•   
  •   

MondeLa Corée du Nord s'est appropriée 2 milliards de dollars grâce à des cyberattaques selon l'ONU

00:10  08 août  2019
00:10  08 août  2019 Source:   20minutes.fr

La Corée du Nord a tiré deux missiles balistiques, selon Séoul

La Corée du Nord a tiré deux missiles balistiques, selon Séoul Pour les spécialistes, Pyongyang va procéder à d’autres tirs avant le début des exercices américano-sud-coréens en août et continuer par la suite . © Ahn Young-joon/AP/SIPA Un tir de missile nord-coréen à la télévision sud-coréenne à Séoul, le 31 juillet 2019. La Corée du Nord a lancé mercredi deux missiles balistiques, a affirmé l’armée sud-coréenne, quelques jours après les tirs de deux autres missiles de courte portée pour protester contre des exercices militaires conjoints prévus entre Séoul et Washington.

La Corée du Nord s'est appropriée 2 milliards de dollars grâce à des cyberattaques selon l'ONU © AP/SIPA Le leader de la Corée du Nord, Kim Jong Un, sur une photo fournie par Pyongyang, le 25 juillet 2019.

PIRATAGE - Cet argent est destinée à financer son programme d'armement nucléaire selon un rapport des Nations unies

La Corée du Nord s’est approprié environ 2 milliards de dollars, destinés à financer son programme d’armement nucléaire, grâce à des cyberattaques contre des banques et des plateformes de cryptomonnaies, indique un rapport des Nations unies consulté ce mercredi par l’AFP.

Le secteur des cryptomonnaies ciblé

L’ONU enquête sur au moins 35 attaques déclarées, la plupart menées sous la houlette des services de renseignement nord-coréens. Celles, de « grande ampleur », visant les échanges de cryptomonnaies, « permettent à la Corée du Nord de générer des revenus plus difficiles à suivre (…) que le secteur bancaire traditionnel », relève le rapport.

Qualifs Mondial-2022 : la Corée du Nord veut accueillir la Corée du Sud à Pyongyang

Qualifs Mondial-2022 : la Corée du Nord veut accueillir la Corée du Sud à Pyongyang La Corée du Nord, qui affrontera la Corée du Sud en octobre dans le cadre des qualifications asiatiques pour le Mondial-2022 au Qatar, a demandé à accueillir la rencontre à Pyongyang, a annoncé vendredi la Fédération sud-coréenne de football. Après le tirage au sort des groupes de qualifications asiatiques pour la Coupe du monde 2022, le 17 juillet, l'entraîneur sud-coréen Paulo Bento avait affirmé que faire face au Nord ne représentait "rien de spécial". "Pour nous, c'est du sport et l'objectif est de nous qualifier", avait-il déclaré à l'AFP.

Selon le texte, Pyongyang viole plusieurs sanctions de l’ONU en achetant du matériel pouvant servir à développer des armes et en échangeant charbon et pétrole grâce à des transbordements entre navires.

La Corée du Nord a enchaîné ces dernières semaines les tirs de missiles de courte portée. Un « avertissement » aux Etats-Unis et à la Corée du Sud, en raison de leurs manœuvres militaires conjointes, a prévenu mercredi le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un.

La rédaction vous conseille:
Interdiction des armes: «Je ne peux faire que ce que je peux» (L’Obs)
Cachemire: un 1er mort dans les manifestations (Liberation)
Fusillade d'El Paso: le forum 8chan vivement critiqué (BFMTV)
Des incendies ravagent la Sibérie depuis des semaines (L’Obs)

AUSSI SUR MSN : Corée du Nord : Séoul dénonce les nouveaux tirs de projectiles

Après un nouvel essai, la Corée du Nord menace de tirer d'autres projectiles

Après un nouvel essai, la Corée du Nord menace de tirer d'autres projectiles Ce tir de projectiles a été présenté par Pyongyang comme une réplique aux exercices militaires conjoints menés par la Corée du Sud et les Etats-Unis. © Fournis par France Télévisions La Corée du Nord a menacé, mardi 6 août, de réaliser davantage de tests d'armes après avoir tiré de nouveaux projectiles. Il s'agit du quatrième essai du genre en 12 jours, Pyongyang répliquant aux exercices militaires conjoints menés par Séoul et Washington. Ce regain d'activités militaires sur la péninsule semble hypothéquer un peu plus le processus diplomatique amorcé en 2018.

Lire plus

Kim a supervisé l'essai d'une "nouvelle arme" nord-coréenne.
Kim Jong Un a supervisé l'essai d'une «nouvelle arme» de la Corée du Nord, a annoncé samedi l'agence de presse officielle KCNA. © KCNA via REUTERS Le tir effectué vendredi par la Corée du Nord, qui était l'essai d'une «nouvelle arme», a été supervisé par le dirigeant Kim Jong Un, a annoncé samedi l'age Ce tir, le sixième en trois semaines, est de nature à compliquer les efforts de l'envoyé spécial américain pour la Corée du Nord, Stephen Biegun, qui se rend la semaine prochaine au Japon et en Corée du Sud pour discuter de la dénucléarisation du Nord.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!