Monde: Manifestation test pour les indépendantistes catalans - - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeManifestation test pour les indépendantistes catalans

07:05  11 septembre  2019
07:05  11 septembre  2019 Source:   msn.com

Référendum en Catalogne : huit responsables policiers inculpés pour des violences

Référendum en Catalogne : huit responsables policiers inculpés pour des violences L'action des forces de l'ordre lors du référendum d'autodétermination interdit d'octobre 2017 avait été critiquée pour sa brutalité.

Comme chaque 11 septembre depuis 2012, les indépendantistes catalans organisent ce mercredi une grande manifestation qui permettra de jauger la force d'un mouvement divisé, à quelques semaines du verdict contre ses dirigeants pour la tentative de sécession de 2017.

Les indépendantistes catalans étaient nombreux ce jeudi matin dans la capitale. Ils sont plusieurs milliers à être venus à Bruxelles pour manifester et réclamer à l'Union européenne qu'elle fasse respecter les libertés et les droits fondamentaux de leur région. >>>

Manifestation test pour les indépendantistes catalans © Pau Barrena Un drapeau catalan photographié durant une manifestation de séparatistes le 11 septembre 2018 à Barcelone

Deux ans après la tentative de sécession de 2017, les indépendantistes catalans vont compter leurs forces mercredi lors d'une manifestation à Barcelone alors que la sentence judiciaire contre leurs dirigeants est attendue en octobre.

Depuis 2012, les séparatistes organisent d'énormes manifestations le 11 septembre, jour de la "Diada", fête de la Catalogne qui commémore la chute de Barcelone en 1714 face aux troupes de Philippe V lors de la guerre de Succession d'Espagne.

Avec pour slogan "Objectif indépendance", cette manifestation, qui a rassemblé plus d'un million de personnes ces dernières années, débutera à 17H14, en référence à 1714, place d'Espagne à Barcelone.

Les indépendantistes catalans manifestent pour oublier leurs divisions internes

Les indépendantistes catalans manifestent pour oublier leurs divisions internes Les séparatistes catalans manifestent mercredi dans les rue de Barcelone, en Espagne, pour tenter de relancer un mouvement divisé depuis l'échec de leur tentative de sécession de 2017. Les indépendantistes catalans vont compter leurs forces, mercredi 11 septembre, lors d'une manifestation symbolique à Barcelone, deux ans après la tentative de sécession de 2017. Depuis 2012, les séparatistes organisent d'énormes manifestations le 11 septembre, jour de la "Diada", fête de la Catalogne qui commémore la chute de Barcelone en 1714 face aux troupes de Philippe V lors de la guerre de Succession d'Espagne.

Le mouvement indépendantiste catalan a organisé samedi une manifestation pour demander la remise en liberté de plusieurs de ses dirigeants placés Les Catalans sont massivement descendus dans la rue pour demander la libération des dirigeants indépendantistes , le 11 novembre à Barcelone.

La manifestation organisée mercredi par les indépendantistes catalans permettra de jauger la force d'un mouvement divisé, à quelques semaines du Neuf sont poursuivis pour «rébellion» et risquent de longues peines de prison, jusqu'à 25 ans pour l 'ancien vice-président catalan Oriol Junqueras.

Elle intervient à quelques semaines de l'annonce attendue en octobre de la sentence contre les douze dirigeants indépendantistes jugés par la Cour suprême espagnole de février à juin.

En prison pour certains depuis près de deux ans, ils risquent de lourdes peines de prison, jusqu'à 25 ans dans le cas de l'ancien vice-président régional Oriol Junqueras.

"Alors que la sentence (de la Cour suprême) approche, il est important que l'on voit que nous nous mobilisons massivement", dit à l'AFP Elisenda Paluzie, présidente de la puissante association indépendantiste ANC qui organise cette manifestation.

- Dépasser les divisions -

Mais deux ans après le référendum interdit du 1er octobre 2017, marqué par des violences policières, et la vaine déclaration d'indépendance du 27 octobre, pire crise politique qu'ait connue l'Espagne depuis 40 ans, l'unité n'est plus de mise au sein du camp indépendantiste.

Espagne : Procès, manifestations, prudence des deux camps… Où en est la course à l’indépendance de la Catalogne ?

Espagne : Procès, manifestations, prudence des deux camps… Où en est la course à l’indépendance de la Catalogne ? La Catalogne, dont la fête a lieu aujourd'hui, avait unilatéralement prononcé son indépendance en 2017, provoquant une grave crise avec le gouvernement espagnol, basé à Madrid © Josep LAGO / AFP Image d'illustration du drapeau catalan. AUTONOMIE - La Catalogne, dont la fête a lieu aujourd'hui, avait unilatéralement prononcé son indépendance en 2017, provoquant une grave crise avec le gouver La Catalogne court toujours après son indépendance. Il y a deux ans, la région engageait une épreuve de force avec l’Espagne, en déclarant unilatéralement son indépendance.

Manifestation indépendantiste à la fête nationale de la Catalogne en 2012 à Barcelone. L'indépendantisme catalan ou séparatisme Pour l 'historien Stéphane Michonneau, spécialiste de l'histoire politique catalane et du catalanisme, l'indépendantisme catalan est indissociable d'une

Manuel Valls «veut sauver Barcelone de la dérive indépendantiste ». Il les taxe de «nationalistes, avec des relents racistes, c'est un mouvement suprémaciste, qui traite les Espagnols comme s'ils étaient des bêtes». Interrogé sur les législatives anticipées espagnoles qui auront lieu en avril 2019

En 2017, tous les partis indépendantistes avaient fait front commun. Aujourd'hui, les deux principales formations séparatistes, toujours alliées à la tête de la riche région du nord-est de l'Espagne, sont profondément divisées.

Ensemble pour la Catalogne (JxC) de l'ancien président catalan Carles Puigdemont, qui a fui en Belgique en 2017, prône la "confrontation" avec Madrid tandis que la Gauche républicaine de Catalogne (ERC) d'Oriol Junqueras a une approche plus modérée et favorable au dialogue avec le pouvoir central.

Le vice-président régional et homme fort d'ERC, Pere Aragonés, appelle à "gérer la sentence de manière responsable". "Plus la sentence sera dure, plus il y aura de réactions mais aussi de nécessité à canaliser politiquement le sujet", a-t-il dit mardi devant la presse internationale.

Dans ce contexte de divisions, l'ANC a souligné l'obligation de "tisser une unité stratégique qui permette d'obtenir l'indépendance. La première étape est de remplir les rues le 11 septembre".

Catalogne: mobilisation en forte baisse pour la manifestation indépendantiste

Catalogne: mobilisation en forte baisse pour la manifestation indépendantiste Deux ans après la tentative de sécession de 2017, les indépendantistes sont descendus dans les rues de la capitale catalane le jour de la « Diada », cette fête de la Catalogne qui commémore la chute de Barcelone en 1714 lors de la guerre de Succession d'Espagne. Les manifestants ont été moins nombreux que les années précédentes. Avec notre correspondante à Barcelone, Élise Gazengel Ils étaient 600 000 selon la police locale contre un million l'année dernière d'après la même source.

La manifestation organisée mercredi par les indépendantistes catalans permettra de jauger la force d'un mouvement divisé, à quelques semaines du Neuf sont poursuivis pour «rébellion» et risquent de longues peines de prison, jusqu'à 25 ans pour l 'ancien vice-président catalan Oriol Junqueras.

A l'occasion du Jour de la Constitution en Espagne, les indépendantistes catalans se sont retrouvés devant la Generalitat, le siège du gouvernement régional, pour montrer que leur mobilisation ne faiblit pas. Cette manifestation intervient en pleine campagne pour les élections régionales du 21 décembre.

Signe de cette volonté, les organisateurs veulent que les manifestants forment une grande étoile dans les rues débouchant sur la place d'Espagne comme un symbole de la convergence des différents courants indépendantistes vers l'objectif commun de la sécession.

Les dirigeants indépendantistes craignent une baisse de la mobilisation de militants désorientés.

Historien de 47 ans, Quim Alvarado, qui vit à Figueras, ne voit pas pourquoi il se déplacerait pour participer à la manifestation. "Nous sommes dans une situation d'impasse et j'ai peur qu'elle dure toujours. Pour moi, il est clair que ni ma génération, ni la suivante ne connaîtront l'indépendance", dit-il à l'AFP.

Des militants parmi les plus radicaux ont eux appelé à se rassembler plutôt devant le Parlement catalan en vue de l'occuper.

Lire plus

Cameroun: le calendrier du «grand dialogue» sur la crise anglophone se précise.
Le « grand dialogue national » sur la crise anglophone convoqué par le président Paul Biya se tiendra au Palais des Congrès de Yaoundé, pendant cinq jours, du 30 septembre au 4 octobre, sous la coordination du Premier ministre Joseph Dion Ngute. Ce dialogue vise à résoudre la crise qui oppose groupes armés indépendantistes et forces de sécurité dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et qui, depuis 2017, a entraîné la mort de plus de 2 000 personnes, selon International Crisis Group.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!