•   
  •   

Monde« Je ne peux faire que ce que je peux » : Trump écarte la perspective d’une interdiction des fusils d’assaut

23:50  07 août  2019
23:50  07 août  2019 Source:   nouvelobs.com

La Corée du Nord s'est appropriée 2 milliards de dollars grâce à des cyberattaques selon l'ONU

La Corée du Nord s'est appropriée 2 milliards de dollars grâce à des cyberattaques selon l'ONU Cet argent est destinée à financer son programme d'armement nucléaire selon un rapport des Nations unies

« Je ne peux faire que ce que je peux » : Trump écarte la perspective d’une interdiction des fusils d’assaut © Copyright 2019, L'Obs

Le président américain a en revanche affirmé qu’il soutenait l’adoption d’une loi qui empêcherait les personnes souffrant de troubles mentaux de pouvoir acquérir des armes.

Donald Trump a affirmé ce mercredi qu’il n’y avait pas assez de soutien politique pour interdire la vente de fusils d’assaut utilisés lors de trois fusillades qui ont endeuillé les Etats-Unis en moins de quinze jours.

Le profil du tireur d’El Paso, un adepte de la théorie du « grand remplacement »

Le président américain a en revanche affirmé qu’il soutenait l’adoption d’une loi qui empêcherait les personnes souffrant de troubles mentaux de pouvoir acquérir des armes.

Venezuela : Maduro suspend le dialogue avec l’opposition

Venezuela : Maduro suspend le dialogue avec l’opposition Le gouvernement vénézuélien a annoncé mercredi qu’il allait faire l’impasse sur les discussions prévues avec l’opposition afin de protester contre un nouveau train de sanctions imposées par les Etats-Unis. © Leonardo Fernandez / AP Le président vénézuélien Nicolas Maduro le 7 août à Caracas. Le président vénézuélien Nicolas Maduro a suspendu mercredi 7 août le dialogue qu’il a engagé avec l’opposition en vue d’une sortie de crise au Venezuela, en réponse aux nouvelles sanctions économiques prises par les Etats-Unis contre Caracas.

« Il est important de vérifier les antécédents. Je ne veux pas mettre des armes dans les mains de gens instables mentalement, ou de gens enragés, ou haineux, de gens malades. Je suis complétement pour » une telle législation, a-t-il déclaré aux journalistes à Washington, avant de partir sur les lieux de deux fusillades qui ont fait 31 morts ce week-end.

« Je ne peux faire que ce que je peux »

Deux jeunes tireurs ont, à moins de 13 heures d’intervalle, fait 22 morts à El Paso, dans le Texas, puis neuf à Dayton, dans l’Ohio. Avant ces tueries, un autre homme avait tué trois personnes à Gilroy, en Californie, le 28 juillet.

Tous trois étaient armés de fusils d’assaut facilement accessibles aux Etats-Unis.

Il faut nommer l’horreur : le terrorisme blanc a frappé les Etats-Unis

Visite millimétrée mais critiquée de Donald Trump dans les villes endeuillées par les fusillades

Visite millimétrée mais critiquée de Donald Trump dans les villes endeuillées par les fusillades Le président américain a été accueilli par des centaines de manifestants à El Paso et à Dayton. © Fournis par France Télévisions L'accueil n'aura pas été chaleureux. Donald Trump s'est rendu, mercredi 7 août, à El Paso (Texas) et Dayton (Ohio), les deux villes endeuillées par les fusillades du week-end dernier. Une journée à la communication savamment orchestrée et au cours de laquelle les manifestants ont été soigneusement tenus à l'écart.

Interrogé sur sa volonté d’interdire ces armes, Donald Trump a écarté cette perspective et a répondu :

« Je peux vous dire qu’il n’y a pas d’appétit politique pour le faire pour l’instant »

Puis :

« Je ne peux faire que ce que je peux. Je pense qu’il y a un grand appétit pour faire quelque chose pour s’assurer que les gens instables mentalement et gravement malades ne possèdent pas d’armes à feu. Et je n’ai jamais vu un appétit aussi fort qu’en ce moment »

Des fusils d’assaut ont été employés dans les fusillades les plus meurtrières de la dernière décennie.

Après chaque tuerie, le soutien pour leur interdiction - comme ce fut le cas de 1994 à 2004 - monte mais les sondages fluctuent.

En mai, 63% des personnes interrogées étaient favorables à l’interdiction de leur vente, selon un sondage Quinnipiac.

Après le massacre de 58 personnes perpétré par un homme armé d’une vingtaine de fusils d’assaut à Las Vegas le 1er octobre 2017, lors d’un concert country, un sondage Gallup avait montré une Amérique divisée à part égale pour ou contre l’interdiction complète de leur fabrication, vente ou possession.

Canada : les corps des deux jeunes suspects d’homicide retrouvés

Canada : les corps des deux jeunes suspects d’homicide retrouvés Canada : les corps des deux jeunes suspects d’homicide retrouvés

Mais dans un même sondage mené en octobre 2018, seuls 40% soutenaient une telle interdiction.

Après les tueries, Trump blâme les jeux vidéo et « les maladies mentales » (mais daigne parler de « racisme »)

La rédaction vous conseille:
Cachemire: un 1er mort dans les manifestations (Liberation)
Fusillade d'El Paso: le forum 8chan vivement critiqué (BFMTV)
Des incendies ravagent la Sibérie depuis des semaines (L’Obs)
Paludisme: le gouvernement burundais ne reconnaît pas l'épidémie (Liberation)

AUSSI SUR MSN : Fusillades meurtrières : accueil hostile de Donald Trump à Dayton

Lire plus

Trump favorable à des mesures de "bon sens" sur les armes.
Pressé d'agir après de nouvelles fusillades meurtrières, Donald Trump s'est dit vendredi favorable à des réformes de "bon sens" sur les ventes d'armes, tout en apportant un soutien sans réserve au puissant lobby NRA qui fait douter de ses intentions. © Mark RALSTON Des habitants d'El Paso au Texas se réconfortent devant un mémorial érigé en mémoire des victimes d'une fusillade qui a fait 22 morts samedi dans cette ville du sud des Etats-Unis Six jours après les tueries à El Paso (sud) et Dayton (nord-est), où des jeunes hommes armés de fusils d'assaut ont abattu 31 personnes, le président américain a exhorté à tenir les armes à

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!