•   
  •   

MondeDrone américain abattu par l'armée iranienne: Donald Trump évoque «une énorme erreur»

20:25  20 juin  2019
20:25  20 juin  2019 Source:   20minutes.fr

L'Iran affirme avoir abattu un drone américain sur son territoire

L'Iran affirme avoir abattu un drone américain sur son territoire En pleine tension avec les États-Unis dans le Golfe, l'Iran a annoncé avoir abattu un drone américain qui était entré dans l'espace aérien du pays non loin du détroit d'Hormuz. Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi C'est par un communiqué publié sur leur site que les Gardiens de la révolution ont annoncé avoir abattu un drone de type Global Hawk, volant à haute altitude dans la province de Hormozgan qui borde le détroit stratégique d'Hormuz. Cette nouvelle escalade intervient une semaine jour pour jour après l'attaque de deux pétroliers en mer d'Oman. Washington a accusé Téhéran d'être à l'origine de l'attaque de jeudi dernier.

Le président américain Donald Trump a estimé jeudi 20 juin que l'Iran avait fait " une énorme erreur " peu après la confirmation par le Pentagone que les forces iraniennes avaient abattu un drone de surveillance de l'US Navy. La Russie et les Européens appellent au calme.

Drone abattu par l 'Iran : Trump évoque " une énorme erreur ". France 24. Selon les Gardiens de la Révolution, l ’ armée idéologique de la République islamique d’Iran, un drone Global Hawk (du fabricant américain Northrop Grumman) a été abattu à 4h05 (23h35 GMT mercredi) par un missile au-dessus


TENSIONS - Les Etats-Unis ont confirmé que les forces iraniennes avaient abattu un de leurs drones, mais assuré qu’il se trouvait « dans l’espace aérien international »

Les tensions ne cessent de s'accroitrent entre Washington et Téhéran. Estimant qu’il se trouvait dans son espace aérien, l'Iran a abattu un drone américain, ce jeudi, provoquant une vive réaction du président américain qui a évoqué « une énorme erreur ».

« L’Iran a fait une énorme erreur ! », a réagi Donald Trump sur son compte Twitter. Les Etats-Unis ont confirmé que les forces iraniennes avaient abattu un drone de surveillance de l’US Navy mais assuré qu’il se trouvait « dans l’espace aérien international » et a dénoncé une « attaque injustifiée ».

Le drone abattu au-dessus de la mer d’Oman

En dépit des affirmations répétées des Etats-Unis et de l'Iran selon lesquelles ils ne cherchent pas la guerre, l’escalade et la multiplication des incidents dans la région du Golfe font craindre qu’une étincelle ne mette le feu aux poudres. Selon les Gardiens de la Révolution, l’armée idéologique de la République islamique d’Iran, un drone Global Hawk (du fabricant américain Northrop Grumman) a été abattu à 4h05 (23h35 GMT mercredi) par un missile au-dessus de la mer d’Oman après avoir violé l’espace aérien iranien.

Donald Trump confirme avoir voulu frapper l’Iran et avoir annulé « 10 minutes avant »

Donald Trump confirme avoir voulu frapper l’Iran et avoir annulé « 10 minutes avant » Le président américain dit s’être ravisé face aux nombres de victimes que l’attaque aurait causés. © Copyright 2019, L'Obs Donald Trump est décidément un étonnant chef de guerre. Après avoir envoyé un tweet menaçant jeudi, il a confirmé vendredi 21 juin avoir prévu de frapper l’Iran et s’être ravisé « 10 minutes avant ». Dans une série de tweets, le président américain a détaillé sa décision. Il affirme que la frappe de trois cibles était envisagée et qu’il avait demandé « combien de personnes allaient mourir » dans ces attaques. « 150 personnes, Monsieur, a répondu un général.

Le président américain Donald Trump a estimé jeudi 20 juin que l'Iran avait fait " une énorme erreur " peu après la confirmation par le Pentagone que les forces iraniennes avaient abattu un drone de surveillance de l'US Navy. La Russie et les Européens appellent au calme.

Les autorités iraniennes et le Pentagone ont annoncé jeudi qu'un drone de l ' armée américaine avait été abattu par un missile iranien . Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 20 juin 2019. Interrogé sur une éventuelle réaction américaine au drone abattu , le président américain est toutefois resté évasif

Il avait décollé mercredi à 19h44 GMT d’une base américaine sur « la rive sud du golfe Persique », « éteint tous ses dispositifs de reconnaissance », passé le détroit d’Ormuz et mis le cap vers l’est en direction du port iranien de Chabahar, ont-ils affirmé. Selon les Gardiens, l’appareil a été abattu au retour de sa mission, dans la zone côtière près de Bandar-é Jask (Sud).

Drone américain abattu par l'armée iranienne: Donald Trump évoque «une énorme erreur» © Charlie Neibergall/AP/SIPA Le président américain Donald Trump.

« Ligne rouge »

La violation des frontières iraniennes est la « ligne rouge » à ne pas franchir, a prévenu le général de division Hossein Salami, commandant en chef des Gardiens. « Notre réaction est, et sera, catégorique et absolue ». « Nous protestons contre toutes les démarches provocatrices qui portent atteinte à l’intégrité territoriale de notre pays », a déclaré le porte-parole de la diplomatie iranienne Abbas Moussavi, avertissant que « la responsabilité des conséquences éventuelles de ces actions incombera entièrement aux agresseurs ».

Trump a évoqué la « menace » iranienne avec le prince héritier saoudien

Trump a évoqué la « menace » iranienne avec le prince héritier saoudien Selon l’exécutif américain, le régime iranien « cherche l’escalade ». Le président américain Donald Trump s’est entretenu vendredi 21 juin avec le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane de la « menace » iranienne, a annoncé la Maison-Blanche. « Les deux dirigeants ont discuté du rôle crucial de l’Arabie saoudite dans la garantie de la stabilité au Moyen-Orient et sur le marché mondial du pétrole. Ils ont aussi discuté de la menace représentée par le comportement du régime iranien, qui cherche l’escalade », selon l’exécutif américain.

Drone abattu par l 'Iran : Trump évoque " une énorme erreur " - Продолжительность: 3:34 FRANCE 24 75 494 просмотра. Un drone iranien parvient à survoler un porte-avion américain (médias iraniens ) - Продолжительность: 1:01 euronews (en français) 223 967 просмотров.

Les autorités iraniennes et le Pentagone ont annoncé jeudi qu'un drone de l ' armée américaine avait été abattu par un missile iranien . "L'Iran a fait une énorme erreur ", a réagi le président Donald Trump , avant d' évoquer une possible erreur humaine.

« Les informations iraniennes selon lesquelles l’engin aérien survolait l’Iran sont fausses », a rétorqué l’état-major américain. Selon le commandement central des forces américaines, le drone a été abattu par un missile sol-air iranien au-dessus du détroit d’Ormuz. Ce détroit est un point de passage stratégique pour l’approvisionnement mondial de pétrole, près duquel deux tankers ont été attaqués le 13 juin, environ un mois après des sabotages contre quatre navires dont trois pétroliers à l’entrée du Golfe.

Escalade de tensions

Les Etats-Unis ont imputé ces attaques, qui n'ont pas été revendiquées, à l'Iran. L’un des deux navires attaqués le 13 juin a été touché par une mine-ventouse « semblable à celles utilisées par l’Iran », a assuré l’US Navy. Téhéran a démenti toute implication et laissé entendre que les attaques du 13 juin pourraient être un coup monté des Etats-Unis pour justifier le recours à la force contre l’Iran.

Celles-ci ne cessent de monter depuis que le président américain a décidé en mai 2018 de retirer son pays de l'accord international sur le nucléaire iranien conclu à Vienne en 2015, et de rétablir de lourdes sanctions contre Téhéran. Les Etats-Unis viennent de renforcer davantage leur dispositif militaire au Moyen-Orient après l’annonce par l’Iran que ses réserves d’uranium faiblement enrichi passeraient bientôt au-dessus de la limite prévue par l’accord de Vienne.


Lire plus

interdit tous les vols autour de l'Iran en raison de l'activité militaire .
La FAA © pcruciatti / iStock / Getty Images Plus les vols , annulés, avion Après que l'Iran a abattu un drone sans pilote exploité par les États-Unis, la Federal Aviation Administration a interdit tous les Américains transporteurs et opérateurs commerciaux de survoler le golfe Persique et le golfe d'Oman. Selon ABCNews.com , la FAA a émis jeudi l'avis aux aviateurs, qui s'applique à tous les transporteurs aériens et opérateurs commerciaux aux États-Unis, mais pas aux avions immatriculés aux État

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!