Monde: Donald Trump traite l'ambassadeur britannique à Washington de "type stupide" - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeDonald Trump traite l'ambassadeur britannique à Washington de "type stupide"

22:01  09 juillet  2019
22:01  09 juillet  2019 Source:   parismatch.com

États-Unis: Donald Trump révolutionne la fête nationale du 4 juillet

États-Unis: Donald Trump révolutionne la fête nationale du 4 juillet Donald Trump révolutionne la fête nationale américaine. Le président entend se placer au centre d’un événement traditionnellement censé célébrer l’unité du pays. Donald Trump prévoit de faire un discours sur les marches du Lincoln Memorial et fait venir des tanks dans les rues de la capitale fédérale. Ce qui suscite des grincements de dents. Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet Des chars d’assaut dans les rues, des avions de combat dans le ciel, et un discours du président à l’endroit même où Martin Luther King avait enflammé la foule avec son célèbre « I had a dream ».

Le président américain Donald Trump a traité mardi l ’ ambassadeur britannique à Washington de « type très stupide », tout en réitérant ses attaques contre la Première ministre Theresa May et en jugeant que les négociations sur le Brexit étaient un «désastre».

Le président américain Donald Trump a traité ce mardi l ' ambassadeur britannique à Washington de « type très stupide », tout en réitérant ses attaques contre la première ministre Theresa May et en jugeant que les négociations sur le Brexit étaient un «désastre». » LIRE AUSSI - Derrière les fuites

Très agacé par la publication de câbles diplomatiques peu élogieux envers son administration, Donald Trump a traité l'ambassadeur britannique à Washington de "type très stupide".

Donald Trump traite l'ambassadeur britannique à Washington de © Jonathan Ernst / Reuters Donald Trump

Le président américain Donald Trump a traité mardi l'ambassadeur britannique à Washington de "type très stupide", tout en réitérant ses attaques contre la Première ministre Theresa May et en jugeant que les négociations sur le Brexit étaient un "désastre".

Les relations entre les Etats-Unis et le Royaume-Uni traversent une tempête depuis la publication samedi de câbles diplomatiques dans lesquels le diplomate, Kim Darroch, critique vivement l'administration Trump.

Une princesse saoudienne devient ambassadrice à Washington

Une princesse saoudienne devient ambassadrice à Washington Pour la première fois, l'ambassadeur d'Arabie saoudite à Washington est une ambassadrice. La princesse Reema bint Bandar al-Saoud a pris ses fonctions ce jeudi 4 juillet. A 44 ans, Reema bint Bandar n'a aucune expérience diplomatique. Elle connaît en revanche très bien les États-Unis, où son père, un proche de la famille Bush, a été ambassadeur d'Arabie saoudite entre 1983 et 2005. C'est là qu'elle décroche son baccalauréat et une licence d'arts à l'université George Washington.

Donald Trump ne veut plus traiter avec l ’ ambassadeur britannique . Trump traite l ' ambassadeur britannique à Washington de « type stupide ». Une autre vidéo prise dans une station de métro de Washington montre un torrent d’eau s’échappant d’une faille dans le toit et s’abattant sur une rame

Trump traite l ’ ambassadeur britannique de « type stupide » Après la publication de câbles diplomatiques, Donald Trump s’en est pris à l ’ ambassadeur britannique à Washington . Transport. Bientôt une écotaxe de 1,50 à 18 euros sur les billets d’avion Elisabeth Borne

Le président américain avait affirmé lundi que les Etats-Unis n'auraient "plus de contact" avec l'ambassadeur mais Theresa May -dont le successeur doit être désigné à la fin du mois- avait rapidement réaffirmé son soutien à ce dernier.

Le milliardaire républicain a repris ses assauts mardi matin sur Twitter: "Le farfelu ambassadeur que le Royaume-Uni a refilé aux Etats-Unis n'est pas une personne qui nous emballe, un type très stupide".

Soulignant ne pas connaître M. Darroch, M. Trump a ajouté avoir entendu dire que l'ambassadeur était "un imbécile prétentieux".

"Dites-lui que les Etats-Unis ont désormais la meilleure économie et la meilleure armée au monde, de loin, et qu'elles sont toutes deux en train de devenir plus grandes, meilleures et plus fortes... Merci M. le président!", a-t-il poursuivi.

Pluie, chars à l’arrêt… les ratés du « 14-Juillet » version Trump en vidéo

Pluie, chars à l’arrêt… les ratés du « 14-Juillet » version Trump en vidéo La cérémonie à Washington n’a pas été aussi spectaculaire que Donald Trump l’espérait. Il avait promis le « spectacle d’une vie ». Pour célébrer le Jour de l’Indépendance, le 4 juillet, le président américain a mobilisé l’armée en s’inspirant ouvertement du 14-Juillet français, dont le défilé militaire l’avait tant impressionné lors de sa visite à Paris, en 2017. Mais tout ne s’est pas passé exactement comme il le rêvait. Le milliardaire a d’abord dû renoncer au défilé de chars, au motif que ceux-ci auraient pu abîmer les rues de Washington.

Theresa May violemment critiquée

M. Trump revient également sur la sortie britannique de l'Union européenne, suggérant que l'ambassadeur parle "avec son pays, et avec la Première ministre May, au sujet de leurs négociations ratées sur le Brexit, et ne pas être contrarié par mes critiques sur la façon terrible dont cela a été mené".

"J'ai dit à Theresa May comment réaliser cet accord mais elle a fait à sa façon ridicule -incapable d'y parvenir. Un désastre!", a lancé M. Trump.

Dans les câbles diplomatiques publiés samedi soir par le journal dominical britannique Mail on Sunday, l'ambassadeur britannique qualifie notamment le président américain d'"instable" et d'"incompétent".

Ces câbles, dont certains remontent à 2017, n'avaient pas vocation à être révélés au public.

M. Darroch est en poste à Washington depuis janvier 2016.

Le gouvernement britannique a annoncé l'ouverture d'une enquête pour identifier les responsables de cette fuite, n'excluant pas l'intervention de la police le cas échéant.

"J'ai cuisiné des hamburgers" : le fils de Jaïr Bolsonaro se dit prêt à être ambassadeur aux Etats-Unis.
Actuellement député, Eduardo Bolsonaro rêve de déménager à Washington. C'est la plus importante mission diplomatique brésilienne. © Fournis par France Télévisions Pour défendre sa candidature comme ambassadeur à Washington, Eduardo Bolsonaro n'hésite pas à vanté son parcours. Le député brésilien a par exemple raconté ses expériences de jeunesse au pays de l'Oncle Sam, vendredi 12 juillet. "J'ai déjà participé à des échanges, j'ai déjà cuisiné des hamburgers" aux Etats-Unis, a déclaré le fils du président à des journalistes.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 2
C'est intéressant!