•   
  •   

MondeL’Iran dévoile un drone à réaction capable de frapper « dans les territoires ennemis »

19:05  02 septembre  2019
19:05  02 septembre  2019 Source:   20minutes.fr

Confusion au G7 sur une initiative française vis-à-vis de l'Iran

Confusion au G7 sur une initiative française vis-à-vis de l'Iran Emmanuel Macron a assuré dimanche avoir reçu un mandat du G7 pour adresser un message à l'Iran concernant le dossier du nucléaire, mais Donald Trump a contredit cette annonce, assurant que les États-Unis auraient leur propre initiative. La confusion règne au G7 à Biarritz, dimanche 25 août, où plusieurs versions se contredisent au sujet d'une initiative française concernant le dossier du nucléaire iranien. Selon l'Élysée, les dirigeants du G7 ont confié à Emmanuel Macron le rôle de discuter avec l'Iran afin de limiter l'escalade dans la région et "d'adresser un message" à la République islamique, sur la base des échanges de samedi soir en ouverture du sommet de Biarr

L ' Iran a révélé dimanche un drone à réaction , assurant que l'appareil Le drone peut voler "plus de 1.000 kilomètres et trouver sa cible avec précision" et "est capable de viser des cibles en dehors des frontières du pays et d'assurer la défense aérienne dans les territoires ennemis ", a-t-il ajouté.

L ' Iran a révélé dimanche un drone à réaction , assurant que l'appareil pouvait frapper des cibles en dehors des frontières du pays. Ce drone est décliné en deux modèles capables de mener des "missions de surveillance et reconnaissance, et des vols pour des missions précises", a-t-il déclaré

L’appareil serait capable de voler « plus de 1.000 kilomètres et trouver sa cible avec précision », a assuré le chef des forces de défense de l’armée de l’air iraniennes

L’Iran dévoile un drone à réaction capable de frapper « dans les territoires ennemis » © Iranian Army office / AFP Un nouveau drone baptisé DEFENSE - L’appareil serait capable de voler « plus de 1.000 kilomètres et trouver sa cible avec précision », a assuré le chef des forces de défense de l’armée de l’air iraniennes

L'Iran a dévoilé ce dimanche un drone à réaction, assurant que l’appareil pouvait frapper des cibles en dehors des frontières du pays. Nommé « Kian », l’appareil a été conçu, produit et testé en une année seulement, a assuré le chef des forces de défense de l’armée de l’air, le général Alireza Sabahi-Fard, cité par l’agence officielle Irna.

Iran: Rohani appelle à Trump à «faire le premier pas» pour rétablir le dialogue

Iran: Rohani appelle à Trump à «faire le premier pas» pour rétablir le dialogue Lundi, le président américain Donald Trump s’était dit prêt à rencontrer son homologue iranien. Hassan Rohani appelle, lui, à lever les sanctions avant d’envisager une telle rencontre. Se dirige-t-on vers une détente des relations entre les États-Unis et l’Iran? Le président iranien Hassan Rohani n’a pas fermé la porte ce mardi à une rencontre avec son homologue américain. Il a toutefois posé un préalable, et non des moindres: que Washington fasse «le premier pas» en levant des sanctions qu’il juge «illégales, injustes et erronées».

L ' Iran a révélé dimanche un drone à réaction , assurant que l'appareil pouvait frapper des cibles en dehors des frontières du pays. Le drone peut voler "plus de 1.000 kilomètres et trouver sa cible avec précision" et "est capable de viser des cibles en dehors des frontières du pays et d'assurer la

L ’ Iran a révélé dimanche un drone à réaction , assurant que l’appareil pouvait frapper des cibles en dehors des frontières du pays. Ce drone est décliné en deux modèles capables de mener des « missions de surveillance et reconnaissance, et des vols pour des missions précises », a-t-il déclaré

Ce drone est décliné en deux modèles capables de mener des « missions de surveillance et reconnaissance, et des vols pour des missions précises », a-t-il déclaré.

Dans un contexte tendu entre Téhéran et Washington

Ce drone blanc et orange peut voler « plus de 1.000 kilomètres et trouver sa cible avec précision » et « est capable de viser des cibles en dehors des frontières du pays et d’assurer la défense aérienne dans les territoires ennemis », a-t-il ajouté. Selon les chaînes de télévision iraniennes, il peut également être chargé de plusieurs types de munitions et s’élever à une altitude de 5.000 m.

Cette annonce intervient alors que les tensions entre Téhéran et Washington ont été exacerbées par le retrait unilatéral des Etats-Unis de l’accord international sur le nucléaire iranien et le rétablissement de lourdes sanctions américaines asphyxiant l’économie de l’Iran.

L'Iran annonce la troisième étape de son désengagement de l'accord de 2015 sur le nucléaire

L'Iran annonce la troisième étape de son désengagement de l'accord de 2015 sur le nucléaire L'Iran annonce la troisième étape de son désengagement de l'accord de 2015 sur le nucléaire © Reuters/Leonhard Foeger L'IRAN ANNONCE LA TROISIÈME ÉTAPE DE SON DÉSENGAGEMENT DE L'ACCORD DE 2015 SUR LE NUCLÉAIRE DUBAI (Reuters) - L'Iran a annoncé vendredi (heure locale) qu'il s'affranchissait des limites fixées à son programme nucléaire en matière de recherche et développement, rapporte l'agence de presse Isna citant le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

L ' Iran a révélé dimanche un drone à réaction , assurant que l'appareil pouvait frapper des cibles en Ce drone est décliné en deux modèles capables de mener des "missions de surveillance et Un drone - américain selon Téhéran - a en outre été abattu par l ' Iran tandis qu'un autre a été détruit par

L’agence de presse de la télévision d’Etat, IRIBNEWS, a mis en ligne sur Twitter une courte vidéo de ce qu’elle présente comme l’interception de l’appareil. Washington avait assuré que l’appareil se trouvait dans l ’espace aérien international, mais Téhéran avait affirmé qu’il se trouvait en territoire

Les drones, nouvel objet de tensions

Les tensions entre les deux pays ont connu un nouvel accès de fièvre lors d'attaques mystérieuses contre des navires dans la région du Golfe en mai et juin. Un drone, américain selon Téhéran, a en outre été abattu par l’Iran tandis qu’un autre a été détruit par les Etats-Unis, l’Iran démentant qu’il en soit le propriétaire.

Ces querelles ont fait craindre une escalade incontrôlable, bien qu’une légère décrispation a été observée lors de la tenue du G7 à Biarritz (France) fin août.

Les drones ont été au centre d’autres tensions ces derniers jours, notamment au Liban, où le mouvement chiite Hezbollah a imputé à Israël une attaque à l’aide de deux de ces engins contre son bastion du sud de Beyrouth.

Lire plus

Avertissement de la FAA aux idiots qui ajoutent des armes à leurs drones: Attendez-vous à une amende de 25 000 $ .
Il y a un rite de passage, semble-t-il, pour un certain type de personne qui acquiert un drone. Tout d'abord, achetez ledit drone. Amusez-vous à découvrir la nouveauté de jouer avec. Après cela, voyez ce que vous pouvez obtenir en y ajoutant - ce qui, malheureusement, pour certaines personnes, signifie tout ajouter, des armes aux lance-flammes, Dieu sait quoi d'autre, puis publier la folie sur YouTube.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!