Monde: Tensions Etats-Unis-Iran: Donald Trump exclut d'envoyer des «troupes au sol» en cas de conflit - - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeTensions Etats-Unis-Iran: Donald Trump exclut d'envoyer des «troupes au sol» en cas de conflit

20:05  26 juin  2019
20:05  26 juin  2019 Source:   20minutes.fr

Donald Trump confirme avoir voulu frapper l’Iran et avoir annulé « 10 minutes avant »

Donald Trump confirme avoir voulu frapper l’Iran et avoir annulé « 10 minutes avant » Le président américain dit s’être ravisé face aux nombres de victimes que l’attaque aurait causés. © Copyright 2019, L'Obs Donald Trump est décidément un étonnant chef de guerre. Après avoir envoyé un tweet menaçant jeudi, il a confirmé vendredi 21 juin avoir prévu de frapper l’Iran et s’être ravisé « 10 minutes avant ». Dans une série de tweets, le président américain a détaillé sa décision. Il affirme que la frappe de trois cibles était envisagée et qu’il avait demandé « combien de personnes allaient mourir » dans ces attaques. « 150 personnes, Monsieur, a répondu un général.

Donald Trump a prévu d ’ envoyer des troupes américaines au sol en Syrie, afin de renforcer les forces spéciales © MANDEL NGAN / AFP Donald Trump à la Maison blanche, le 25 juin 2019. Les États - Unis seraient en position de force en cas de guerre contre l’ Iran et un éventuel conflit , qui

Les États - Unis envoient des troupes au Moyen-Orient, l' Iran ne. Les États - Unis ont une nouvelle fois renforcé leur dispositif militaire au Moyen-Orient dans un contexte de tensions Les États - Unis seraient en position de force en cas de guerre contre l’ Iran et un éventuel conflit , qui n’impliquerait

Le président a ajouté que la guerre contre l’Iran « ne durerait pas très longtemps »

Tensions Etats-Unis-Iran: Donald Trump exclut d'envoyer des «troupes au sol» en cas de conflit © MANDEL NGAN / AFP Donald Trump à la Maison blanche, le 25 juin 2019.

Les États-Unis seraient en position de force en cas de guerre contre l’Iran et un éventuel conflit, qui n’impliquerait pas de troupes au sol, « ne durerait pas très longtemps », a déclaré ce mercredi Donald Trump sur la chaîne Fox Business.

Le président américain a affirmé qu’il espérait qu’il n’y aurait pas de guerre. « Mais nous sommes dans une position très forte si quelque chose devait arriver. Nous sommes dans une position très forte, et ça ne durerait pas très longtemps, je peux vous le dire », a-t-il assuré.

Trump a évoqué la « menace » iranienne avec le prince héritier saoudien

Trump a évoqué la « menace » iranienne avec le prince héritier saoudien Selon l’exécutif américain, le régime iranien « cherche l’escalade ». Le président américain Donald Trump s’est entretenu vendredi 21 juin avec le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane de la « menace » iranienne, a annoncé la Maison-Blanche. « Les deux dirigeants ont discuté du rôle crucial de l’Arabie saoudite dans la garantie de la stabilité au Moyen-Orient et sur le marché mondial du pétrole. Ils ont aussi discuté de la menace représentée par le comportement du régime iranien, qui cherche l’escalade », selon l’exécutif américain.

Tensions Etats - Unis - Iran : Donald Trump exclut d ' envoyer des « troupes au sol » en cas de conflit . Le président a ajouté que la guerre contre l’Iran « ne durerait pas très longtemps » © MANDEL NGAN / AFP Donald Trump à la Maison blanche, le 25 juin 2019.

Alors même que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a jusqu'ici certifié que l'Iran respectait ses engagements pris à Vienne. Tensions Etats - Unis - Iran : Donald Trump exclut d ' envoyer des « troupes au sol » en cas de conflit . Le président a ajouté que la guerre contre l’Iran

L’Iran ne veut « la guerre avec aucun pays »

« Ca ne durerait pas très longtemps et je ne parle pas de troupes au sol », a-t-il ajouté. Téhéran semblait jouer l’apaisement ce mercredi sur fond de tensions exacerbées dans le Golfe, après une première réaction très ferme à l’annonce de sanctions américaines à caractère éminemment politique.

Donald Trump, qui accuse Téhéran de chercher à obtenir l’arme atomique et d’être responsable de tous les maux du Moyen-Orient, a engagé son pays dans une campagne de « pression maximale » sur l’Iran. Après avoir retiré les États-Unis de l'accord de Vienne conclu en 2015 avec six grandes puissances, il a rétabli des sanctions contre Téhéran et, dans la dernière série annoncée lundi, a notamment visé directement le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei.

Tensions entre Iran et Etats-Unis: Washington réclame une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU lundi

Tensions entre Iran et Etats-Unis: Washington réclame une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU lundi Les tensions ne cessent de s’accroître entre l’Iran et les Etats-Unis depuis plusieurs jours © Stan Honda AFP Le Conseil de sécurité de ONU à New York le 13 juillet 2011 Alors que Donald Trump a confirmé, ce vendredi, avoir annulé des frappes contre l’Iran « dix minutes » avant l’horaire prévu, les États-Unis ont réclamé à l’ONU la tenue, lundi, d’une réunion à huis clos du Conseil de sécurité, ont annoncé des sources diplomatiques.

Tensions Etats - Unis - Iran : Donald Trump exclut d ' envoyer des « troupes au sol » en cas de conflit . Le président a ajouté que la guerre contre l’Iran « ne durerait pas très longtemps » © MANDEL NGAN / AFP Donald Trump à la Maison blanche, le 25 juin 2019.

Selon un rapport de CNN citant des fonctionnaires de la Défense américaine anonymes, des troupes terrestres américaines pourraient pour la première fois «Il est possible qu'on voie prochainement des troupes conventionnelles être déployées au sol en Syrie pendant un certain temps», a indiqué un

Le président iranien Hassan Rohani a assuré mercredi par téléphone à son homologue français Emmanuel Macron que son pays ne cherchait « la guerre avec aucun pays », pas même les États-Unis, selon l’agence officielle Irna. Il a aussi prévenu Emmanuel Macron que Téhéran pourrait s’affranchir encore davantage des engagements qu’il a pris à Vienne. L’Iran avait accusé mardi les États-Unis d’avoir « fermé de façon permanente la voie de la diplomatie ».


Lire plus

Les Émirats arabes unis réduisent leur présence militaire au Yémen.
Les Émirats arabes unis seraient en passe de diminuer leur présence militaire au Yémen, selon des sources diplomatiques. Ils y interviennent au sein de la coalition conduite par l'Arabie saoudite dans un contexte de tensions dans la région. Membres de la coalition conduite par l’Arabie saoudite dans la lutte contre les rebelles Houthis, les Émirats arabes unis réduisent actuellement leur présence militaire au Yémen, a appris Reuters de sources diplomatiques occidentales, vendredi 28 juin.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!