Monde: Donald Trump dévoile, malgré lui, un accord «secret» avec Mexico - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeDonald Trump dévoile, malgré lui, un accord «secret» avec Mexico

18:00  12 juin  2019
18:00  12 juin  2019 Source:   rfi.fr

Immigration: Trump annonce un accord avec le Mexique, les tarifs douaniers suspendus

Immigration: Trump annonce un accord avec le Mexique, les tarifs douaniers suspendus Selon le président américain, son voisin a accepté de «réduire fortement ou éliminer l'immigration illégale» Il est « satisfait ». Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi que les Etats-Unis et le Mexique avaient trouvé un accord sur l’immigration et qu’il levait par conséquent sa menace d’imposer des taxes douanières à partir de lundi sur l’ensemble des produits mexicains. I am pleased to inform you that The United States of America has reached a signed agreement with Mexico. The Tariffs scheduled to be implemented by the U.S. on Monday, against Mexico, are hereby indefinitely suspended.

Donald Trump a assuré mardi qu'une partie de l' accord sur l'immigration restait confidentielle et a «Voici l' accord ». Comme pour le prouver, il a sorti un papier blanc de sa veste lors d'un échange Mais cette disposition n'a rien de secret . Le Mexique a déjà fait savoir que l' accord prévoyait un bilan

Donald Trump a assuré mardi qu’une partie de l’ accord sur l’immigration conclu avec le Mexique Menacé de se voir imposer des droits de douane, Mexico s’est engagé vendredi soir à prendre Un secret pas vraiment secret . Comme pour le prouver, il a sorti un papier blanc de sa veste lors d’un

Donald Trump a dévoilé à son insu une partie de l’accord sur l’immigration avec le Mexique.

Narguant les journalistes, le milliardaire américain a brandi face à eux une page de ce texte précisant bien qu’il était confidentiel. C’était sans compter sur le super objectif d’un photographe de presse.

Depuis le début de la semaine Donald Trump ne cesse de le répéter : il a signé un accord sur l’immigration avec le Mexique. Mais pas la peine de chercher à en savoir davantage précise la Maison Blanche : le « texte est secret ». De son côté Mexico affirme n’avoir aucune information quant à un tel accord confidentiel, de quoi alimenter le scepticisme de la presse américaine qui revient alors à la charge. Le président américain est assailli de questions lors d’un point de presse.

Trump dévoile, à son insu, une partie de l'accord avec le Mexique

Trump dévoile, à son insu, une partie de l'accord avec le Mexique Donald Trump a assuré mardi qu'une partie de l'accord sur l'immigration conclu avec le Mexique restait confidentielle et a nargué les journalistes en brandissant une page du document qu'ils se sont empressés de déchiffrer. Donald Trump a fait de la lutte contre l'immigration illégale un des marqueurs de sa présidence. Mais les arrestations de migrants à la frontière sud des Etats-Unis, de l'ordre de 20.000 par mois à son arrivée à la Maison Blanche, n'ont cessé d'augmenter depuis, avec un pic à plus de 140.000 en mai.

Donald Trump a assuré mardi qu'une partie de l' accord sur l'immigration conclu avec le Mexique restait "Je vais laisser Mexico le divulguer au bon moment". "Je ne sais pas où le Times est allé chercher son The Mexican foreign minister indicated there is no secret or outstanding deal https

Donald Trump a assuré mardi qu'une partie de l' accord sur l'immigration conclu avec le Mexique restait «La grande majorité de l' accord avec le Mexique n'a pas encore été révélée», a Menacé de se voir imposer des droits de douane, Mexico s'est engagé vendredi soir à prendre plusieurs mesures

Donald Trump dévoile, malgré lui, un accord «secret» avec Mexico © Sarah Silbiger/Bloomberg via Getty Images Donald Trump assurait qu'une partie de l'accord sur l'immigration conclu avec le Mexique restait confidentielle et a nargué les journalistes en brandissant un document; Washington, le 11 juin 2019.

Il sort alors une feuille de la poche intérieure de son costume et la brandit à plusieurs reprises face aux journalistes certifiant que les termes de l’accord étaient écrits noir sur blanc sur ce bout de papier. Il n’en fallait pas plus pour le photographe du Washington Post qui immortalise le moment. Sous un soleil éclatant les lignes du document apparaissent en filigrane.

Très vite, elles sont déchiffrées mais ne révèlent rien d’extraordinaire. Il y est mentionné que les Etats-Unis feront le point sur les progrès enregistrés à la frontière sud d’ici 45 jours. Le Mexique avait déjà fait une déclaration similaire expliquant que s’il n’arrivait pas à endiguer le nombre de clandestins traversant son territoire pour se rendre aux Etats-Unis durant ce délai, l'accord pourra être revu.

Donald Trump met la pression sur le Mexique sur le commerce et l'immigration

Donald Trump met la pression sur le Mexique sur le commerce et l'immigration Le président américain menace son voisin de nouveaux tarifs douaniers à partir de lundi en représailles à la hausse du nombre de migrants traversant illégalement la frontière © Alex Brandon/AP/SIPA En visite en Irlande le 5 juin 2019, Donald Trump a évoqué les négociations commerciales avec le Mexique. Tic, toc.

Donald Trump a assuré mardi qu'une partie de l' accord sur l'immigration conclu avec le Mexique restait "La grande majorité de l' accord avec le Mexique n'a pas encore été révélée", a Menacé de se voir imposer des droits de douane, Mexico s'est engagé vendredi soir à prendre plusieurs mesures

Donald Trump a assuré mardi qu'une partie de l' accord sur l'immigration conclu avec le Mexique restait confidentielle et a nargué les Le ministre mexicain des Affaires étrangères est resté évasif sur ce qu'avait précisément accepté Mexico en cas de progrès insuffisants aux yeux des Américains

AUSSI SUR MSN: Trump déclare la guerre au vin français

Donald Trump traite le maire de Londres de "loser total" en arrivant au Royaume Uni.
"Sadiq Khan, qui a fait boulot exécrable en tant que maire de Londres, a fait des commentaires 'méchants' concernant le président des Etats-Unis", a tweeté le président des Etats-Unis. La veille, Sadiq Khan avait comparé le langage utilisé par Donald Trump à celui des "fascistes du 20e siècle" © Fournis par France Télévisions Le président américain n'a pas attendu d'avoir posé le pied sur le sol britannique pour répliquer.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!