•   
  •   

MondeEn Russie, une explosion sur une base militaire fait deux morts

15:55  08 août  2019
15:55  08 août  2019 Source:   france24.com

Explosion d'un dépôt de munitions en Sibérie : plusieurs personnes blessées, des milliers évacuées

Explosion d'un dépôt de munitions en Sibérie : plusieurs personnes blessées, des milliers évacuées Les explosions ont été provoquées par un feu dont l'origine n'est pas encore connue. Plusieurs personnes ont été blessées et des milliers de personnes évacuées, lundi 5 août, à la suite d'explosions causées par un incendie dans un dépôt de munitions en Sibérie. Provoquées par un feu d'origine inconnue, les explosions se sont produites dans un dépôt d'obus sur une base militaire près de la ville d'Achinsk (région de Krasnoïarsk), à 3 000 kilomètres de Moscou. Les évacuations ont eu lieu dans un périmètre de 20 kilomètres autour du dépôt.

La base militaire de Nionoksa est une base d’essais de missiles de la flotte russe ouverte en 1954, où sont notamment testés des missiles balistiques. Deux heures après l’ explosion , la mairie de Severodvinsk, ville de 190 000 habitants à une trentaine de km de la base , avait toutefois assuré sur

L'agence nucléaire russe Rosatom a annoncé samedi que cinq membres de son personnel avaient été tués dans l' explosion survenue sur une base de lancement de missiles dans le Grand Nord russe, rehaussant ainsi le bilan initial de deux morts fourni par l'armée. Dans un communiqué, Rosatom

Deux personnes sont mortes et plusieurs ont été blessées, jeudi, lors de l'essai d'un "moteur-fusée à ergols liquides" sur une base militaire dans le Grand Nord russe. Aucune contamination radioactive n'est à déplorer, selon l'armée russe.

En Russie, une explosion sur une base militaire fait deux morts © Maxim Shemetov, REUTERS Un système de missile russe Tornado-G a été lancé à Alabino, le 25 juin 2019, près de Moscou.

Une explosion sur une base de lancement de missiles dans la région d'Arkhangelsk, dans le Grand Nord russe, a fait deux morts et plusieurs blessés jeudi 8 août, a annoncé l'armée russe, assurant qu'aucune contamination radioactive n'était à déplorer.

Espagne : arrestation de 5 jeunes Français soupçonnés de viol collectif

Espagne : arrestation de 5 jeunes Français soupçonnés de viol collectif Cinq jeunes Français ont été arrêtés mercredi en Espagne. Agés de 18 à 19 ans, ils sont soupçonnés d'avoir violé une Norvégienne de 20 ans à Benidorm, dans le sud-est du pays. require(["binding"], function (binding) { binding("wcVideoPlayer", "#video_player_42e11341-9e84-4125-9938-e24018e68077").all(); }); A-t-on à faire à une nouvelle "meute"? C'est en tout cas l'expression utilisée par les médias espagnols depuis mercredi pour évoquer la nouvelle affaire de viol collectif qui ébranle le pays.

> Explosion sur une base militaire en Russie : deux morts et une «brève hausse» de la radioactivité. Dans un communiqué cité par les médias russes, Rosatom a plus tard donné davantage Seulement après ça, nous avons fait état de la mort des cinq collaborateurs de Rosatom», selon ce communiqué.

Après deux jours de silence, la Russie a reconnu samedi que l' explosion survenue jeudi sur une base de tir de missiles dans le Grand Nord avait un «Les recherches ont continué tant qu'il restait de l'espoir de les retrouver vivants. Seulement après ça, nous avons fait état de la mort des cinq

Dans un communiqué transmis aux agences de presse russes, le ministère de la Défense a indiqué qu'un accident avait eu lieu lors de l'essai d'un "moteur-fusée à ergols liquides", ajoutant que deux "spécialistes sont morts des suites de leurs blessures" et six ont été blessées dans cette explosion.

"Pas de contamination radioactive"

"Il n'y a pas de contamination radioactive, les niveaux sont normaux", a ajouté l'armée russe dans ce communiqué. Une information confirmée à l'AFP par un porte-parole du gouverneur de la région d'Arkhangelsk. "De notre côté, toutes les actions nécessaires ont été prises, le système de santé est prêt à apporter de l'aide aux blessés s'ils se déclarent", a-t-il ajouté.

Le gouverneur de la région d'Arkhangelsk Igor Orlov avait d'abord annoncé à l'agence TASS "des blessés", ajoutant que les services de secours avaient été envoyés vers la petite ville de Nionoksa, où est située la base.

Deux morts après une explosion radioactive dans une base militaire russe

Deux morts après une explosion radioactive dans une base militaire russe La ville de Severodvinsk, dans le Grand Nord, a assuré que ses capteurs avaient «enregistré une brève hausse de la radioactivité». La série noire continue en Russie. Après les explosions de deux dépôts de munitions en une semaine, c’est désormais une base de lancement de missiles du Grand Nord russe qui a été touchée. Jeudi, un «moteur-fusée à ergols liquides» a explosé lors d’un essai sur le site militaire de Nionoska, dans la région

LIRE AUSSI >> Russie : cinq morts dans l' explosion sur une base militaire dans le Grand Nord. Immédiatement après l'accident, le ministère de la Défense avait seulement déclaré que les faits s'étaient produits au cours de l'essai d'un "moteur-fusée à ergols liquides" et fait état de deux

Russie : une explosion sur une base militaire fait deux morts et provoque une "brève hausse" de la radioactivité. Cet internaute mélange ainsi les deux événements. Comme nous l'expliquions, l'accident nucléaire ne s'est pas déroulé dans l'entrepôt de munitions de Kamenka mais à des milliers

Plusieurs explosions impressionnantes

La base militaire de Nionoska est une base d'essais de missiles de la flotte russe ouverte en 1954, où sont notamment testés des missiles balistiques.

Cette semaine, l'armée russe a déjà dû affronter l'incendie d'un dépôt de munitions dans la région de Krasnoïarsk en Sibérie, qui a causé des explosions impressionnantes envoyant des débris à des kilomètres à la ronde et faisant un mort et au moins huit blessés.

Un autre dépôt de munitions avait explosé cette semaine dans la région de Krasnodar.

Lire plus

Russie: l’explosion à Nionoska provoque un pic du taux de radioactivité.
Les habitants du village de Nionoska, dans le nord de la Russie, à proximité duquel s’est produit l’incident lié au test d’un missile à propulsion nucléaire ont été priés de quitter leur village pendant deux heures, ce mercredi matin, sans que les autorités n’aient donné d’information précise. Avec notre correspondant à Moscou, Jean-Didier Revoin Le mystère s’épaissit autour de l’incident nucléaire qui s’est produit à proximité du centre d’essai de la flotte militaire russe le 8 août.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!