•   
  •   

MondeMaroc : indignation après l’arrestation d’une journaliste pour "relations sexuelles hors mariage" et "avortement illégal"

17:05  04 septembre  2019
17:05  04 septembre  2019 Source:   francetvinfo.fr

Ellie Goulding et Caspar Jopling : Fabuleux mariage à York Minster !

Ellie Goulding et Caspar Jopling : Fabuleux mariage à York Minster ! Le mariage d'Ellie Goulding et Caspar Jopling risque bien de vous faire changer d'avis sur les cérémonies traditionnelles. Archevêque qui sabre le prosecco, camping-cars VIP, nourriture végétalienne et DJ spécialisé dans les musiques des années 90, un mariage hors du commun ! Un conte de fées moderne. Le mariage d'Ellie Goulding (32 ans) et Caspar Jopling (27 ans) a eu lieu le 31 août 2019. Arrivée dans un Volkswagen Combi bleu très vintage et décoré de nombreuses fleurs, la chanteuse a eu le privilège de s'unir dans la magnifique cathédrale d'York.

La journaliste est suspectée de " relations sexuelles illégales ayant entraîné une grossesse et un avortement illégal ". Les ingrédients d ' une machination aux relents politiques sont manifestement réunis, tant dans les circonstances de son arrestation que par son pedigree qui la désigne comme

L ’ arrestation d ’ une jeune journaliste marocaine, accusée de « relations sexuelles hors mariage » et d’« avortement illégal » après une visite chez son médecin Parmi les messages de solidarité, Moulay Hicham, un cousin du roi en disgrâce au Palais, a dénoncé un «cas dangereux de violation des droits

Une partie de la presse marocaine crie au complot politique.

Maroc : indignation après l’arrestation d’une journaliste pour "relations sexuelles hors mariage" et "avortement illégal" © Fournis par France Télévisions

Hajar Raissouni, jeune journaliste de 28 ans du quotidien arabophone Akhbar Al Yaoum (lien en arabe), connue pour son activisme en faveur du Hirak rifain, aurait été interpellée par la police dans un cabinet de gynécologie de la capitale, "en flagrant délit avec son fiancé, un gynécologue, un anesthésiste et une infirmière", selon ChoufTV (lien en arabe) cité par Huffington Maghreb. La journaliste est suspectée de "relations sexuelles illégales ayant entraîné une grossesse et un avortement illégal". Elle a été présentée devant un tribunal.

Maroc : les (més)aventures d’un Afro-Américain à Rabat, pris pour un Subsaharien sans-papiers par la police

Maroc : les (més)aventures d’un Afro-Américain à Rabat, pris pour un Subsaharien sans-papiers par la police L’histoire de Timothy Hucks a ému les média et internautes marocains. © Fournis par France Télévisions Il raconte lui-même sa mésaventure sur son fil Twitter du 30 août 2019. "J'ai quitté ma maison pendant deux minutes. Et deux minutes suffisaient. Si vous envisagez de voyager ou de vivre au Maroc, mais avez l’audace de le faire en tant que Noir, lisez ceci d’abord." J'ai quitté ma maison pendant deux minutes. Et deux minutes suffisaient.

L ’ arrestation d ’ une jeune journaliste marocaine, accusée de « relations sexuelles hors mariage » et d' » avortement illégal » après une visite chez son médecin, suscite mercredi l’ indignation de plusieurs médias locaux et sur les réseaux sociaux.

L ' arrestation d ' une jeune journaliste marocaine, accusée de " relations sexuelles hors mariage " et d'" avortement illégal " après une visite chez son médecin Parmi les messages de solidarité, Moulay Hicham, un cousin du roi en disgrâce au Palais, a dénoncé un "cas dangereux de violation des droits

"Le cas de Hajar Raissouni dépasse le simple fait divers. Les ingrédients d'une machination aux relents politiques sont manifestement réunis, tant dans les circonstances de son arrestation que par son pedigree qui la désigne comme cible potentielle", s’indigne Le Desk, qui évoque une machination politico-médiatique.

Aucune preuve

"Madame Hajar est venue chez moi dans un état critique. Elle souffrait d'une hémorragie interne et j’étais obligé d’intervenir mais il ne s’agissait pas d’un avortement", se défend le gynécologue.

La journaliste, qui devait se marier ces jours-ci avec un universitaire d’origine soudanaise, réfute catégoriquement la version officielle. "Je suis une femme mariée et nous avons récité la Fatiha (mariage religieux, NDLR) au domicile de ma famille. Nous nous préparions à acter notre union. Nous avons aussi déposé notre dossier auprès de l'ambassade soudanaise, puisqu'il s'agit d’un mariage mixte, et je n'ai subi aucun avortement", affirme Hajar Raissouni.

Flambée de violences xénophobes en Afrique du Sud : que s’est-il passé ?

Flambée de violences xénophobes en Afrique du Sud : que s’est-il passé ? Les violences ont visé les communautés africaines immigrées, notamment nigérianes, accusées d’être responsable du taux de chômage élevé du pays. A Johannesburg, le retour à la normale s’amorce progressivement. Depuis dimanche, la plus grande ville du pays était le théâtre de graves violences et d’émeutes xénophobes. Cinq personnes ont été tuées. Si plus de 200 autres ont été arrêtées, les forces de l’ordre et le gouvernement ont néanmoins peiné à endiguer les événements.

L ' arrestation d ' une jeune journaliste marocaine, accusée de « relations sexuelles hors mariage » et d'« avortement illégal » après une visite chez son C'est un coup de Maître des autorités marocaines car ça permet de mettre tous ces hypocrites devant leurs responsabilités et faire avancer le débat.

Le procès d ' une journaliste pour " avortement illégal " et " relations sexuelles hors mariage " a repris lundi 16 septembre, à Rabat, une affaire qui suscite L'affaire a suscité colère et indignation dans les médias et sur les réseaux sociaux, soulevant des débats sur les libertés individuelles au Maroc et sur

Vie privée et corps des femmes

"Je pense que la régression que nous constatons sur certains droits, à travers des déclarations publiques ou des polémiques inutiles qui enflent, notamment à travers le dossier de Hajar Raissouni, est symptomatique d’un non-respect général de la vie privée et des libertés individuelles de chacun", s’insurge la militante féministe Souad Ettaoussi, contactée par Yabiladi.

Les libertés individuelles sont une ligne rouge qui ne peut être franchie à des fins politiques ou autres

Souad Ettaoussi, militante féministe

à Ya Biladi

"Arrestation politique"

Une partie de la presse marocaine met en doute la version officielle (lien en arabe)."Hajar Raissouni est la figure montante d'un journal connu pour ses liens avec certains milieux islamistes, notamment en cheville avec l’aile réfractaire du Parti de la justice et du développement (PJD)", note Le Desk. Son fondateur, Taoufik Bouachrine, a été lui-même condamné à 12 ans de prison dans une sombre affaire de mœurs, rappelle le site.

L'interruption volontaire de grossesse (IVG) est passible de six mois à cinq ans de prison au Maroc : le code pénal sanctionne aussi bien celle qui avorte (de six mois à deux ans de prison) que ceux qui pratiquent l'acte (de un à cinq ans de prison). Les relations sexuelles hors mariage sont sanctionnées par un mois à un an de prison.

Les interpellés resteront emprisonnés jusqu’à la seconde audience qui aura lieu le 9 septembre prochain.

Lire plus

Pourquoi je m'inquiète des droits des femmes en matière de reproduction | Opinion .
© Fourni par Rogers Media Inc (Photo: Laura Starks) Je suis une femme de 57 ans, née et élevée dans une communauté agricole du sud-ouest de l'Ontario, non loin de la frontière avec Détroit. Je suis l'enfant du milieu, avec un frère d'un an de plus et l'autre d'un an de moins, une fille de gens humbles et travailleurs. Enfant, j'ai fréquenté une école catholique où notre curé a abusé sexuellement de petites filles. Personne ne savait. Eh bien, quelqu'un le savait.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!