Monde: Drone américain abattu par l'armée iranienne: Donald Trump évoque «une énorme erreur» - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeDrone américain abattu par l'armée iranienne: Donald Trump évoque «une énorme erreur»

20:25  20 juin  2019
20:25  20 juin  2019 Source:   20minutes.fr

L'Iran affirme avoir abattu un drone américain sur son territoire

L'Iran affirme avoir abattu un drone américain sur son territoire En pleine tension avec les États-Unis dans le Golfe, l'Iran a annoncé avoir abattu un drone américain qui était entré dans l'espace aérien du pays non loin du détroit d'Hormuz. Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi C'est par un communiqué publié sur leur site que les Gardiens de la révolution ont annoncé avoir abattu un drone de type Global Hawk, volant à haute altitude dans la province de Hormozgan qui borde le détroit stratégique d'Hormuz. Cette nouvelle escalade intervient une semaine jour pour jour après l'attaque de deux pétroliers en mer d'Oman. Washington a accusé Téhéran d'être à l'origine de l'attaque de jeudi dernier.

Donald Trump : «L'Iran a fait une énorme erreur !» L'Iran abat un drone américain et se dit L'Iran a annoncé le 20 juin avoir abattu un drone espion américain qui avait violé son espace aérien. L ' armée américaine a intensifié le 19 juin ses accusations contre l'Iran, qu'elle tient responsable de

Donald Trump , qui doit prochainement rencontre Benjamin Netanyahou en Israël, l’a encensé et a critiqué Suite à ce discours, le candidat républicain est accusé dans plusieurs médias américains Le site considère ce discours comme une « énorme erreur ». Donald Trump s'est notamment


TENSIONS - Les Etats-Unis ont confirmé que les forces iraniennes avaient abattu un de leurs drones, mais assuré qu’il se trouvait « dans l’espace aérien international »

Les tensions ne cessent de s'accroitrent entre Washington et Téhéran. Estimant qu’il se trouvait dans son espace aérien, l'Iran a abattu un drone américain, ce jeudi, provoquant une vive réaction du président américain qui a évoqué « une énorme erreur ».

« L’Iran a fait une énorme erreur ! », a réagi Donald Trump sur son compte Twitter. Les Etats-Unis ont confirmé que les forces iraniennes avaient abattu un drone de surveillance de l’US Navy mais assuré qu’il se trouvait « dans l’espace aérien international » et a dénoncé une « attaque injustifiée ».

Le drone abattu au-dessus de la mer d’Oman

En dépit des affirmations répétées des Etats-Unis et de l'Iran selon lesquelles ils ne cherchent pas la guerre, l’escalade et la multiplication des incidents dans la région du Golfe font craindre qu’une étincelle ne mette le feu aux poudres. Selon les Gardiens de la Révolution, l’armée idéologique de la République islamique d’Iran, un drone Global Hawk (du fabricant américain Northrop Grumman) a été abattu à 4h05 (23h35 GMT mercredi) par un missile au-dessus de la mer d’Oman après avoir violé l’espace aérien iranien.

Drone abattu par l'Iran : Trump aurait ordonné une riposte, avant de se raviser

Drone abattu par l'Iran : Trump aurait ordonné une riposte, avant de se raviser Nouvelle étape dans l'escalade entre les États-Unis et l'Iran. D'après le New York Times, Donald Trump a validé jeudi soir des frappes contre plusieurs cibles iraniennes, comme des radars ou des batteries de missiles avant de se raviser en dernière minute. Selon le quotidien, les avions de chasse américains avaient alors déjà décollé et les navires de guerre s'étaient mis en position. Quelques heures avant, Washington avait interdit aux compagnies aériennes américaines le survol de l'espace aérien contrôlé par Téhéran au-dessus du Golfe et du Golfe d'Oman "jusqu'à nouvel ordre" après que l'Iran a abattu un drone militaire américain.

Une énorme erreur . C'est l'erreur d'un homme qui a eu peur. Gilets Jaunes : deux manifestants handicapés en fauteuil se font gazer par les Franck Dubosc : filmé à son insu, il tacle les "gilets jaunes" et retire son soutien au mouvement.

Et non content d’être une énorme perte du temps d’Obama à un moment il est plus que précieux, il fait en outre partir en fumée un capital politique américain Si Obama a envie de parler du recrutement des Juifs ultra-orthodoxes dans les Forces armées israéliennes ou du prix du mètre carré à Tel-Aviv

Il avait décollé mercredi à 19h44 GMT d’une base américaine sur « la rive sud du golfe Persique », « éteint tous ses dispositifs de reconnaissance », passé le détroit d’Ormuz et mis le cap vers l’est en direction du port iranien de Chabahar, ont-ils affirmé. Selon les Gardiens, l’appareil a été abattu au retour de sa mission, dans la zone côtière près de Bandar-é Jask (Sud).

Drone américain abattu par l'armée iranienne: Donald Trump évoque «une énorme erreur» © Charlie Neibergall/AP/SIPA Le président américain Donald Trump.

« Ligne rouge »

La violation des frontières iraniennes est la « ligne rouge » à ne pas franchir, a prévenu le général de division Hossein Salami, commandant en chef des Gardiens. « Notre réaction est, et sera, catégorique et absolue ». « Nous protestons contre toutes les démarches provocatrices qui portent atteinte à l’intégrité territoriale de notre pays », a déclaré le porte-parole de la diplomatie iranienne Abbas Moussavi, avertissant que « la responsabilité des conséquences éventuelles de ces actions incombera entièrement aux agresseurs ».

Donald Trump a ordonné des frappes contre l'Iran avant de se raviser

Donald Trump a ordonné des frappes contre l'Iran avant de se raviser C'est ce qu'affirme le "New York Times", citant des représentants de l'administration américaine. Donald Trump a approuvé une opération militaire devant cibler des installations iraniennes, vendredi 21 juin, avant d'annuler ces frappes au dernier moment, rapporte le New York Times (en anglais). Le quotidien cite des représentants de l'administration américaine ayant pris part ou étant informés des discussions.

« Les informations iraniennes selon lesquelles l’engin aérien survolait l’Iran sont fausses », a rétorqué l’état-major américain. Selon le commandement central des forces américaines, le drone a été abattu par un missile sol-air iranien au-dessus du détroit d’Ormuz. Ce détroit est un point de passage stratégique pour l’approvisionnement mondial de pétrole, près duquel deux tankers ont été attaqués le 13 juin, environ un mois après des sabotages contre quatre navires dont trois pétroliers à l’entrée du Golfe.

Escalade de tensions

Les Etats-Unis ont imputé ces attaques, qui n'ont pas été revendiquées, à l'Iran. L’un des deux navires attaqués le 13 juin a été touché par une mine-ventouse « semblable à celles utilisées par l’Iran », a assuré l’US Navy. Téhéran a démenti toute implication et laissé entendre que les attaques du 13 juin pourraient être un coup monté des Etats-Unis pour justifier le recours à la force contre l’Iran.

Celles-ci ne cessent de monter depuis que le président américain a décidé en mai 2018 de retirer son pays de l'accord international sur le nucléaire iranien conclu à Vienne en 2015, et de rétablir de lourdes sanctions contre Téhéran. Les Etats-Unis viennent de renforcer davantage leur dispositif militaire au Moyen-Orient après l’annonce par l’Iran que ses réserves d’uranium faiblement enrichi passeraient bientôt au-dessus de la limite prévue par l’accord de Vienne.


Drone abattu : le régime iranien met en garde Trump.
La destruction en vol d'un drone américain dans le Golfe, jeudi dernier, était une "riposte ferme" aux menées des Etats-Unis, qui est susceptible de se reproduire, a déclaré lundi le commandant en chef de la marine iranienne, le contre-amiral Hossein Khanzadi. "Tout le monde a pu assister à la destruction du drone", a-t-il dit, cité par l'agence de presse iranienne Tasnim. "Je peux vous garantir qu'une telle riposte ferme peut se reproduire, et l'ennemi le sait bien", a-t-il continué.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 22
C'est intéressant!