Monde: Affaire Epstein : le secrétaire au travail quitte l'administration Trump - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeAffaire Epstein : le secrétaire au travail quitte l'administration Trump

10:15  13 juillet  2019
10:15  13 juillet  2019 Source:   france24.com

Recensement: Donald Trump renonce à la question controversée sur la nationalité

Recensement: Donald Trump renonce à la question controversée sur la nationalité Le président américain Donald Trump a annoncé ce mercredi 3 juillet renoncer à introduire une question sur la nationalité dans le prochain recensement de la population aux États-Unis. Il se plie à la décision de la Cour suprême qui avait rejeté cette initiative la semaine dernière. « Cette personne est-elle un citoyen des États-Unis ? » Telle est la question que l'administration Trump voulait ajouter au questionnaire du recensement de 2020. Ce projet a provoqué l'indignation des démocrates et des défenseurs des droits des minorités.

Donald Trump et son ministre du Travail , Alexander Acosta, en août 2017. Photo Jim Watson. AFP. Le ministre du Travail Alexander Acosta avait, il y a onze ans, proposé un accord judiciaire très favorable à Epstein . Epstein : Une affaire embarrassante pour l ’ administration Trump .

Le ministre américain du Travail Alexander Acosta, dans la tourmente pour sa gestion, il y a une dizaine d'années, du dossier juridique du financier Jeffrey Epstein , accusé d'abus sexuels sur des mineures, a annoncé ce vendredi sa démission.» LIRE AUSSI - Aux États-Unis, le milliardaire

Affaire Epstein : le secrétaire au travail quitte l'administration Trump © Alastair Pike, AFP Donald Trump et Alexander Acosta se sont exprimés face à la presse vendredi 12 juillet 2019, dans les jardins de la Maison blanche.

Le secrétaire américain au Travail, Alexander Acosta, a annoncé vendredi sa démission. Il est accusé d'avoir négocié un accord en justice trop favorable à Jeffrey Epstein, un investisseur condamné pour agressions sexuelles.

Les démissions se suivent, mais ne se ressemblent pas à la Maison blanche. Le secrétaire au Travail Alexander Acosta, dans la tourmente pour sa gestion d'une affaire d'abus sexuels dans l’affaire Epstein il y a une dizaine d'années, a annoncé vendredi 12 juillet qu’il quittait l’équipe gouvernementale américaine.

Ce que l’on sait des mémos diplomatiques britanniques concernant Trump qui ont fuité

Ce que l’on sait des mémos diplomatiques britanniques concernant Trump qui ont fuité Que contiennent les mémos de Kim Darroch ? Comment s’explique l’ambassadeur ? Comment Londres a-t-elle réagi ? « L’Obs » fait le point. © Copyright 2019, L'Obs Londres a annoncé ce dimanche 7 juillet l’ouverture d’une enquête sur des fuites dans la presse de câbles diplomatiques dans lesquels l’ambassadeur britannique aux Etats-Unis aurait, entre autres, qualifié l’administration de Donald Trump d’« inepte » et d’« unique dans son dysfonctionnement ». Que contiennent ces mémos ? Comment s’explique l’ambassadeur ? Comment Londres a-t-elle réagi ? « L’Obs » fait le point.

Une seconde tête tombe dans l’ affaire Epstein . Ce vendredi, le ministre du Travail de l ’ administration Trump , Alexander Acosta, a annoncé sa démission. Dans sa lettre adressée au président des Etats-Unis, il lui rappelle son soutien inconditionnel mais assure ne pas vouloir devenir une «distraction à

Epstein : Une affaire embarrassante pour l ’ administration Trump . Le ministre du Travail Alexander Acosta avait, il y a onze ans, proposé un accord judiciaire très favorable à Epstein .

Ce départ renforce l'image d'une équipe gouvernementale instable, peinant toujours, deux ans et demi après l'arrivée de Donald Trump au pouvoir, à trouver un véritable rythme de croisière tant elle minée par les scandales et les polémiques.

Alexander Acosta se voyait reprocher depuis plusieurs jours d'avoir en 2008, alors qu'il était procureur fédéral en Floride, négocié un accord en justice jugé trop favorable à Jeffrey Epstein, riche investisseur en fonds spéculatifs.

Ce dernier avait été visé par des accusations similaires en 2007 en Floride. Grâce à un accord de plaider-coupable, il n'avait été condamné qu'à 13 mois de prison durant lesquels il était autorisé à quitter sa cellule pendant la journée.

Il a de nouveau été inculpé lundi à New York d'exploitation sexuelle de dizaines de mineures. Il encourt jusqu'à 45 ans de prison.

Donald Trump traite l'ambassadeur britannique à Washington de "type stupide"

Donald Trump traite l'ambassadeur britannique à Washington de Très agacé par la publication de câbles diplomatiques peu élogieux envers son administration, Donald Trump a traité l'ambassadeur britannique à Washington de "type très stupide". © Jonathan Ernst / Reuters Donald Trump Le président américain Donald Trump a traité mardi l'ambassadeur britannique à Washington de "type très stupide", tout en réitérant ses attaques contre la Première ministre Theresa May et en jugeant que les négociations sur le Brexit étaient un "désastre".

L’ affaire Epstein a fait son entrée à la Maison Blanche, mardi 9 juillet. Venus du camp démocrate, les appels à la démission du ministre américain du Depuis son épilogue en 2008, le traitement judiciaire de l’ affaire Epstein a été régulièrement critiqué. Déjà accusé de recourir aux services de dizaines de

Cette grave affaire fragilise le secrétaire au Travail du cabinet Trump , qui s'est exprimé mercredi. Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet. Mis en difficulté pour sa gestion de l’ affaire Jeffrey Epstein il y a plus de dix ans, le secrétaire américain au Travail a tenu une conférence de

"Meilleure chose à faire"

Cette affaire a pris un relief particulier, car Jeffrey Epstein était proche de nombre de célébrités et de politiques, parmi lesquels avec Donald Trump, l'ex-président démocrate Bill Clinton ou encore le prince Andrew, fils de la reine Elizabeth II.

"J'ai appelé le président ce matin pour lui dire que je pensais que démissionner était la meilleure chose à faire", a déclaré Alexander Acosta depuis les jardins de la Maison Blanche. Debout à ses côtés, le président américain a longuement dénoncé le rôle de la presse et rendu un hommage très appuyé à son ministre sortant. Il a, par ailleurs, souligné qu'il avait coupé les ponts avec Jeffrey Epstein depuis plusieurs années.

Alexander Acosta sera provisoirement remplacé par son adjoint Patrick Pizzella, a indiqué le président américain qui s'exprimait sur la pelouse de la Maison blanche au côté du secrétaire démissionnaire.

"Trump a généré l'humour satirique le plus créatif aux Etats-Unis" : Woody Allen en tournage à San Sebastian

Le cinéaste américain Woody Allen a affirmé mardi que le président Donald Trump avait inspiré le meilleur humour satirique depuis des années aux Etats-Unis. © Fournis par France Télévisions "Il y a eu tant de critiques et tant de plaintes (envers l'administration Trump) que cela a généré l'humour satirique le plus créatif et le meilleur depuis des années aux Etats-Unis", a déclaré Woody Allen lors d'une conférence de presse à Saint-Sébastien dans le nord de l'Espagne, où il va tourner son prochain film.

AFP, publié le vendredi 12 juillet 2019 à 16h10. Le ministre américain du Travail Alexander Acosta, dans la tourmente pour sa gestion, il y a une dizaine d'années, du dossier juridique du financier Jeffrey Epstein , accusé d'abus sexuels sur des mineures, a annoncé vendredi sa démission.

Or M. Epstein , qui a entretenu de nombreuses amitiés notamment avec Donald Trump , l'ex-président démocrate Bill Clinton ou encore le prince Andrew Donald Trump a lui déclaré mardi que M. Acosta était «un excellent secrétaire au Travail ». «Pour le reste, nous allons devoir nous pencher là-dessus

Avec AFP et Reuters

Aussi sur MSN: Un Air d'Amérique - L'affaire Jeff Epstein

Affaire Epstein : le multimillionnaire a tenté d'acheter des témoins.
Selon «Le New York Times», le financier américain Jeffrey Epstein a tenté d'acheter au moins deux témoins potentiels. © Uma Sanghvi/AP/SIPA Le financier américain Jeffrey Epstein, au centre d'un scandale politico-judiciaire qui a poussé vendredi au départ un ministre de Donald Trump, a tenté d'acheter deux témoins potentiels dans le dossier dans lequel il est accusé d'abus sexuels sur des mineures, a rapporté le New York Times. M. Epstein a versé en novembre et décembre 2018 un total de 350.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 4
C'est intéressant!