ce serait une gifle pour la démocratie. Cela semble suicidaire pour n’importe quel gouvernement.

Une nouvelle négociation pour trouver un accord

Il reste une dernière chance, celle des renégociations avec l’Europe. Le futur Premier ministre du Royaume-Uni va sans doute jouer cette carte, mais jusqu’ici, les 27 sont restés inflexibles. Pour les Européens, aller plus loin serait contraire aux intérêts de l’Union. La seule porte ouverte, c’est celle d’un nouveau report du Brexit pour donner du temps aux députés britanniques... Mais jusqu’à quand ? Les premières pistes sont attendues fin juin à l’issue du prochain sommet européen.

Brexit : Theresa May devrait annoncer son départ dès vendredi

Brexit : Theresa May devrait annoncer son départ dès vendredi La Première ministre britannique Theresa May est sur le point d'annoncer son départ de la tête du gouvernement. Elle pourrait communiquer sa décision dès vendredi. La sortie semble se rapprocher pour la Première ministre britannique Theresa May dont le plan de la "dernière chance" pour mettre en oeuvre le Brexit n'a convaincu ni sa majorité ni l'opposition, et lui a valu une nouvelle démission fracassante au sein de son gouvernement.

Tous deux rejettent les propositions de Theresa May concernant l’après- Brexit . La première ministre britannique souhaite maintenir des relations économiques avec Bruxelles Muriel Delcroix : Theresa May vient de perdre coup sur coup non seulement deux figures clés de son cabinet, mais aussi deux

Muriel Delcroix : Theresa May vient de perdre coup sur coup non seulement deux figures clés de son cabinet, mais aussi deux des Au parlement c’est sous les huées et moqueries de l’opposition que la dirigeante a défendu son projet sur le Brexit . Le dirigeant du parti travailliste a été particulièrement

Dans tous les cas de figure, la course à la succession de Theresa May pourrait plonger le pays dans une crise constitutionnelle, prévient le Times, qui titre : « Tout cela finit dans les larmes ». Comme le rapporte notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix, Le quotidien explique en effet que Jeremy Corbyn, le chef du parti d’opposition travailliste, a déjà appelé à la tenue immédiate d’élections générales et menacé dans ce but de déclencher un vote de défiance au Parlement contre le prochain Premier ministre.

AUSSI SUR MSN: La Première ministre Theresa May annonce sa démission pour le 7 juin

Lire plus

Donald Trump recommande à Londres un Brexit sans accord.
Par ailleurs, le président américain pense que Boris Johnson serait un très bon remplaçant de Theresa May © David Zalubowski/AP/SIPA Donald Trump lancera sa campagne pour un second mandat présidentiel le 18 juin prochain en Floride. Le président américain Donald Trump a recommandé au Royaume-Uni de quitter l’Union européenne sans accord s’il n’obtient pas satisfaction à ses demandes et de ne pas payer la facture du divorce, dans un entretien avec le Sunday Times.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!