Monde: Violences xénophobes en Afrique du Sud: la Tanzanie suspend ses vols - - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeViolences xénophobes en Afrique du Sud: la Tanzanie suspend ses vols

19:00  05 septembre  2019
19:00  05 septembre  2019 Source:   fr.reuters.com

Violences xénophobes en Afrique du Sud : "au moins 10 morts", dont un étranger

Violences xénophobes en Afrique du Sud : Selon le président Cyril Ramaphosa, "les violences ont fortement diminué". 423 personnes ont été arrêtées dans la région de Johannesburg, épicentre des attaques.

» LIRE AUSSI - Afrique du Sud : Ramaphosa juge les violences xénophobes «totalement inacceptables». Le Figaro avec AFP. Ce serait bien de préciser que cette xénophobie est l’oeuvre de sud africains noirs, contre des étrangers à l’ Afrique du Sud . Le 03/09/2019 à 18:41.

Soudan du Sud . Swaziland. Tanzanie . Tchad. Togo. Ces violences ont éclaté dimanche dans le sud de Johannesburg et se sont déplacées vers le township Afrique du Sud : la fièvre xénophobe sème le chaos à Johannesburg. Afrique du Sud : les étrangers ciblés par un nouvel appel à manifester.

AFSUD-VIOLENCES-TANZANIE:Violences xénophobes en Afrique du Sud: la Tanzanie suspend ses vols

Violences xénophobes en Afrique du Sud: la Tanzanie suspend ses vols © Reuters/Marius Bosch VIOLENCES XÉNOPHOBES EN AFRIQUE DU SUD: LA TANZANIE SUSPEND SES VOLS

DAR ES SALAAM (Reuters) - La Tanzanie a interrompu jeudi ses vols au départ de Dar es Salaam et à destination de Johannesburg en raison des violences xénophobes qui secouent la capitale commerciale sud-africaine.

"Vous savez qu'il y a des violences en Afrique du Sud où les jeunes font leur propre loi", a déclaré le ministre tanzanien des Transports, Isack Kamwelwe. "Pour cette raison, nous avons décidé de ne pas transporter de passagers vers cette destination (Johannesburg) où leur vie pourrait être en danger."

Violences xénophobes: le ras-le-bol des Nigérians qui quittent l'Afrique du Sud

Violences xénophobes: le ras-le-bol des Nigérians qui quittent l'Afrique du Sud Le Nigeria s'apprête à rapatrier plusieurs centaines de ses ressortissants installés en Afrique du Sud. Une mesure prise après la flambée de violences xénophobes de ces derniers jours. 12 personnes ont été tuées et des dizaines de commerces tenus par des étrangers pillés et brûlés. Un premier avion doit quitter Johannesburg mercredi 11 septembre. Le vol sera assuré gratuitement par la compagnie nigérianne Air Peace. Ils sont un peu plus de 600 Nigérians sur les 100 000 que compte l'Afrique du Sud à s'être portés candidats au départ.

Afrique du Sud : vague de violences xénophobes dans plusieurs grandes villes - Продолжительность: 1:59 FRANCE 24 24 429 En Afrique du Sud , le taux de féminicides est l'un des plus élevés au monde - Продолжительность: 1:06 FRANCE 24 149 просмотров.

Nouvelle vague de violences et de pillages à caractère xénophobe à Johannesbourg. Les policiers ont arrêté plusieurs dizaines de personnes soupçonnées

Sept personnes sont mortes et plus de 400 arrestations ont été effectuées en une semaine d'émeutes qui ont visé des magasins tenus par des étrangers à Pretoria puis à Johannesburg.

La nationalité des victimes n'a pas été divulguée mais la communauté nigériane serait particulièrement ciblée.

Le Nigeria et l'Afrique du Sud sont les deux plus grandes économies d'Afrique.

La ministre sud-africaine des Affaires étrangères, Naledi Pandor, a reconnu qu'il existait un sentiment d'"afrophobie" dans la population, ajoutant que son gouvernement travaillait à rétablir le calme. Elle a ajouté être en contact constant avec les autorités nigérianes.

(Nuzulack Dausen, Wendell Roelf; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Lire plus

Quelque 600 Nigérians doivent être rapatriés d'Afrique du Sud après les violences xénophobes.
Quelque 600 Nigérians doivent être rapatriés après la vague de violences xénophobes qui a fait 12 morts depuis la semaine dernière en Afrique du Sud, a déclaré annoncé le consul nigérian en poste à Johannesburg. «Ils sont environ 600 maintenant» à s’être présentés au consulat pour demander à être rapatriés au Nigeria, a indiqué Godwin Adamu. «La compagnie aérienne Air Peace commencera l’évacuation mercredi avec les 320 premiers», a-t-il ajouté. «Et un autre avion sera affrété aussitôt après.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!