Monde: Ingérence russe aux États-Unis : la CIA a exfiltré un agent ayant impliqué Poutine - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeIngérence russe aux États-Unis : la CIA a exfiltré un agent ayant impliqué Poutine

11:05  10 septembre  2019
11:05  10 septembre  2019 Source:   lexpress.fr

Modi en Russie: Moscou en quête d'investissements indiens en Extrême-Orient

Modi en Russie: Moscou en quête d'investissements indiens en Extrême-Orient Le président russe Vladimir Poutine reçoit mercredi le Premier ministre indien Narendra Modi à Vladivostok, en Extrême-Orient russe, pour des discussions dominées par la volonté de renforcer les échanges commerciaux et stimuler les investissements. La visite du Premier ministre indien est organisée dans le cadre du Forum économique de l'Est, grand raout des affaires que la Russie tient pour la cinquième année consécutive pour tenter de développer son vaste Extrême-Orient.

Quatre pages de révélations sur Walter Soriano, un parfait inconnu devenu en quelques années un des agents d' intelligence économique les plus puissants Proche de Benjamin Netanyahu et d'un certain nombre d'hommes d'affaires, en particulier des milliardaires russes , Soriano a été convoqué en avril

Le chef de la diplomatie russe , Sergueï Lavrov, avait annoncé vendredi que «le ministère des Affaires étrangères ( ) a proposé au président russe de déclarer persona non grata 31 diplomates de l'ambassade des États - Unis à Moscou et quatre diplomates du Consulat général américain à

Ingérence russe aux États-Unis : la CIA a exfiltré un agent ayant impliqué Poutine © afp.com/Mikhail KLIMENTYEV Le président russe Vladimir Poutine lors d'un conseil de sécurité dans sa résidence de Novo-Ogaryovo le 5 août 2019.

Les États-Unis ont exfiltré de Russie en 2017 un haut responsable russe ayant confirmé que le président Vladimir Poutine avait personnellement orchestré l'ingérence de Moscou dans l'élection américaine de 2016, rapportent ce lundi des médias américains.

Cette personne travaillait pour les Américains depuis plusieurs décennies, avait directement accès à Vladimir Poutine et avait fourni des images de documents photographiés en cachette sur le bureau du président, selon CNN.

Russie-Ukraine: un échange de prisonniers sans précédent, Oleg Sentsov libéré

Russie-Ukraine: un échange de prisonniers sans précédent, Oleg Sentsov libéré C'est un réchauffement inédit des relations entre Moscou et Kiev depuis le déclenchement de la crise en Ukraine, fin 2013. Un vaste échange de prisonniers est en cours entre les deux pays. Il concerne 70 détenus, 35 Russes et 35 Ukrainiens. Avec notre correspondant à Moscou, Étienne Bouche On peut considérer que c’est un signal important de Moscou dans la mesure où le pouvoir russe était resté jusqu’alors inflexible. Ce samedi matin, deux cars aux vitres teintées ont quitté la prison moscovite de Lefortovo. Ils ont été escortés jusqu’à l’aéroport Vnoukovo, au sud-ouest de la capitale russe. L’identité des 35 prisonniers ukrainiens ayant atterri à Kiev est désormais connue.

États - Unis Russie Vladimir Poutine Donald Trump. L’entrevue entre Trump et Poutine passe très mal à Donald Trump et Vladimir Poutine lors de leur conférence de presse conjointe le 16 juillet 2018 à Pour le FBI et la CIA , l' ingérence ne fait aucun doute. De manière plus attendue, l'opposition

Lundi, les dénégations du 45e président des États - Unis sur la question brûlante de l' ingérence russe dans la campagne 2016, attestée de façon Interrogé lors d'une conférence de presse commune avec le président Vladimir Poutine à Helsinki sur la question d'une ingérence russe dans la présidentielle

La source la plus précieuse de la CIA en Russie

Cet agent a été exfiltré de Russie en 2017 de crainte que le président américain Donald Trump ou son administration ne le trahissent dans l'une de leurs révélations intempestives d'informations classifiées, assure aussi la chaîne d'information.

La CIA avait proposé à sa source de la faire sortir de Russie dès la fin 2016, mais elle avait refusé en invoquant des problèmes familiaux, ajoute le New York Times. Les services secrets américains avaient alors commencé à craindre d'avoir affaire à un agent double, craintes qui se sont révélées infondées plusieurs mois plus tard quand la source a cédé.

LIRE AUSSI >> États-Unis : pas de preuve de collusion entre Trump et la Russie selon le rapport Mueller

La CIA a exfiltré un espion de Russie... craignant des révélations de Trump

La CIA a exfiltré un espion de Russie... craignant des révélations de Trump Par crainte que Donald Trump ne révèle son existence, la CIA a exfiltré au printemps 2017 un espion de Russie.

Ingérence russe aux États - Unis : des «absurdités», assure Poutine DANANG, Vietnam | Le président russe Vladimir Poutine a qualifié samedi d' «absurdités» les

Douze agents des services de renseignement russe ont été inculpés pour avoir piraté les ordinateurs du parti démocrate avant l'élection présidentielle de 2016, a "Je vais absolument et fermement poser la question" de l' ingérence russe , a affirmé le président américain, qui dément toute collusion avec la

Cet informateur, dont le nom n'a pas été dévoilé, s'est révélé être une source d'information capitale pour les services américains, qui ont grâce à lui tiré la conclusion que Vladimir Poutine avait directement orchestré l'ingérence russe en faveur de Donald Trump et au détriment de sa rivale démocrate Hillary Clinton lors de l'élection présidentielle de 2016, poursuit le Times.

Selon le quotidien new-yorkais, l'informateur a également directement impliqué Poutine dans le piratage du serveur mail du Comité national démocrate, qui avait permis de révéler une énorme quantité de messages embarrassants pour le camp Clinton.

L'agent exfiltré était, d'après le Times, la source la plus précieuse de la CIA en Russie et sa fuite du pays a empêché le renseignement américain de connaître les activités du Kremlin pendant les élections de mi-mandat aux États-Unis en 2018, et pendant les préparatifs de la présidentielle de 2020.

Polémique après un mystérieux coup de fil entre Trump et un dirigeant étranger.
Le «Washington Post» révèle qu'un lanceur d'alerte avait déposé une plainte, avertissant d'une «promesse» qu'aurait faite Donald Trump à un dirigeant étranger.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 8
C'est intéressant!