Monde: Algérie: le député islamiste Slimane Chenine élu président du Parlement - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeAlgérie: le député islamiste Slimane Chenine élu président du Parlement

18:40  11 juillet  2019
18:40  11 juillet  2019 Source:   francetvinfo.fr

L'Algérie poursuit son sans-faute

L'Algérie poursuit son sans-faute L'Algérie poursuit son sans-faute © Reuters/Amr Abdallah Dalsh L'A par Antoine Sabatier (iDalgo) L'Algérie a remporté son huitième de finale de la Coupe d'Afrique des Nations qui l'opposait à la Guinée (3-0). Un match globalement dominé où les Maghrébins n'ont jamais été réellement inquiétés par une équipe bien plus faible. Les Fennecs ont ouvert le score par Belaïli (24e) après un bon une-deux avec Bounedjah.

Afrique du Nord Algérie : un islamiste élu président de l'Assemblée. L' Algérie est le théâtre depuis février d'un mouvement populaire de contestation inédit qui a poussé Abdelaziz Bouteflika à Candidat unique, Slimane Chenine a été «plébiscité» lors d'un vote à main levée en séance plénière, a précisé

Algérie : un islamiste élu président de l'Assemblée. Slimane Chenine a été présenté par l'alliance formée par les partis Ennhada, Adala et El Bina, qui compte 15 sièges à l'APN (chambre basse du parlement ). Il a été élu grâce aux voix des députés du Front de libération nationale (FLN) et du

A la tête d'un groupe parlementaire de trois partis islamistes algériens d'opposition, Slimane Chenine a été élu président de l'Assemblée nationale populaire grâce aux voix du FLN et du RND, qui détiennent à eux seuls la majorité absolue.

Algérie: le député islamiste Slimane Chenine élu président du Parlement © Fournis par France Télévisions

Le député islamiste Slimane Chenine, président du groupe parlementaire d'une alliance formée par trois partis islamistes de l'opposition, a été élu le 10 juillet 2019 président de l'Assemblée populaire nationale algérienne (APN), selon la télévision nationale.

Candidat unique au perchoir

Agé de 54 ans, marié et père de trois enfants, il remplace Mouad Bouchareb qui, contesté par les députés, dans son parti et dans la rue, avait démissionné le 2 juillet. Candidat unique, M. Chenine a été "plébiscité" lors d'un vote à main levée en séance plénière, a précisé l'agence de presse officielle APS et devient ainsi le premier opposant à occuper le perchoir depuis l'indépendance.

L'Algérie poursuit son sans-faute

L'Algérie poursuit son sans-faute L'Algérie poursuit son sans-faute par Antoine Sabatier (iDalgo) L'Algérie a remporté son huitième de finale de la Coupe d'Afrique des Nations qui l'opposait à la Guinée (3-0). Un match globalement dominé où les Maghrébins n'ont jamais été réellement inquiétés par une équipe bien plus faible. Les Fennecs ont ouvert le score par Belaïli (24e) après un bon une-deux avec Bounedjah. En seconde période Riyad Mahrez le joueur de Manchester City a marqué à son tour (57e) avant que qu'Adam Ounas ne close la marque (82e) sur un superbe centre de Youcef Atal.

Le député islamiste Slimane Chenine , président du groupe parlementaire d'une alliance formée par trois partis islamistes de l'opposition, a été élu mercredi soir président de l'Assemblée populaire nationale algérienne (APN), a annoncé la télévision nationale. Il remplace Mouad Bouchareb, qui

Slimane Chenine , député du groupe parlementaire Ennahda-El Adala-El Binaâ, est en passe d’être élu nouveau Président de l’Assemblée populaire nationale. Ce mercredi 10 juillet, les députés éliront , par vote à bulletins secrets, le successeur de Mouad Bouchareb. A quelques minutes du vote

M. Chenine a été présenté par l'alliance formée par les partis Ennahdha, Adala et El Bina, qui compte 15 sièges à l'APN (chambre basse du Parlement).

Dans sa jeunesse, ce natif de Ouargla dans le sud-est algérien compte parmi les membres fondateurs de l'Union générale étudiante libre (UGEL) réputée proche des islamistes, rapporte le site algérien TSA.

Il adhère au mouvement emmené par Mahfoud Nahnah, le représentant du mouvement des Frères musulmans en Algérie. D'organisation caritative, l'association se transforme en Mouvement de la société pour la paix (Harakat moujtama'a al silm, MPS).

Devenu conseiller et secrétaire particulier de Nahnah, il dirige le service communication du mouvement qui lui permettra de se faire connaître de la presse et du grand public à la fin des années 90 et au début des années 2000. A la mort du chef historique en 2003, le MSP connaît des tiraillements. Slimane Chenine démissionne et participe à la création du mouvement de la Construction nationale (El Bina'a al watani). Il entre au Parlement en 2017 sous les couleurs de ce parti dont il préside le Conseil politique.

Algérie: où en sont les différentes initiatives pour la transition?

Algérie: où en sont les différentes initiatives pour la transition? Le mandat du président algérien par intérim Abdelkader Bensalah a expiré ce mardi soir, mais celui-ci ne quittera pas son poste. La situation pourrait bien rester telle quelle tant que de nouvelles élections ne seront pas organisées. Le 3 juillet, le chef de l’État Abdelkader Bensalah a proposé le lancement d’un processus de dialogue national, dirigé par des personnalités indépendantes, et dont ni l’état ni l’armée ne seraient parties prenantes. Mais aucune mesure concrète n’a été présentée pour l’instant. Du côté de l’opposition, plusieurs initiatives sont en cours.

Les députés algériens ont élu mercredi soir une figure de l’opposition islamiste à la présidence de l’Assemblée populaire nationale (APN). Slimane Chenine , 47 ans, va devenir le plus jeune président de l’APN, où son parti ne dispose que de 15 sièges sur 462. Le président du groupe parlementaire

Le député islamiste Slimane Chenine , président du groupe parlementaire d'une alliance formée par trois partis islamistes de l'opposition, a été élu mercredi L' Algérie est le théâtre depuis février d'un mouvement populaire de contestation inédit qui a poussé Abdelaziz Bouteflika à la démission le 2 avril.

En plus de son action parlementaire, il dirige le quotidien arabophone Al Ra'id. Dès le début de la contestation populaire, il apporte son soutien au mouvement et participe aux marches d'Alger et de Ouargla.

Le FLN renonce à son droit de présenter un candidat

Il a été élu à la tête de l'APN grâce aux voix des députés du Front de libération nationale (FLN) et du Rassemblement national démocratique (RND), détenteurs à eux deux de la majorité absolue des 462 élus de la chambre basse. Peu avant le vote, le groupe parlementaire du FLN avait annoncé son soutien à la candidature de M. Chenine, précisant qu'il "renonçait à son droit" de présenter un candidat "par souci de faire prévaloir l'intérêt suprême sur l'intérêt partisan".

"L'opinion nationale retiendra que la majorité peut accorder à la minorité la présidence de l'APN", a déclaré le nouveau président de l'Assemblée, à l'issue de son élection.

L’Algérie l’emporte au bout du suspense

L’Algérie l’emporte au bout du suspense L’Algérie l’emporte au bout du suspense par Joffrey Peuchot (iDalgo) La sélection algérienne, dirigée par Djamel Belmadi s’est qualifiée après une bataille épique et une séance de tirs aux but haletante. Au cours d’une rencontre tantôt rythmée, tantôt décousue, l'Algérie a ouvert le score à la 20e minute (Feghouli) mais a raté le break sur penalty à la 48e (Bounedjah). La Côte d'Ivoire s'est accrochée pour revenir dans le match avec l'égalisation de Kodjia à la 62e minute.

Le député islamiste Slimane Chenine a été élu mercredi soir président de l'Assemblée populaire nationale algérienne (APN), en remplacement du démissionnaire Mouad Bouchareb, a annoncé la télévision nationale. L' Algérie est le théâtre depuis février d'un mouvement populaire de contestation

La chambre basse du parlement vient d’ élire son nouveau président . Hellali Mohamed de la liste des députés indépendants. En ce qui concerne le FLN, c’est Abdelhamid Si Afif Et enfin le candidat Slimane Chenin de l’alliance NAHDA – ADALA – BINA qui a été élu successeur à Moad Bouchareb.

L'Algérie est le théâtre, depuis février, d'un mouvement populaire de contestation inédit qui a poussé Abdelaziz Bouteflika à la démission le 2 avril 2019. Les manifestants exigent désormais le départ de tous les dirigeants ayant eu des responsabilités durant les 20 ans de présidence de M. Bouteflika, parmi lesquels figurent, outre M. Bouchareb, le chef de l'Etat par intérim Abdelkader Bensalah et le Premier ministre Noureddine Bedoui.

Le chef d'état-major de l'armée, Ahmed Gaid Salah, homme fort du pays depuis la démission d'Abdelaziz Bouteflika, a réaffirmé le même jour le soutien de l'institution militaire au président Bensalah, dont l'intérim aurait dû s'achever le 9 juillet mais qui reste à la tête de l'Etat en l'absence d'élection présidentielle.



AUSSI SUR MSN : Algérie : Un pouvoir hors-constitution ?


CAN: l'Algérie mène 1 à 0 contre le Sénégal à la pause en finale.
79 secondes: c'est le temps qu'il a fallu à Baghdad Bounedjah pour trouver la faille et lancer idéalement l'Algérie, qui mène 1-0 contre le Sénégal à la mi-temps de la finale de la CAN-2019, vendredi au Caire. L'Algérie a déjà gagné la Coupe d'Afrique des nations en 1990, à domicile, tandis que le Sénégal ne l'a jamais remportée malgré une finale disputée en 2002. Lire plus

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!