Monde: Pourquoi l'incendie survenu dans un sous-marin russe embarrasse Vladimir Poutine - PressFrom - France
  •   
  •   

MondePourquoi l'incendie survenu dans un sous-marin russe embarrasse Vladimir Poutine

08:50  05 juillet  2019
08:50  05 juillet  2019 Source:   lejdd.fr

Quand Poutine fait l’éloge de Jacques Chirac

Quand Poutine fait l’éloge de Jacques Chirac « C’est un intellectuel, un vrai professeur, un homme vraiment sage et intéressant », a expliqué le président russe. © Copyright 2019, L'Obs On sait l’importance de la « Grande Russie » dans l’esprit de Vladimir Poutine. Ainsi, sans surprise, lorsqu’il est interrogé par le « Financial Times » sur le leader qu’il admire le plus, il cite l’empereur russe Pierre Le Grand.

Un incendie survenu lundi dans un sous - marin russe a coûté la vie à 14 personnes. Le Kremlin, qui entretient le secret autour du drame, est embarrassé pour Mardi en milieu d'après-midi, le ministère russe de la Défense a annoncé que 14 sous-mariniers étaient décédés lundi après avoir inhalé des

Un sous - marin de la marine russe dans le Bosphore, 1er mai 2019 (image d'illustration). C’est pourquoi , c’est une pratique absolument normale de ne pas dévoiler ce genre d’information», a expliqué «L’équipage des sous -mariniers qui ont péri dans l ’ incendie sur un appareil de plongée en eaux profondes du Lors d'une entrevue avec le président russe Vladimir Poutine , le ministre de la

Un incendie survenu lundi dans un sous-marin russe a coûté la vie à 14 personnes. Le Kremlin, qui entretient le secret autour du drame, est embarrassé pour plusieurs raisons.

Pourquoi l'incendie survenu dans un sous-marin russe embarrasse Vladimir Poutine © Reuters

Un incendie survenu lundi dans un sous-marin russe a coûté la vie à 14 personnes. Le Kremlin, qui entretient le secret autour du drame, est embarrassé pour plusieurs raisons.

C'est un drame qui fait resurgir les douleurs du passé. Un incendie dans un sous-marin a coûté la vie à 14 officiers de l'armée russe, lundi, en mer de Barents, ravivant le souvenir de la tragédie du Koursk, qui avait coulé en août 2000 avec 118 hommes à son bord. Depuis, un épais mystère entoure les circonstances de cet incendie : Moscou invoque le "secret d'Etat" et n'a pas révélé en quoi consistait précisément la mission du sous-marin. Voici pourquoi cette tragédie embarrasse le Kremlin.

Vladimir Poutine a-t-il eu peur d'être empoisonné lors du G20?

Vladimir Poutine a-t-il eu peur d'être empoisonné lors du G20? Le président russe Vladimir Poutine a apporté sa propre tasse vendredi au dîner clôturant la première journée du G20. Peur d'être empoisonné ou simple lubie d'un amateur de thé? Le président russe Vladimir Poutine a apporté sa propre tasse vendredi au dîner clôturant la première journée du G20, provoquant les interrogations des internautes au point de faire réagir le porte-parole du Kremlin.

Cet accident rappelle la tragédie du sous - marin à propulsion nucléaire Koursk, fleuron de la flotte russe du Nord, qui a sombré lors de manoeuvres en mer de Barents avec 118 hommes à bord le 12 août 2000, au début du premier mandat du président Vladimir Poutine .

Le président russe Vladimir Poutine a qualifié de «grande perte» la mort de 14 marins dans un incendie à bord d' un sous - marin de recherche «Je présente mes plus sincères condoléances aux familles des victimes», a encore déclaré le président russe , ordonnant au ministre de la Défense de

1 - L'incendie s'est déclaré dans un sous-marin "nucléaire"

Mardi en milieu d'après-midi, le ministère russe de la Défense a annoncé que 14 sous-mariniers étaient décédés lundi après avoir inhalé des fumées toxiques au cours d'un incendie finalement maîtrisé. De nouvelles précisions ont été apportées mercredi : "La cause principale a été établie. Il s'agit d'un incendie dans le compartiment à batteries, qui s'est ensuite étendu", a déclaré Sergueï Choïgou dans un rapport au président Vladimir Poutine, retranscrit sur le site du Kremlin.

Selon une source militaire citée par le journal Kommersant jeudi, le feu a pu partir d'un court-circuit dans l'un des tableaux de bord, enflammant des câbles ou de l'huile, la ventilation entraînant ensuite la fumée à travers les compartiments du submersible. Au moment de l'incendie, les sous-mariniers se reposaient et n'ont pas eu le temps d'enfiler leur protection, selon la même source, qui ajoute que seuls cinq membres d'équipage ont survécu en maîtrisant le feu et en faisant remonter le sous-marin à la surface.

G20: Poutine dénonce des idées pro-LGBT qui seraient «imposées» aux gens

G20: Poutine dénonce des idées pro-LGBT qui seraient «imposées» aux gens «Cette partie de la société assez agressive impose son point de vue à la majorité», estime Vladimir Poutine, en parlant des militants et militantes pro-LGBT © Mikhail Klimentyev/AP/SIPA Vladimir Poutine au G20, le 29 juin. « Dans certains pays européens, on dit aux parents que les filles ne peuvent plus mettre de jupes à l’école. C’est quoi ça ? » C’est en ces mots que le président russe Vladimir Poutine a dénoncé samedi les idées de liberté sexuelle et de liberté de genre « imposées » selon lui aux gens, qui y seraient majoritairement hostiles.

Le président russe Vladimir Poutine a rencontré le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, après la mort de 14 marins russes dans l ' incendie d' un sous - marin de recherche de l'armée russe , dans le Grand Nord, le 2 juillet 2019. Sputnik/Alexey Druzhinin/Kremlin via REUTERS.

Quatorze marins sont morts dans un incendie à bord d' un sous - marin de recherche de l'armée russe basé dans le Grand Nord russe , a annoncé Les autorités n'avaient pas réagi mardi soir et l'armée n'a donné que très peu de détails sur l'accident survenu lundi dans un mystérieux submersible destiné à

Pour la première fois, les autorités ont aussi reconnu que le drame était survenu dans un sous-marin nucléaire : "Le réacteur nucléaire de l'appareil est complètement isolé et compartimenté. L'équipage a mis en oeuvre toutes les mesures nécessaires pour protéger l'installation, qui est totalement opérationnelle", précise Sergueï Choïgou, qui dit espérer un "délai assez court" pour réparer le sous-marin et le remettre à l'eau.

2 - Le sujet est politiquement sensible pour le Kremlin

Ce nouveau drame intervient 19 ans après la catastrophe du Koursk, survenue elle aussi en mer de Barents. Le 12 août 2000, ce fleuron de la flotte russe du Nord participait à un important exercice de la marine lorsqu'il a été touché par deux explosions provoquées par le chargement d'une torpille. Pendant plusieurs jours, les autorités ont caché le drame, jusqu'à ce que Vladimir Poutine reconnaisse, une semaine plus tard, que les 118 marins à bord étaient morts.

Russie: Décès de 14 marins dans l'incendie d'un sous-marin

Russie: Décès de 14 marins dans l'incendie d'un sous-marin Le sous-marin a réussi à rentrer par la suite dans son port d’attache © U.S. Navy/Sipa USA/SIPA Image d'illustration d'un sous-marin américain. Quatorze marins sont morts dans un incendie à bord d’un sous-marin destiné à la recherche dans les eaux territoriales russes, a indiqué mardi le ministère de la Défense. L’accident s’est produit lundi à bord d’un submersible destiné à l’étude des environnements marins et du fond des océans, selon le ministère cité par les agences russes. Les 14 personnes tuées, des sous-mariniers de l’armée russe, ont été intoxiquées des suites de l'incendie.

Le président russe Vladimir Poutine a qualifié mardi de "grande perte" la mort de 14 marins dans un incendie à bord d' un sous - marin de recherche de L'armée n'a donné que très peu de détails sur l'accident survenu lundi dans un mystérieux submersible destiné, selon la version officielle, à l'étude

Incendie à bord d’ un sous - marin de recherche russe (5). Lors d'une réunion avec le ministre de la Défense Sergueï Choïgou, Vladimir Poutine a exprimé ses condoléances aux familles des marins ayant trouvé la mort dans l ' incendie survenu à bord d'un engin sous - marin de recherche russe .

Cet accident reste à ce jour la pire catastrophe qu'ait connue la marine russe. Elle avait jeté une ombre sur le premier mandat du président Poutine, élu quelques mois auparavant et dont la gestion de l'affaire avait été très critiquée. Le jeune chef de l'Etat avait notamment été filmée en bras de chemise, 24 heures après le drame, en train de profiter d'un barbecue avec quelques amis dans sa résidence de vacances sur la Mer Noire.

De nombreux accidents ont aussi eu lieu depuis. En 2008, 20 personnes sont mortes asphyxiées à bord du submersible Nerpa en mer du Japon, après avoir inhalé du gaz fréon émis par le système anti-incendie. Plus de 200 personnes se trouvaient à bord, pour une surface habitable prévue pour 80. Sur les dix dernières années, trois incendies se sont déclarés sur des sous-marins russes en réparation. Les spécialistes relèvent des problèmes de discipline et de respect des normes de sécurité sur les chantiers navals.

3 - L'incendie attire l'attention sur une mission secrète

Vladimir Poutine a qualifié l'appareil d'"inhabituel". Selon la presse russe, le submersible touché par l'incendie lundi est le AS-31, une version modernisée du AS-12, également surnommé "Locharik", un engin secret destiné à des opérations spéciales ou de recherche et pouvant plonger jusqu'à 6.000 mètres de profondeur. Le "Locharik", qui peut accueillir jusqu'à 25 marins à son bord, est conçu de façon à s'amarrer à un sous-marin plus imposant qui le transporte jusqu'à sa zone d'opération.

Recherche scientifique ou opérations spéciales ? La Russie s'interroge sur le sous-marin dont l'incendie a fait 14 morts

Recherche scientifique ou opérations spéciales ? La Russie s'interroge sur le sous-marin dont l'incendie a fait 14 morts Quatorze marins russes sont morts lundi dans l'incendie d'un sous-marin, en mer de Barents, au nord de la Russie. Les autorités ne donneront pas d'information, invoquant le secret d'Etat.

Cet accident rappelle la tragédie du sous - marin à propulsion nucléaire Koursk, fleuron de la flotte russe du Nord, qui a sombré avec 118 hommes à bord le 12 août 2000, au début du premier mandat de Vladimir Poutine . Vingt-trois sous-mariniers avaient survécu plusieurs jours à l’explosion mais

Quatorze personnes ont trouvé la mort dans un incendie à bord d'un engin sous - marin de recherche se trouvant dans les eaux territoriales russes , a annoncé le ministère de la Défense.

"Avec son bras articulé, il est capable d'interagir avec le fond de la mer (...). C'est aussi lui qui est chargé d'aller piéger des câbles sous-marins. Il peut poser des stations d'écoute sous l'eau, donc faire des missions très sensibles", indique à l'AFP Igor Delanoë, directeur adjoint de l'Observatoire franco-russe et spécialiste de la marine russe. Selon lui, ce type de submersible a ainsi été utilisé en 2012 "pour réaliser des prélèvements du plateau continental dans le sous-sol de l'Arctique", pour que la Russie puisse plaider à l'ONU pour l'élargissement de ses frontières dans la région.

Ce type de sous-marins est rattaché à la Direction des plongées en eau profonde du ministère de la Défense, une division spéciale et "complètement autonome" de la Marine russe. "C'est une des branches les plus secrètes, les plus entourées de mystère de la marine russe", soutient Igor Delanoë, selon qui "elle dispose de l'élite de la flotte sous-marine russe : les plongeurs les plus qualifiés, les hommes les plus expérimentés, les plus entraînés".

En présentant ses condoléances aux proches des marins, Vladimir Poutine a d'ailleurs précisé mardi soir que deux "Héros de la Russie" et sept capitaines de premier rang, le grade le plus élevé chez les officiers navigants de la marine russe, comptaient parmi les morts.

Incendie de sous-marin russe : Moscou reconnaît que le submersible est à propulsion nucléaire

Incendie de sous-marin russe : Moscou reconnaît que le submersible est à propulsion nucléaire Le feu s'était déclaré à bord de l'appareil, tuant 14 membres d'équipage, lors d'une mission d'étude des fonds marins dans l'Arctique. © Fournis par France Télévisions Le Kremlin a reconnu que le sous-marin russe dont 14 membres d'équipage ont trouvé la mort trois jours plus tôt dans un incendie est bien un modèle à propulsion nucléaire, jeudi 4 juillet. Le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, a assuré à Vladimir Poutine que le réacteur n'avait pas été endommagé. Les autorités russes ont été accusées de chercher à dissimuler les détails de l'incident.

Le président russe Vladimir Poutine a qualifié mardi de "grande perte" la mort de 14 marins dans un incendie à bord d' un sous - marin de recherche de "C'est une grande perte pour la marine, et pour l'armée dans son ensemble", a déclaré M. Poutine au ministre de la Défense Sergueï Choïgou lors

Un sous - marin russe sur la base navale de Severomorsk, mardi. Kseniya gaponko/afp. Voici plusieurs années que les militaires occidentaux s’inquiètent de l’activisme sous - marin de la Russie Le nouveau président Vladimir Poutine s’était alors vu reprocher son manque d’empathie à l’égard


AUSSI SUR MSN : Comment Vladimir Poutine brouille les ondes GPS

"L’Etat veut les laisser mourir", accuse la sœur d’un djihadiste français condamné à mort en Irak.
Onze ressortissants français ont récemment été condamnés à mort et sont actuellement détenus en Irak. La sœur de l’un d’eux témoigne sur Europe 1 de son désarroi face à l’inaction, selon elle, des autorités françaises. © AFP Onze ressortissants français ont récemment été condamnés à mort et sont actuellement détenus en Irak. La sœur de l’un d’eux témoigne sur Europe 1 de son désarroi face à l’inaction, selon e Il y a un peu plus d’un mois, 11 ressortissants français qui ont rejoint les rangs de l’Etat islamique en Syrie ont été condamnés à mort en Irak. Depuis, ils sont en prison à Bagdad.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!