Monde: Hong Kong : face aux manifestations, l'examen du projet de loi sur les extraditions est reporté - - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeHong Kong : face aux manifestations, l'examen du projet de loi sur les extraditions est reporté

08:20  12 juin  2019
08:20  12 juin  2019 Source:   france24.com

"Hong Kong écrit l'histoire": une marée blanche dans la rue pour dire "non" à Pékin

Provenant de toutes les couches de la société hongkongaise, une mer de manifestants vêtus de blanc a bravé dimanche la chaleur dans une longue procession au coeur de l'ex-colonie britannique avec un mot d'ordre: défendre l'identité unique de leur territoire face aux ingérences de Pékin. Il y avait des familles avec des bambins agitant des drapeaux, des personnes âgées en fauteuil roulant, des expatriés, des musiciens, des artistes, des cadres supérieurs, des militants associatifs. La plupart avaient opté pour le blanc censé représenter la justice.

Manifestation contre le projet de loi du gouvernement local d'autoriser les extraditions vers la Chine continentale, le 9 juin 2019 à Hong Kong . "C' est une loi très importante qui va permettre de faire triompher la justice et assurera que Hong Kong respecte ses obligations internationales en matière.

Alors que l ' examen du projet de loi controversé sur les extraditions vers la Chine a été repoussé, des Des heurts ont éclaté, mercredi 12 juin, à Hong Kong , où des dizaines de milliers de personnes étaient rassemblées aux abords du Conseil législatif, le Parlement local, pour protester contre un

Hong Kong : face aux manifestations, l'examen du projet de loi sur les extraditions est reporté © Dale de la Rey, AFP Marée humaine dans les rues de Hong Kong le 12 juin 2019.

Alors que des milliers de manifestants sont à nouveau descendus dans les rues de Hong Kong mercredi pour protester contre un projet de loi controversé sur les extraditions vers la Chine, l'examen du texte en deuxième lecture a été repoussé.

Rebondissement à Hong Kong. Les autorités pro-Pékin ont annoncé mercredi 12 juin le report de l'examen d'un projet de loi controversé visant à autoriser les extraditions vers la Chine alors que des milliers de manifestants bloquaient plusieurs artères principales au cœur de la ville.

Le président du Conseil législatif (LegCo, Parlement hongkongais) a déclaré dans un communiqué que la réunion durant laquelle les députés devaient examiner le texte en deuxième lecture aurait lieu "à une date ultérieure".

Malgré une manifestation monstre, Hong Kong maintient son projet de loi sur l’extadition

Malgré une manifestation monstre, Hong Kong maintient son projet de loi sur l’extadition Les organisateurs ont revendiqué un million de manifestants dimanche, ce qui en ferait la plus importante manifestation en trois décennies. Le gouvernement pro-Pékin de Hong Kong a refusé lundi d’enterrer un projet de loi controversé qui permettra les extraditions vers la Chine, en dépit d’une manifestation monstre contre ce texte la veille dans l’ex-colonie britannique. Combattive face aux médias, la cheffe de l’exécutif Carrie Lam a réaffirmé que le Conseil législatif (LegCo), le « parlement » local, examinerait comme prévu mercredi ce texte de loi.PHOTOS.

Face à la plus grande manifestation depuis plus de 20 ans, les autorités reculent. Ce mercredi 12 juin, le parlement de Hong Kong annonce qu’il reporte l ’ examen d ’un texte de loi très controversé Au cœur de la colère, un projet de loi qui vise à autoriser Hong Kong à extrader des personnes vers

MondeMalgré une manifestation monstre, Hong Kong maintient son projet de loi sur l ’extadition. 23:30 10 juin 2019. Le gouvernement pro-Pékin de Hong Kong a refusé lundi d’enterrer un projet de loi controversé qui permettra les extraditions vers la Chine, en dépit d’une manifestation

Barricades et grève

Des milliers de protestataires vêtus de noir, pour la plupart des jeunes gens, encerclaient les bâtiments du gouvernement dans le centre de l'île de Hong Kong et paralysaient la circulation pour exiger le retrait du projet soutenu par Pékin. Les rangées de policiers anti-émeutes déployées pour l'occasion, portant pour bon nombre d'entre eux des masques, des casques et des lunettes de protection, étaient bien moins nombreux que les protestataires.

Comme en écho à l'immense mouvement prodémocratie de l'automne 2014 qui avait paralysé des quartiers entiers de la mégapole pendant plus de deux mois, les manifestants ont envahi des voies principales de circulation du centre-ville à l'aide de barrières métalliques. Certains protestataires arrachaient des pavés sur les trottoirs. Des policiers gardant le LegCo ont fait usage de gaz au poivre à l'encontre des manifestants, brandissant également des pancartes pour les avertir qu'ils étaient prêts à utiliser la force en cas d'assaut de la foule.

Hong Kong : deux blessés graves dans des violences sans précédent

Hong Kong : deux blessés graves dans des violences sans précédent Hong Kong a été ébranlé mercredi par les pires violences politiques depuis sa rétrocession à la Chine. Au moins 79 personnes ont été blessées, dont deux grièvement, indique CNN ce jeudi matin, citant une source officielle hongkongaise. Des dizaines de milliers de Hongkongais vêtus de noir, pour la plupart des jeunes gens, étaient à nouveau descendus dans la rue pour dénoncer un projet de loi gouvernemental visant à autoriser les extraditions vers la Chine continentale.

Manifestation contre le projet de loi sur l ' extradition . Dans ce qui est la première déclaration officielle après le début de la manifestation , Matthew Cheung, adjoint de la cheffe du gouvernement Carrie Lam, a appelé dans un message vidéo les manifestants à débloquer les rues qu'ils paralysent

Des milliers de personnes se sont rassemblées mercredi matin dans les rues de Hong Kong et ont bloqué une artère proche de bureaux gouvernementaux afin de protester une nouvelle fois contre un texte de loi sur les extraditions qui faciliterait le transfert de suspects en Chine afin qu’ils y soient

Plus d'une centaine d'entreprises et de commerces ont annoncé leur fermeture mercredi en signe de solidarité avec les opposants au texte. Les principaux syndicats étudiants ont appelé au boycottage des cours pour permettre aux élèves de participer à la protestation. Plus de 1 600 employés de compagnies aériennes ont signé une pétition demandant à leur syndicat de se mettre en grève. Un syndicat de chauffeurs de bus a invité de son côté ses membres à conduire très lentement pour marquer leur soutien aux manifestants. Des enseignants, infirmières et travailleurs sociaux ont également fait part de leur volonté de cesser le travail dans ce territoire où les grèves sont rares.

Large front

L'opposition au projet de loi rassemble un large front de la société hongkongaise, allant des hommes d'affaires aux avocats et aux étudiants, aux partisans de la démocratisation et aux communautés religieuses.

Pourquoi Hong Kong s'embrase : 3 minutes pour comprendre avant la manifestation de dimanche

Pourquoi Hong Kong s'embrase : 3 minutes pour comprendre avant la manifestation de dimanche Inquiets de perdre leur autonomie vis-à-vis de la Chine, les Hongkongais attendent une mobilisation historique dimanche. Explications. © Reuters Inquiets de perdre leur autonomie vis-à-vis de la Chine, les Hongkongais attendent une mobilisation hist Une nouvelle manifestation monstre est attendue dimanche à Hong Kong, une semaine jour pour jour après un rassemblement qui a réuni un million de personnes, selon les organisateurs. Cette annonce augure de nouvelles tensions ce week-end, après les échauffourées qui ont éclaté cette semaine entre policiers et manifestants.

« C' est une loi très importante qui va permettre de faire triompher la justice et assurera que Hong Kong respecte ses obligations internationales en matière de criminalité transfrontalière et transnationale », affirme la dirigeante de l'exécutif hongkongais, la pro-Pékin Carrie Lam

MOBILISATION - La dirigeante de l'exécutif de Hong Kong , Carrie Lam, a annoncé samedi la suspension du projet de loi controversé autorisant les extraditions vers la Chine. Le texte avait d'abord été reporté , mais cette première annonce n'avait pas interrompu les manifestations monstre

Hong Kong a été rétrocédée à la Chine en 1997 mais avec des garanties sur son autonomie et les libertés, notamment celle de disposer d'un système judiciaire distinct. Les changements en perspective sur la question des extraditions visent à simplifier les procédures permettant d'envoyer des suspects vers des pays ou territoires tiers comme la Chine continentale, Macao et Taiwan, en plus des 20 pays avec lesquels Hong Kong dispose déjà de conventions d'extradition.

Les défenseurs des droits de l'homme dénoncent l'iniquité de la justice chinoise, mentionnant l'usage présumé de la torture, les détentions arbitraires, les aveux sous la contrainte, les difficultés d'accès à un avocat, pour justifier leur rejet du texte.

Avec AFP et Reuters

AUSSI SUR MSN : Hong Kong: des centaines de personnes participent à une veillée nocturne devant le Parlement

Lire plus

EN IMAGES. À Hong Kong, nouvelle manifestation massive malgré le recul du gouvernement.
Ils sont des dizaines de milliers, massés dans les rues de Hong Kong. Ce dimanche, une nouvelle manifestation est organisée dans l'ancienne colonie britannique contre le projet de loi visant à faciliter les extraditions vers la Chine, et ce malgré le recul du gouvernement. Les organisateurs entendent maintenir la pression sur Carrie Lam, la cheffe de l'exécutif pro-Pékin, qui a suspendu samedi le projet de loi, sans l'abandonner définitivement. Au coeur de la foule, la colère était palpable après les multiples affrontements violents entre manifestants et policiers.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!