Monde: Raid du FBI sur une île privée de Jeffrey Epstein dans les Caraïbes, surnommée « Pedophile island » - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeRaid du FBI sur une île privée de Jeffrey Epstein dans les Caraïbes, surnommée « Pedophile island »

12:05  13 août  2019
12:05  13 août  2019 Source:   nouvelobs.com

Disparition de Nora Quoirin : un corps retrouvé en Malaisie

Disparition de Nora Quoirin : un corps retrouvé en Malaisie Disparition de Nora Quoirin : un corps retrouvé en Malaisie

Jeffrey Epstein ,[1] 66 ans, milliardaire, propriétaire de l'île de Petit Saint-James dans les Îles vierges américaines. ( ça ne s'invente pas ! ), surnommée Pedophile Island par les habitants des îles voisines Il dispose d'un Boeing 727 personnel.

La propagande médiatique d’Hillary Clinton, avec un assaut contre le directeur du FBI , James Celui-ci les transfère ensuite sur son île privée des Caraïbes connue sous le nom de " Pedophile Island " Quant à savoir comment le milliardaire pédophile sioniste Jeffery Epstein comptait faire tomber à la

Une dizaine d’agents du FBI sont visibles sur des images diffusées par le « Daily Mail ».

Raid du FBI sur une île privée de Jeffrey Epstein dans les Caraïbes, surnommée « Pedophile island » © Copyright 2019, L'Obs

Des agents du FBI ont, selon plusieurs médias, effectué lundi 12 août un raid sur une petite île américaine des Caraïbes appartenant au financier Jeffrey Epstein, retrouvé mort dans sa cellule samedi après avoir été inculpé de multiples agressions sur mineures.

Deux responsables anonymes des forces de l’ordre, cités par la chaîne NBC, ont confirmé que la police fédérale américaine avait lancé une perquisition dans la résidence de Jeffrey Epstein sur l’île de Little St. James, dans les îles Vierges, que le riche homme d’affaires aurait acquise dans les années 1990.

Deux jours avant son suicide, Jeffrey Epstein avait rédigé son testament

Deux jours avant son suicide, Jeffrey Epstein avait rédigé son testament Selon la presse américaine, Jeffrey Epstein a rédigé un testament le 8 août, deux jours avant qu'il ne soit retrouvé mort dans sa cellule d'un pénitencier fédéral de Manhattan. © Rick Friedman/Corbis via Getty Images Jeffrey Epstein était finalement un petit peu plus riche que ce qu'il avait déclaré dans un premier temps à la justice américaine. Selon le testament du multi-millionnaire dévoilé par le «New York Post», l'ensemble de ses biens dépasse les 577 millions de dollars, contre 559 millions selon la déclaration datant du mois de juillet, suite à son arrestation.

Jeffrey Epstein a été inculpé le 8 juillet d’exploitation sexuelle de mineures et d’association de malfaiteurs en vue d’exploiter Epstein gérait en fait un bordel pédophile international impliquant des chefs d’état, des financiers, etc..

La propagande médiatique d’Hillary Clinton, avec un assaut contre le directeur du FBI , James Celui-ci les transfère ensuite sur son île privée des Caraïbes connue sous le nom de " Pedophile Island " Quant à savoir comment le milliardaire pédophile sioniste Jeffery Epstein comptait faire tomber à la

Carte Little Saint James

Certains médias américains l’ont surnommée « l’île de la pédophilie », en raison des jeunes filles mineures que Jeffrey Epstein y aurait fait venir.

Uniformes du FBI

Le tabloïd britannique « Daily Mail » avait publié un peu plus tôt des informations similaires sur ce raid, avec des photos et des vidéos semblant montrer des agents en uniforme du FBI déployés sur l’île.

Contacté, le FBI, qui a ouvert une enquête samedi sur la mort du financier, n’a pas immédiatement confirmé ces informations.

Ce raid survient alors que le ministre américain de la Justice et le procureur fédéral de Manhattan ont promis, malgré sa disparition, de poursuivre l’enquête sur les multiples agressions sexuelles commises par Jeffrey Epstein et de traquer ses éventuels complices.

Le financier de 66 ans a été retrouvé mort vers 6h30 samedi dans sa cellule de la prison fédérale de Manhattan, apparemment d’un suicide. Il attendait son procès après avoir été inculpé début juillet, et risquait jusqu’à 45 ans de prison.

Etats-Unis : le ministre de la Justice dénonce "de graves irrégularités" dans la prison où est mort Jeffrey Epstein.
Depuis samedi, des élus américains demandent une enquête sur les circonstances du "suicide apparent" de ce financier qui avait été inculpé d'agressions sexuelles et exploitation sexuelle de mineures. La mort de Jeffrey Epstein apparaît de plus en plus opaque. Le ministre américain de la Justice William Barr a dénoncé lundi 12 août "de graves irrégularités" à la prison fédérale où a été retrouvé mort samedi matin le financier, apparemment d'un suicide, et assuré que la justice poursuivrait ses éventuels complices.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 16
C'est intéressant!