Monde: Donald Trump met la pression sur le Mexique sur le commerce et l'immigration - - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeDonald Trump met la pression sur le Mexique sur le commerce et l'immigration

07:25  06 juin  2019
07:25  06 juin  2019 Source:   20minutes.fr

Trump menace de taxer les produits en provenance du Mexique, jugé trop laxiste sur l'immigration

Trump menace de taxer les produits en provenance du Mexique, jugé trop laxiste sur l'immigration Ces droits de douane augmenteront régulièrement si le Mexique "n'arrête pas considérablement le flux d'étrangers illégaux passant par son territoire". Donald Trump emploie les grands moyens face au Mexique. Le président américain a annoncé, jeudi 30 mai, qu'il allait imposer, dès le 10 juin, des droits de douane de 5% sur les produits en provenance de son voisin du Sud, accusé de laxisme sur le dossier de la frontière. Il a menacé de les faire "progressivement augmenter tant que le problème de l'immigration clandestine n'est pas résolu".

Il a annoncé qu’il enverrait la facture au Mexique pour le paiement. Il veut aussi tripler le nombre d’agents chargés de l ’ immigration et compte renvoyer les immigrants sans papiers La position du candidat républicain sur les armes a varié. Il y a une quinzaine d’années, Donald Trump se déclarait

Dans une volte-face relativement inattendue, le président des États-Unis s'est dit prêt ce lundi à exempter le Canada et le Mexique des lourdes taxes promises sur l'acier et l 'aluminium si un accord de libre-échange plus "juste" était trouvé au sein de l'Aléna. Une façon d'accentuer la pression sur

Le président américain menace son voisin de nouveaux tarifs douaniers à partir de lundi en représailles à la hausse du nombre de migrants traversant illégalement la frontière

Donald Trump met la pression sur le Mexique sur le commerce et l'immigration © Alex Brandon/AP/SIPA En visite en Irlande le 5 juin 2019, Donald Trump a évoqué les négociations commerciales avec le Mexique.

Tic, toc. Donald Trump a affirmé mercredi que les négociations avec le Mexique avançaient de manière très insuffisante, et promis à nouveau de taxer tous les biens en provenance de son voisin à partir de lundi si Mexico ne l’aidait pas à bloquer les migrants toujours plus nombreux à franchir leur frontière commune.

Accord entre Etats-Unis et Mexique sur l’immigration, les tarifs douaniers suspendus

Accord entre Etats-Unis et Mexique sur l’immigration, les tarifs douaniers suspendus Mexico va prendre « des mesures fortes pour endiguer le flux migratoire » sur son sol, annonce Trump. Les taxes qui avaient été prévues n’entreront pas en vigueur lundi. © GUILLERMO ARIAS / AFP Un vendeur ambulant circule entre les camions de marchandises qui attendent de passer la frontière, à Tijuana (Mexique), le 6 juin. Donald Trump a renoncé, vendredi 7 juin, à mettre ses menaces à exécution.

Autre source de satisfaction pour Donald Trump : la pression mise sur le Mexique a permis, selon ses termes, des « progrès incroyables réalisés à la frontière Sud ». Les échanges avec son homologue mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador sont désormais systématiquement qualifiés d’« excellents

Le président américain a confié qu'il envisageait d'annuler les négociations commerciales prévues en septembre avec la Chine, alors que de nouvelles Mis à jour le 9 août 2019 à 19h30. Donald Trump met la pression sur Pékin. Alors qu'il s'apprêtait à partir pour une levée de fonds dans les Hamptons

« Les arrestations à la frontière en mai ont été de 133.000 parce que le Mexique et les démocrates au Congrès refusent de faire une réforme sur l’immigration », a tonné Donald Trump. « Si aucun accord n’est trouvé, les tarifs douaniers à hauteur de 5 % vont être appliqués lundi, avec une augmentation mensuelle comme prévu », a réaffirmé le milliardaire républicain. Il avait annoncé jeudi dernier que les Etats-Unis appliqueraient à partir du 10 juin une taxe de 5 % sur tous les biens provenant du Mexique, qui pourrait augmenter progressivement jusqu’à 25 % le 1er octobre.

Le ministre des Affaires étrangères mexicain Marcelo Ebrard a reconnu de son côté lors d’une conférence de presse à Washington après une réunion entre hauts responsables des deux pays que la situation à la frontière avec les Etats-Unis ne pouvait pas perdurer.

12.000 mineurs non accompagnés

En l’absence de Donald Trump, le vice-président américain Mike Pence a reçu mercredi le chef de la diplomatie mexicaine Marcelo Ebrad à la Maison Blanche, pour des discussions auxquelles a également participé le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo.

Immigration: Mexique et Etats-Unis se félicitent de leur accord

Immigration: Mexique et Etats-Unis se félicitent de leur accord Donald Trump voulait imposer des droits de douane au Mexique si, à son sens, il ne prenait pas des mesures fortes contre l’immigration © Eduardo Verdugo/AP/SIPA Andres Manuel Lopez Obrador, le ^président du Mexique depuis décembre 2018. Le président américain Donald Trump et son homologue mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador, ont exprimé leur satisfaction samedi après l’accord conclu entre leurs deux pays sur l’immigration clandestine. À la frontière, le soulagement était palpable.

Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet. Donald Trump s’interroge depuis longtemps sur l’intérêt de l’alliance transatlantique et surtout dénonce le fardeau qu’elle représente pour les Américains. Les lettres qu’il a envoyées fin juin à ses partenaires montrent qu’il perd patience.

Une façon d'accentuer la pression sur ses voisins, alors que les trois pays sont actuellement engagés dans un septième, et difficile, round de Dans une volte-face relativement inattendue, le président des États-Unis s'est dit prêt ce lundi à exempter le Canada et le Mexique des lourdes taxes promises sur

Juste avant cette réunion cruciale pour l’économie des deux pays, les garde-frontières américains ont annoncé que plus de 144.000 migrants avaient été arrêtés en mai à la frontière sud des Etats-Unis, une hausse de 32 % par rapport à avril, et un niveau inégalé depuis sept ans.

Près de 133.000 d’entre eux ont été arrêtés alors qu’ils traversaient illégalement la frontière et plus de 11.000 ont été refoulés aux ports d’entrée. Plus de 57.000 étaient des mineurs, dont près de 12.000 non accompagnés, ont précisé les autorités, décrivant une « situation d’urgence absolue ».

Donald Trump, qui a fait de la lutte contre l’immigration illégale un marqueur de sa présidence, a accusé à maintes reprises le Mexique de passivité face à cette crise et brandi la menace de taxer ses importations. Malgré l’opposition de nombreux républicains, inquiets des conséquences pour l’économie américaine, il a assuré mardi qu’il ne « bluffait pas ».

AUSSI SUR MSN : Donald Trump promet un accord commercial "extraordinaire" avec le Royaume-Uni

Lire plus

Donald Trump dévoile, malgré lui, un accord «secret» avec Mexico.
Donald Trump a dévoilé à son insu une partie de l’accord sur l’immigration avec le Mexique. Narguant les journalistes, le milliardaire américain a brandi face à eux une page de ce texte précisant bien qu’il était confidentiel. C’était sans compter sur le super objectif d’un photographe de presse. Depuis le début de la semaine Donald Trump ne cesse de le répéter : il a signé un accord sur l’immigration avec le Mexique. Mais pas la peine de chercher à en savoir davantage précise la Maison Blanche : le « texte est secret ».

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!