•   
  •   

MondeTunisie: la jeunesse de Sidi Bouzid, entre abstention et tentation de l'homme "fort"

10:55  06 septembre  2019
10:55  06 septembre  2019 Source:   msn.com

Présidentielle: la Tunisie au rythme de soirées politiques télévisées inédites

Présidentielle: la Tunisie au rythme de soirées politiques télévisées inédites La Tunisie organise depuis samedi soir trois grandes soirées de débats télévisés pour permettre aux citoyens de choisir entre 26 candidats à la présidentielle, un événement rarissime dans le monde arabe. A une semaine du premier tour de scrutin, cette opération inédite par son ampleur a suscité la fierté de nombreux Tunisiens, dont le pays est érigé en référence par les promoteurs de la démocratie dans la région. Après huit candidats samedi, neuf autres ont passé leur "grand oral" dans une atmosphère moins studieuse que la veille.

En cas de fort niveau d' abstention la légitimité des décisions ou des résultats d'élections - bien qu'étant prises dans 1.1 Statut légal de l ' abstention . 1.2 Calcul du taux d' abstention . La plupart d' entre eux, sans forcément être engagés dans une cause politique avouent leurs dégoûts ou leurs

Carte de Sousse en Tunisie et de l 'hôtel Imperial Marhaba où a eu lieu l'attaque. ©Google Maps. Certains journalistes français rendent compte de la situation Tunisie : la jeunesse de Sidi Bouzid , entre abstention et tentation de l ' homme " fort ". Nouvel attentat meurtrier des talibans à Kaboul

Tunisie: la jeunesse de Sidi Bouzid, entre abstention et tentation de l'homme © Anis MILI De jeunes Tunisiens marchent devant une antenne de l'Isie, l'instance chargée des élections en Tunisie, à Sidi Bouzid, le 15 août 2019

Abstention? Tentation d'un retour à l'autoritarisme? A Sidi Bouzid, ville marginalisée et berceau de la révolte ayant emporté la dictature de Ben Ali début 2011, la jeunesse exprime ses doutes, à l'approche de la présidentielle tunisienne du 15 septembre.

"Tant que nous n'avons pas un vrai leader qui aime son pays, nous n'irons pas voter!", lance Issam Héni, 34 ans, déterminé à boycotter la présidentielle anticipée après le décès de Béji Caïd Essebsi fin juillet.

Présidentielle en Tunisie: des jeunes tentent de mobiliser les électeurs

Présidentielle en Tunisie: des jeunes tentent de mobiliser les électeurs Comment intéresser les jeunes à la campagne électorale pour la présidentielle tunisienne ? Des jeunes ont lancé début septembre la plateforme « Chnowa barnemjek ? » (« Quel est ton programme ? ») pour vulgariser les programmes des candidats au grand public. « Quel est ton programme ? » est un outil didactique, qui compare les projets de chaque candidat à la présidentielle. Cette plateforme, qui s’appuie sur les réseaux sociaux, s’adresse avant tout aux jeunes, comme l’explique Mohamed Ghediram, un médecin plein d’enthousiasme de 25 ans. « Aujourd'hui, la plupart des citoyens et notamment les jeunes sont totalement perdus, ne savent pas pour qui voter.

L'harmoniciste de renommée mondiale Toots Thielemans est décédé ce lundi matin à l'âge de 94 ans. Charlie Parker, Frank Sinatra, Ella Tunisie : la jeunesse de Sidi Bouzid , entre abstention et tentation de l ' homme " fort ".

Sidi Bouzid , «berceau de la révolution», est de nouveau en effervescence. Car les habitants de Sidi Bouzid se sentent délaissés. Depuis la révolution, ils assurent que pour eux rien n’a changé. Au fort taux de chômage dans la région s’ajoutent de nombreux problèmes : retard de paiement des salaires

C'est pourtant dans cette ville de l'intérieur que la première étincelle du soulèvement populaire contre le régime de Zine el Abidine Ben Ali a eu lieu fin 2010, quand le vendeur ambulant Mohamed Bouazizi s'est immolé par le feu, excédé par la pauvreté et les humiliations policières.

Tunisie: la jeunesse de Sidi Bouzid, entre abstention et tentation de l'homme © ANIS MILI Un jeune homme fume une cigarette dans les rues de Sidi Bouzid, dans le centre de la Tunisie, le 15 août 2019

En 2011, la première élection post-révolution y fut marquée par une participation sans précédent. Trois ans plus tard, la ville a voté au premier tour pour un enfant du pays, l'homme d'affaires conservateur Hechmi Hamdi. Celui-ci est de nouveau candidat en 2019, mais il ne suscite plus guère d'engouement.

Tunisie: la jeunesse de Sidi Bouzid, entre abstention et tentation de l'homme © ANIS MILI Des enfants tunisiens escaladent un monument à Sidi Bouzid, dans le centre de la Tunisie, le 15 août 2019

D'importants investissements ont apporté davantage de vie dans cette cité symbole. Mais beaucoup d'habitants, parmi lesquels de jeunes adultes qui étaient adolescents en 2011, sont aujourd'hui désenchantés.

Tunisie : « Si Ben Ali est malade, il peut rentrer », déclare le premier ministre

Tunisie : « Si Ben Ali est malade, il peut rentrer », déclare le premier ministre Le Premier ministre tunisien Youssef Chahed, candidat à la présidentielle, a déclaré qu’il autoriserait l’ancien président Ben Ali, exilé en Arabie Saoudite depuis sa chute en 2011, à rentrer au pays si les rumeurs sur son état de santé critique étaient avérées. © FETHI BELAID / AFP Une affiche électorale du candidat à la présidentielle Youssef Chahed, à Tunis GOUVERNEMENT - Le Premier ministre tunisien Youssef Chahed, candidat à la présidentielle, a déclaré qu’il autoriserait l’ancien président Ben Ali, exilé en Arabie Saoudite depuis sa chute en 2011, à rentrer au pays si les rumeurs sur son état de santé critique étaient avérées

L'Île de la tentation est une émission de télévision française de téléréalité produite par Banijay et présentée par Julie Taton d'avril à juin 2019. C'est l'adaptation française de l 'émission américaine Temptation Island.

Mais le désintérêt des primo-votants de 2017 est plus fort encore que celui des cohortes de 2012, selon l'Ifop. À l’inverse, la jeunesse mieux armée dans la compétition mondiale du point de vue éducatif et économique trouve dans Emmanuel Macron « un candidat idéal, de gauche culturellement

La précarité et le chômage continuent de ronger les rêves, tandis qu'une inflation de 7% grignote un pouvoir d'achat déjà restreint.

Tunisie: la jeunesse de Sidi Bouzid, entre abstention et tentation de l'homme © ANIS MILI Un jeune Tunisien pose dans sa blanchisserie à Sidi Bouzid, dans le centre de la Tunisie, le 15 août 2019

- "Rêves emportés" -

Au-delà du seul cas de Sidi Bouzid, c'est tout l'intérieur du pays, traditionnellement moins bien loti que le littoral, qui reste à ce jour marginalisé, ce qui alimente régulièrement des flambées de mécontentement social.

Les élections sont "un évènement (...) qui ne me concerne pas", clame Issam, dans un café bondé de jeunes désœuvrés.

Il avait pourtant voté lors des précédents scrutins nationaux organisés en 2011 et 2014, ainsi que pour les municipales de 2018.

"Ils veulent le pouvoir et seulement le pouvoir! Ni plus ni moins!", déplore également Nadhmi, chômeur trentenaire qui se dit excédé par les difficultés financières.

Présidentielle en Tunisie : "La Révolution française a pris du temps, la nôtre aussi"

Présidentielle en Tunisie : À la veille du premier tour de la présidentielle tunisienne, reportage sur un marché en périphérie de Tunis où clients et vendeurs se montrent partagés entre l'espoir de jours meilleurs et la nostalgie des temps passés. C'est une périphérie animée de Tunis. Au milieu des immeubles d'un blanc défraîchi, le marché d'Ariana rassemble classes moyennes et populaires. Les voitures allemandes flambant neuves côtoient les utilitaires d'un autre siècle. Au milieu des étals, la politique est sur toutes les bouches en ce samedi 14 septembre un peu particulier entre fin de la campagne officielle pour le premier tour de la présidentielle et lancement de celle des législatives.

Pour la première fois depuis la Révolution du Jasmin, les Tunisiens étaient appelés aux urnes, ce dimanche, pour élire leurs conseillers municipaux. Des élections, repoussées à 4 reprises et jugées cruciales pour enraciner l'élan démocratique de ces sept dernières années.

Image tirée du site personnel de Jean Salem. L' abstention , en hausse au premier tour de la présidentielle Pour mieux comprendre, en cette veille de second tour, les racines de l ' abstention , je me suis VICE : En tant que philosophe, comment expliquez-vous la tentation de l ' abstention ?

"Les rêves de la révolution et l'espoir de l'amélioration des conditions de vie des Tunisiens ont été emportés par une mauvaise gestion d'une classe politique mafieuse", estime-t-il.

Nombre d'habitants disent à l'AFP souhaiter un président "fort" et "responsable", en prenant pour exemple Recep Tayyip Erdogan.

"Quand on aura un candidat comme le président turc, on ira voter sans faute", assure Zied, 29 ans, diplômé en langue anglaise et au chômage depuis cinq ans.

- "Sauver les pauvres" -

Pour certains, c'est le publicitaire controversé et patron de média Nabil Karoui, candidat récemment écroué sur des accusations de "blanchiment d'argent", qui incarne le mieux ce souhait.

"Qu'il soit un voleur ou un bandit, je m'en fous, l'essentiel est qu'il est le seul à faire des efforts pour aider des gens comme moi", déclare Abir, 19 ans, courbée dans un vaste champs d'oignons sur la route de Sidi Bouzid.

Pour elle, ce quinquagénaire qui s'est bâti une réputation à coup de campagnes caritatives médiatisées, "pourrait sauver les pauvres".

Mais, parmi la dizaine d'autres femmes s'affairant avec elle à la récolte sous un soleil de plomb, les protestations fusent.

Sept points pour comprendre les enjeux de l’élection présidentielle en Tunisie

Sept points pour comprendre les enjeux de l’élection présidentielle en Tunisie FOCUS - La Tunisie, pionnière du «Printemps arabe» de 2011, organise le 1er tour de la présidentielle ce dimanche 15 septembre. Malgré les soubresauts politiques, la morosité économique et les attaques djihadistes de ces huit dernières années, le pays poursuit sa démocratisation. © FETHI BELAID/AFP Le 12 novembre 2009 l’ancien président tunisien Zine El-Abidine Ben Ali prononçait un discours devant d’Assemblée nationale à Tunis, après avoir prêté serment. Le chef d’Etat déchu avait été réélu en octobre 2009 avec 89,6% des voix pour un cinquième et dernier mandat.

"Ces élections sont des futilités! Il n'y a que le travail de nos mains qui fasse, maintenant et comme toujours, bouillir la marmite. Personne ne se souciera de nous", argue Fatma. Les présidents "n'ont fait qu'enrichir les riches et appauvrir les pauvres!".

Nabil Jalleli, coordinateur du bureau régional de l'Instance chargée des élections (Isie), reconnaît la forte tentation de l'abstention, "surtout de la part des jeunes". Lors des municipales de 2018, elle avait atteint 65%.

Une situation que M. Jalleli explique notamment par "le climat politique" et les services insuffisants fournis par les dirigeants à la jeunesse.

Malgré des avancées démocratiques certaines, la Tunisie compte toujours des services publics mal en point, des perspectives d'embauche limitées, et nombre de ses jeunes partent clandestinement chercher un avenir meilleur en Europe.

"Il faut qu'on vote pour que notre pays se redresse!", martèle Haythem, un blanchisseur trentenaire qui, lui, refuse de céder au défaitisme.

Lire plus

Législatives en Israël: la jeunesse palestinienne suit les élections de loin.
Alors qu’Israël s’apprête à voter pour les législatives, de l’autre côté du mur de séparation, officiellement, les Palestiniens disent ne pas prêter attention à ces élections. Mais ce n’est pas le cas des jeunes dans un territoire où 50% de la population a moins de 50 ans. Alaa sirote son cappuccino à la terrasse d’un café de Ramallah en suivant les derniers développements de la campagne électorale qui se déroule de l’autre côté du mur de séparation. « J’ai un œil sur l’actualité israélienne, explique le jeune homme, sur ce qui se passe entre Netanyahu et Gantz, mais aussi du côté des Arabes israéliens et ce qu’ils pensent des élections.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!