Monde: Syrie: 450 Français liés à Daesh détenus par les Kurdes - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeSyrie: 450 Français liés à Daesh détenus par les Kurdes

08:25  29 mai  2019
08:25  29 mai  2019 Source:   20minutes.fr

Deux nouveaux djihadistes français condamnés à mort en Irak

Deux nouveaux djihadistes français condamnés à mort en Irak Deux Français ont été condamnés à mort mardi en Irak, portant à six le nombre de ressortissants ayant écopé depuis dimanche de la peine capitale pour avoir rejoint le groupe État islamique (EI). Brahim Nejara, 33 ans, accusé par le renseignement français d'avoir facilité l'envoi de djihadistes vers la Syrie, et Karam El Harchaoui, qui aura 33 ans jeudi, avaient été transférés fin janvier de Syrie, où ils étaient détenus par une alliance arabo-kurde anti-djihadiste, vers l'Irak pour y être jugés.

Environ 450 ressortissants français affiliés au groupe Etat islamique (EI) sont détenus par les Kurdes ou retenus dans des camps de réfugiés dans le nord-est de la Syrie , a indiqué mardi le chef de la diplomatie française . » LIRE AUSSI - Djihadistes français : des victimes du terrorisme contre la peine

La France ne changera pas son attitude: les extrémistes doivent être jugés là où ils ont commis leurs crimes, a estimé le 28 mai Jean-Yves Le Drian, faisant en outre savoir que quelque 450 Français liés à Daech* étaient détenus par les Kurdes en Syrie .

Jean-Yves Le Drian a rappelé que seuls les enfants étaient susceptibles d’être rapatriés en France

Syrie: 450 Français liés à Daesh détenus par les Kurdes © CHAUVEL PATRICK/SIPA Des femmes et des enfants de djihadistes au campement de Tanak, près de Baghouz (Syrie), le 1er mars 2019.

Environ 450 ressortissants français affiliés à Daesh sont détenus par les Kurdes ou retenus dans des camps de réfugiés dans le nord-est de la Syrie, a indiqué mardi le chef de la diplomatie française.

« Dans la zone du nord-est syrien, on considère qu’il y a à peu près 400 à 450 Français, certains dans des camps, d’autres prisonniers, dont des enfants », a déclaré Jean-Yves Le Drian lors d’une audition devant la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale. Il a rappelé que seuls les enfants étaient susceptibles d’être rapatriés en France, s’ils sont orphelins ou si leur mère donne leur accord, Paris s’opposant au retour des hommes et des épouses considérés comme des combattants.

Deux nouveaux Français condamnés à mort en Irak pour appartenance à l'Etat islamique

Deux nouveaux Français condamnés à mort en Irak pour appartenance à l'Etat islamique Ils sont désormais six ressortissants français à avoir été condamnés pour avoir combattu dans les rangs de l'Etat islamique. © Fournis par France Télévisions Deux Français ont été condamnés à mort, mardi 28 mai, en Irak, portant à six le nombre de ressortissants de ce pays ayant écopé depuis dimanche de la peine capitale pour avoir rejoint le groupe Etat islamique (EI), a constaté un journaliste de l'AFP.

Environ 450 ressortissants français affiliés au groupe Etat islamique (EI) sont détenus par les Kurdes ou retenus dans des camps de réfugiés dans le nord-est de la Syrie , a indiqué mardi le chef de la diplomatie française . "Dans la zone du nord-est syrien, on considère qu'il y a à peu près 400 à 450

Les élections législatives anticipées grecques, convoquées par le premier ministre Alexis Tsipras dans la foulée de sa défaite électorale dimanche, auront lieu le 7 juillet, a annoncé mardi le porte-parole du gouvernement. Syrie : 450 Français liés à Daech détenus par les Kurdes .

Plus d’une centaine de djihadistes français dans la poche d’Idleb

« Notre logique est toujours la même et on n’en bougera pas : les combattants doivent être jugés là où ils ont commis leurs crimes », a déclaré le ministre des Affaires étrangères. « Les enfants, s’ils sont orphelins ou si, d’aventure, il y avait l’autorisation de leur mère, mais c’est au cas par cas, pourraient être rapatriés en France », a-t-il ajouté. « C’est ce que nous avons commencé à faire et c’est ce que nous poursuivrons », a-t-il dit.

Cinq orphelins sont ainsi revenus le 15 mars et une fillette de trois ans, dont la mère a été condamnée à la perpétuité en Irak, l’a été le 27 mars. Jean-Yves Le Drian a indiqué par ailleurs que plus d’une centaine de djihadistes français étaient présents dans la poche d’Idleb, dernier bastion djihadiste en Syrie pilonné depuis un mois par le régime de Bachar al-Assad.

« Il y a dans la zone d’Idleb plus d’une centaine de combattants français (repérés) », a-t-il dit, qualifiant cette poche de « véritable bombe à retardement » avec la présence de « 30.000 combattants » (rebelles et djihadistes) et le risque d’un afflux de réfugiés de cette zone vers l’Europe. La province d’Idleb ainsi que des secteurs des provinces voisines de Hama, Alep et Lattaquié sont tenus par le groupe djihadiste Hayat Tahrir al-Cham (HTS, ex-branche d’Al-Qaïda).

Syrie : deux Américaines et six enfants remis aux États-Unis.
Les autorités kurdes en Syrie ont remis aux États-Unis deux Américaines et six enfants, issus de familles liées à Daech, a annoncé ce mercredi un porte-parole de l'administration locale. LIRE AUSSI >> Enfants de djihadistes : la France doit faire cesser les traitements "inhumains" en Syrie Les deux Américaines et les enfants se trouvaient dans le camp de déplacés d'Al-Hol, dans le nord-est syrien, où sont détenus des milliers d'étrangers affiliés à Daech, a précisé Kamal Akef, un porte-parole des autorités kurdes. Leur rapatriement s'est déroulé ce mercredi, a-t-il souligné, sans révéler l'identité des personnes concernées.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 5
C'est intéressant!