•   
  •   

MondeLa forêt amazonienne brûlait-elle déjà depuis trois semaines avant que les médias en parlent ?

16:25  22 août  2019
16:25  22 août  2019 Source:   liberation.fr

Déforestation : la Norvège bloque 30 millions d'euros destinés au Brésil

Déforestation : la Norvège bloque 30 millions d'euros destinés au Brésil La Norvège a reproché, jeudi, au Brésil d'avoir "rompu l'accord" passé avec les donateurs du Fonds de préservation de la forêt amazonienne, auquel Oslo a versé 8,3 milliards de couronnes (828 millions d'euros) depuis sa création en 2008. La Norvège, principal bailleur de fonds pour la protection de la forêt amazonienne, a annoncé, jeudi 15 août, le blocage de 30 millions d'euros de subventions destinés au Brésil. En effet, le pays est aujourd’hui accusé par la puissance scandinave de ne "plus souhaiter arrêter la déforestation" après avoir "rompu l'accord" passé avec les donateurs du Fonds de préservation de la forêt amazonienne, auquel Oslo a versé 8,3 milliards de couronnes

vrai que la forêt amazonienne fait face à un immense incendie et que les médias ont commencé à en parler seulement trois semaines après le début de l ’incendie ?» Dans la région bolivienne de Santa Cruz, en alerte rouge depuis le 7 août, le feu avait déjà brûlé mardi plus de 470 000 hectares.

VIDÉO : Depuis des semaines , la forêt amazonienne est en proie à de violents incendies imputés, par les autorités brésiliennes, au brûlis, une pratique illégale de défrichement des terres agricoles par le feu.

Les fumées de nombreux incendies en cours dans la région amazonienne ont recouvert le ciel de São Paulo, lundi 19 août, alertant l'opinion publique et les médias sur ce sujet.

Question posée par Guillaume le 21/08/2019

Bonjour,

Vous nous avez posé cette question que nous avons raccourcie : «Est-il vrai que la forêt amazonienne fait face à un immense incendie et que les médias ont commencé à en parler seulement trois semaines après le début de l’incendie ?»

Feux de forêt en Amazonie: Bolsonaro accuse les ONG de les avoir allumés

Feux de forêt en Amazonie: Bolsonaro accuse les ONG de les avoir allumés La déforestation au Brésil a bondi de 67% sur un an au cours des sept premiers mois de l'année, a par ailleurs indiqué l'INPE, dont le travail est attaqué par le gouvernement de Bolsonaro. L'INPE a dit cette semaine avoir répertorié 72.843 incendies dans la forêt amazonienne depuis le début de l'année, soit une hausse de 83% par rapport à la même période l'an dernier.

La forêt amazonienne brûlait - elle déjà depuis trois semaines avant que les médias en parlent ? Les fumées de nombreux incendies en cours dans la région amazonienne ont recouvert le ciel de São Paulo, lundi 19 août, alertant l'opinion publique et les médias sur ce sujet.

La forêt amazonienne brûlait - elle déjà depuis trois semaines avant que les médias en parlent ? Les fumées de nombreux incendies en cours dans la région amazonienne ont recouvert le ciel de São Paulo, lundi 19 août, alertant l'opinion publique et les médias sur ce sujet.

Les images spectaculaires de São Paulo plongé dans la pénombre, lundi après-midi au Brésil, ont alerté l’opinion internationale sur les incendies en cours en Amazonie. «Dans l’après-midi du lundi, la ville de São Paulo était recouverte d’un ciel couvert de nuages sombres et "le jour transformé en nuit". Le phénomène est lié à l’arrivée d’un front froid et de particules de fumée produites par les incendies de forêt», résumait le média brésilien O Globo, dans un article sur le sujet mardi.

D’après l’Institut national de météorologie (Inmet), les particules présentes dans l’air provenaient de l’Amazonie brésilienne, mais surtout «de grands incendies, nés ces derniers jours près de la triple frontière de la Bolivie, du Paraguay et du Brésil, près de la région de Corumbá, dans le Pantanal, et le Mato Grosso do Sul», explique l’Inmet dans son bulletin. Dans la région bolivienne de Santa Cruz, en alerte rouge depuis le 7 août, le feu avait déjà brûlé mardi plus de 470 000 hectares. Les photos et vidéos de la ville dans l’obscurité ont été abondamment relayées par la presse, générant de nombreux articles sur les feux en Amazonie.

G7 : A Biarritz, l'inquiétude des commerçants

G7 : A Biarritz, l'inquiétude des commerçants Certains commerçants redoutent que le G7 de Biarritz, qui débute samedi, ne nuise à leur activité. Mais ce type de sommet peut aussi avoir des retombées positives. © IROZ GAIZKA / AFP Les habitants et les commerçants biarrots donnent de la voix. Ils râlent à cause des restrictions de circulation qui paralyseront une partie de la ville, contraindront des salariés au repos forcé et feront fuir les estivants. L’accueil du G7 du 24 au 26 août, assorti de mesures de sécurité drastiques, leur fait craindre une fin de saison morose. Pour certains, c’est même tout l’été qui a été gâché, avec des réservations en baisse.

L ’augmentation actuelle de plus de 80 % du nombre de départs de feu par rapport à 2018 n’est pas un hasard. La carte des départs de feu en Amazonie recoupe sans surprise les bordures entre forêt , champs mis en culture et surtout aires de reproduction des troupeaux de plus de 100 000 têtes.

Actuellement, d’énormes incendies ravagent la forêt amazonienne . Depuis le 15 août, plus de 9500 En tant que plus grande forêt tropicale du monde, l ’Amazonie joue un rôle essentiel dans la maîtrise Crédits : Rogerio Florentino/EPA. Cette semaine d’incendies fait suite à une autre étape inquiétante

Vous nous demandez depuis quand la région est en proie à ces incendies. Dès le 7 août, Santiago Gassó, chercheur à la Nasa, alerte sur son compte Twitter de la présence d’un «corridor de fumée» en provenance de l’Amazonie et qui s’étend sur l’Amérique latine.

Dans une interview accordée à UOL Noticias, l’expert explique que «les incendies se produisent toujours à cette période de l’année. Mais le couloir de fumée ne se forme pas chaque année, pour des raisons telles que le nombre d’incendies et leur intensité, le type de combustible, l’humidité du sol et les problèmes météorologiques». Comme nous l’avions indiqué mercredi, le nombre de départs de feux a augmenté de 83 % au Brésil depuis le début de l’année. Entre janvier et août, 72 843 départs de feux ont été enregistrés contre 39 759 sur la totalité de l’année 2018, selon des chiffres de l’Institut national de recherche spatiale (Inpe), qui observe notamment l’évolution de la forêt dans le pays. De fait, l’intensité des incendies semble s’être accrue il y a deux semaines, provoquant un nuage de fumée au-dessus de la région. Dans le Mato Grosso, l’Etat le plus touché par la hausse du nombre d’incendies, un feu a ravagé pendant neuf jours (du 9 au 18 août) plusieurs milliers d’hectares, par exemple.

Photo ancienne, statistique critiquable : les imprécisions du tweet de Macron sur la forêt amazonienne

Photo ancienne, statistique critiquable : les imprécisions du tweet de Macron sur la forêt amazonienne Le tweet du chef de l'Etat sur la situation dramatique de la forêt amazonienne a fait le tour du monde. Mais il n'est pas exempt d'imprécisions. © Fournis par France Télévisions "Notre maison brûle, littéralement." Avec son tweet sur la forêt amazonienne posté dans la soirée du jeudi 22 août, Emmanuel Macron s'est posé comme le dirigeant en pointe contre ces feux dramatiques sur la scène internationale. Notre maison brûle. Littéralement. L’Amazonie, le poumon de notre planète qui produit 20% de notre oxygène, est en feu. C’est une crise internationale.

La forêt amazonienne brûlait - elle déjà depuis trois semaines avant que les médias en parlent ? Les fumées de nombreux incendies en cours dans la région amazonienne ont recouvert le ciel de São Paulo, lundi 19 août, alertant l'opinion publique et les médias sur ce sujet.

La forêt amazonienne ne reconnait pas les frontières, elle s’étend au Brésil certes, mais aussi en Bolivie. La sécheresse et la chaleur font que les feux se réactivent très facilement, que ce soit le moindre point chaud ou tas de braises.

Ces incendies sont causés par la sécheresse, la déforestation, ainsi que des départs de feux utilisés pour défricher. Au début du mois d’août, le gouverneur de l’Etat d’Amazonas a décrété l’état d’urgence dans une partie de la région à cause des déforestations illégales et des feux non autorisés. La carte interactive Windy permet de voir que des incendies sont toujours en cours grâce au CO2 relâché dans l’atmosphère par les incendies.

A noter toutefois que les incendies sont courants pendant la saison sèche au Brésil. «Les Paulistes ont vu dans le ciel et senti dans les airs ce que les populations d’Etats comme Acre, Rondônia, Mato Grosso, Mato Grosso do Sul, le Sud du Pará et Maranhão ont ressenti durant des semaines consécutives pendant l’hiver, en particulier à la fin de la saison, lorsque les feux s’intensifient et se propagent dans tout le pays. Il ne pleut pas, l’air est très sec et presque sans nuages, mais vous ne pouvez pas voir le bleu du ciel, juste le jaune de la fumée et le soleil caché par celle-ci. Tout cela est commun à cette époque dans ces Etats avant qu’il ne commence à pleuvoir à nouveau», illustre la météorologue Josélia Pegorim dans une note de blog, avant de rappeler bien évidemment que cette année le nombre de feux a fortement augmenté.

Le feu de la forêt amazonienne peut affecter votre santé

 Le feu de la forêt amazonienne peut affecter votre santé © Pixabay De nombreux internautes ont appelé les chefs de gouvernement, en particulier au Brésil, à mieux protéger l'Amazonie. L'appel intervient après que des rapports ont été publiés sur les incendies de forêt en cours qui ont endommagé de grandes parties de la forêt tropicale. Les écologistes et les défenseurs ont également souligné les impacts potentiels de la perte de la forêt tropicale et comment elle peut contribuer à la crise climatique.

Les forêts tropicales de l 'Amazonie, que beaucoup surnomment «poumons de la planète», sont dévastées par des incendies depuis plusieurs semaines . Soit 60% de plus que la moyenne depuis trois ans. © AFP 2020 Carl De Souza. Tronc d’arbre enflammé dans la forêt amazonienne .

La forêt amazonienne a été exploitée et façonnée pendant 2.000 ans par les peuples indigènes, révèle une étude publiée lundi, remettant en question le concept d'un écosystème immaculé. Cette étude, publiée dans les Comptes-rendus de l 'Académie américaine des sciences

Cordialement.

La forêt amazonienne brûlait-elle déjà depuis trois semaines avant que les médias en parlent ? © LAUREN DAUPHIN Une image de la Nasa capturée mercredi montre les incendies en cours dans les Etats du Rondônia, de l'Amazonas, du Pará et du Mato Grosso.
MSN vous conseille:
  • Le corps de S. Gautier devrait être rapatrié «cette semaine» (Europe 1)
  • Guerre commerciale: la mise en garde du FMI à D. Trump (Challenges)
  • Depuis 2000, plus de 2.300 tigres victimes de trafics ont été saisis (RFI)
  • Créteil: un mort et des blessés dans l'incendie de l'hôpital (RMC)


Lire plus

Les incendies d'Amazonie causés par les humains, disent les écologistes .
La forêt amazonienne est ravagée par les flammes . La suie de milliers de feux de forêt a noirci le ciel à travers le Brésil, et la fumée est même visible depuis l'espace. Le ministre brésilien de l'Environnement, Ricardo Salles, a utilisé Twitter pour faire le point sur les incendies dévastateurs, écrivant dans un tweet que "le temps sec, le vent et la chaleur" étaient responsables de leur propagation.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!