•   
  •   

Monde"Type stupide", "président instable" : pourquoi le ton monte entre Trump et le Royaume-Uni

08:05  10 juillet  2019
08:05  10 juillet  2019 Source:   lexpress.fr

Donald Trump traite l'ambassadeur britannique à Washington de "type stupide"

Donald Trump traite l'ambassadeur britannique à Washington de Très agacé par la publication de câbles diplomatiques peu élogieux envers son administration, Donald Trump a traité l'ambassadeur britannique à Washington de "type très stupide". © Jonathan Ernst / Reuters Donald Trump Le président américain Donald Trump a traité mardi l'ambassadeur britannique à Washington de "type très stupide", tout en réitérant ses attaques contre la Première ministre Theresa May et en jugeant que les négociations sur le Brexit étaient un "désastre".

La tension monte , le ton se crispe. Entre les États-Unis et le Royaume - Uni , l'ambiance n'est pas au beau fixe. Depuis la publication ce week-end de câbles diplomatiques - des notes confidentielles - dans lesquels l'ambassadeur britannique à Washington, Kim Darroch, dressait un portrait peu flatteur du

La tension monte , le ton se crispe. Entre les États-Unis et le Royaume - Uni , l'ambiance n'est pas au beau fixe. Depuis la publication ce week-end de câbles diplomatiques - des notes confidentielles - dans lesquels l'ambassadeur britannique à Washington, Kim Darroch, dressait un portrait peu flatteur du

"Type stupide", "président instable" : pourquoi le ton monte entre Trump et le Royaume-Uni © afp.com/NICHOLAS KAMM Le président américain Donald Trump s'exprime lundi depuis la Maison Blanche

La tension monte, le ton se crispe. Entre les États-Unis et le Royaume-Uni, l'ambiance n'est pas au beau fixe. Depuis la publication ce week-end de câbles diplomatiques - des notes confidentielles - dans lesquels l'ambassadeur britannique à Washington, Kim Darroch, dressait un portrait peu flatteur du président américain, ce dernier est furieux.

"Se traiter avec respect"

Alors que le président américain avait initialement réagi avec retenue à cette publication dans la presse, il a vite explosé sur les réseaux sociaux. Donald Trump a annoncé que son administration ne traitera plus avec l'ambassadeur dans un message publié lundi soir et dans lequel il a également visé la Première ministre britannique sur le départ en critiquant sa gestion du Brexit et en se réjouissant de l'arrivée imminente d'un nouveau Premier ministre à Londres.

Incendie de Notre-Dame: Des élus réclament une carte des taux de plomb aux abords de la cathédrale

Incendie de Notre-Dame: Des élus réclament une carte des taux de plomb aux abords de la cathédrale « Il a fallu attendre le 27 avril pour que la Préfecture invite les habitants à nettoyer leurs logements avec des lingettes », dénonce une élue Des élus de partis de gauche au Conseil de Paris exigent ce mardi une cartographie des taux de pollution au plomb aux abords de la cathédrale Notre-Dame de Paris après l’incendie. Ils ont interpellé le préfet de police. Selon Mediapart, des prélèvements effectués début mai à l’intérieur et aux alentours de la cathédrale ont mis en évidence des taux de plomb 400 à 700 fois supérieurs au seuil autorisé.

LIRE AUSSI >> " Type stupide ", " président instable " : pourquoi le ton monte entre Trump et le Royaume - Uni . Quelques heures plus tard, Donald Trump validait point par point cette analyse en expliquant dans un tweet que les démocrates avaient essayé de prendre leurs distances avec les

LIRE AUSSI >> " Type stupide ", " président instable " : pourquoi le ton monte entre Trump et le Royaume - Uni . Les quatre femmes visées ont répliqué ensemble lundi soir, affichant leur détermination à ne pas céder face aux attaques venues de la Maison Blanche. Donald Trump "ne sait plus

Le lendemain, il est allé plus loin qualifiant le diplomate en question de "type très stupide". "L'étrange ambassadeur que le Royaume-Uni a refilé aux États-Unis n'est pas une personne qui nous emballe, un type très stupide", a écrit le chef d'État.

"J'ai dit à Theresa May comment conclure un accord mais elle a fait à sa façon ridicule - incapable d'y parvenir. Un désastre !", a-t-il également publié.

Des propos rapidement dénoncés par le camp adverse. Le secrétaire d'État des Affaires étrangères du Royaume-Uni, Jeremy Hunt, a répondu mardi après-midi sur le réseau social : "Ces propos sont irrespectueux et déplaisant envers notre Premier ministre et mon pays. Vos diplomates donnent leurs opinions personnelles à (Mike) Pompeo (le secrétaire d'État américain), et le nôtre aussi !"

Trump est «incompétent» selon l'ambassadeur britannique à Washington

Trump est «incompétent» selon l'ambassadeur britannique à Washington L’administration de Donald Trump est « inepte » et « unique dans son dysfonctionnement », estime l’ambassadeur britannique aux Etats-Unis, Kim Darroch, selon des câbles diplomatiques qui ont fuité © Evan Vucci/AP/SIPA Le président américain est « instable » et « incompétent » selon l'ambassadeur britannique à Washington. Le diplomate Kim Darroch aurait affirmé que la présidence Trump était susceptible de « s’écraser en flammes » et de « s’achever dans la disgrâce », dans ses mémos et rapports transmis à Londres, selon l’hebdomadaire le Mail on Sunday.

"Vous avez dit que l'alliance entre les deux pays était la plus grande de l'histoire, je suis d'accord mais les alliés ont besoin de se traiter avec respect comme l'a toujours fait Theresa May avec vous. Les ambassadeurs sont nommés par le gouvernement britannique, et si je deviens Premier ministre, nos ambassadeurs resteront", a-t-il ajouté.

Lundi, Donald Trump avait assuré que ses équipes n'auraient "plus de contact" avec le diplomate britannique en poste dans la capitale fédérale américaine depuis janvier 2016. "Sir Kim Darroch a toujours le plein soutien de la Première ministre", avait immédiatement rétorqué le gouvernement.

Donald Trump décrit comme "instable" et "incompétent"

Dans ces câbles diplomatiques révélés par le Mail on Sunday, le président américain est qualifié d'"instable" et d'"incompétent", et les informations, "le chaos et les luttes féroces" qui agitent la Maison Blanche sont "pour la plupart véridiques".

Donald Trump met en garde l'Iran, après que Téhéran s'est dit déterminé à enrichir l'uranium à un niveau prohibé

Donald Trump met en garde l'Iran, après que Téhéran s'est dit déterminé à enrichir l'uranium à un niveau prohibé Téhéran vient de déclarer que l'Iran mettrait à exécution dès dimanche sa menace d'enrichir l'uranium à un degré prohibé par l'accord international sur son programme nucléaire, provoquant la colère de Washington. © Fournis par France Télévisions La guerre des déclarations provocatrices continue entre l'Iran et les Etats-Unis. Et la dernière sortie est signée Donald Trump. Mercredi 3 juillet, le président américain a prévenu que les menaces émises par l'Iran risquaient de se retourner contre la République islamique.

"Nous ne pensons pas vraiment que cette administration va devenir plus normale, moins dysfonctionnelle, moins imprévisible, moins divisée, moins maladroite et inepte diplomatiquement", écrit en particulier Kim Darroch dans un de ses messages.

Londres a annoncé l'ouverture d'une enquête pour identifier les responsables de cette fuite, à deux semaines de la désignation, le 23 juillet, du nouveau chef de gouvernement au Royaume-Uni.

Aussi Sur MSN:
Chasse en Afrique: les gérants du Super U démissionnent (Capital)
Le moustique tigre est «incontournable» (Liberation)
Bernard Tapie: l’état de son patrimoine (Le Figaro)
Médicaments: qui sont les responsables de la pénurie? (Challenges)



AUSSI SUR MSN : États-Unis : Donald Trump répète que l'Iran devrait faire «très attention»


Lire plus

Recensement: Donald Trump renonce à la question controversée sur la nationalité.
Le président américain Donald Trump a annoncé ce mercredi 3 juillet renoncer à introduire une question sur la nationalité dans le prochain recensement de la population aux États-Unis. Il se plie à la décision de la Cour suprême qui avait rejeté cette initiative la semaine dernière. « Cette personne est-elle un citoyen des États-Unis ? » Telle est la question que l'administration Trump voulait ajouter au questionnaire du recensement de 2020. Ce projet a provoqué l'indignation des démocrates et des défenseurs des droits des minorités.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!