Monde: La dépouille de Robert Mugabe rapatriée au Zimbabwe pour des funérailles nationales - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeLa dépouille de Robert Mugabe rapatriée au Zimbabwe pour des funérailles nationales

21:05  11 septembre  2019
21:05  11 septembre  2019 Source:   france24.com

Zimbabwe: la dépouille de Mugabe est arrivée à Harare

Zimbabwe: la dépouille de Mugabe est arrivée à Harare L'avion spécial transportant le corps de Robert Mugabe s'est posé ce mercredi 11 septembre dans l'après-midi à l'aéroport d'Harare. Le « héros » de l'indépendance de l'ancienne colonie britannique devenu tyran s'est éteint vendredi dernier, le 6 septembre, à l'âge de 95 ans dans un hôpital de luxe de Singapour, où il venait se faire soigner depuis des années. L'avion a atterri à 15h30 à peu près à l'aéroport d'Harare. Ce sont les soldats qui ont sorti le cercueil de Robert Mugabe, recouvert du drapeau zimbabwéen. Il a ensuite été transporté jusqu'à une tribune. Etaient présents sa veuve Grace Mugabe et Emmerson Mnangagwa.

La dépouille de l'ex-président Robert Mugabe a été rapatriée au Zimbabwe pour des obsèques nationales qui, malgré l'héritage très controversé de ses trente-sept ans de règne absolu, doivent réunir nombre de dirigeants d'Afrique et d'ailleurs. Considéré comme le "héros" de l'indépendance du Zimbabwe avant de devenir un tyran, Robert Mugabe a été rapatrié dans cette ancienne colonie britannique, mercredi 11 septembre. Il s'était éteint, vendredi, à l'âge de 95 ans dans un hôpital de luxe de Singapour, où il venait régulièrement se faire soigner depuis plusieurs années. L'avion transportant sa dépouille s'est arrêté au pied d'un tapis rouge, face à une garde militaire d'honneur et une tribune officielle où avait pris place, entre autres, son successeur Emmerson Mnangagwa, paré de sa traditionnelle écharpe aux couleurs du Zimbabwe. Une foule de plusieurs milliers de personnes a assisté au retour du corps de l'ancien président. >> À lire : Zimbabwe : mort de l'ex-président Robert Mugabe, ce héros de l’indépendance devenu despote Des funérailles nationales et des invités du monde entier Le cercueil de l'ancien chef de l'État, recouvert du drapeau zimbabwéen, a ensuite être transporté par un véhicule de commandement militaire jusqu'à sa fameuse résidence du "Toit bleu", pour un premier hommage public. Sa dépouille doit être exposée, jeudi, au stade Rufaro, dans la banlieue de Harare, "pour permettre à la population de tout le pays de rendre hommage à l'illustre héros de la guerre de libération", selon la ministre de l'Information Monica Mutsvangwa. C'est dans ce stade que Robert Mugabe avait, le 18 avril 1980, pris les rênes de l'ancienne Rhodésie, sous domination britannique, des mains de son ancien dirigeant blanc Ian Smith. Jeudi après-midi, le corps doit être conduit dans le village de Zvimba, à une centaine de kilomètres de la capitale, où l'ex-président possédait une maison. Les funérailles officielles de celui qui, dès sa mort, a été fait "héros national" par son successeur Emmerson Mnangagwa auront lieu samedi matin dans l'immense stade national des sports de Harare, qui peut accueillir 60 000 personnes. Le gratin des chefs d'État africains, en fonction ou à la retraite, devait se presser à cette cérémonie, ainsi que les dirigeants de grands pays "amis" tels que la Chine ou Cuba. En tête des personnalités attendues par la présidence zimbabwéenne figurent le président chinois Xi Jinping, l'ex-président cubain Raul Castro, les présidents sud-africain Cyril Ramaphosa, nigérian Mohammadu Buhari ou de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi. Un lieu d'inhumation qui fait l'objet de tractations L'enterrement est prévu dimanche, à un endroit qui fait toujours l'objet d'intenses tractations entre les autorités et la famille. Par son statut de "héros national", Robert Mugabe devrait être inhumé au cœur du "Champ des héros de la Nation", un monument construit en lisière de la capitale pour accueillir les "combattants de la guerre de libération" les plus illustres. Mais l'entourage de Robert Mugabe et les chefs traditionnels s'y opposent. Ils plaident que le défunt a exprimé le vœu d'être inhumé dans le village de Zvimba, où il possédait une maison. Lâché par l'armée et son parti, Robert Mugabe a été contraint à la démission en 2017. Il a laissé un pays englué dans une profonde crise économique qui ne cesse d'empirer. Accusé d’avoir muselé l'opposition par la violence pendant 37 années de règne, pointé comme responsable de la déchéance économique de son pays, Robert Mugabe incarnait jusqu’à l’excès le rejet des anciens colons et de l’Occident, ces "Whites" ("Blancs") qui revenaient à chacun de ses discours. Avec AFP

Hommage à l'ex-président Robert Mugabe lundi dans son village natal

Hommage à l'ex-président Robert Mugabe lundi dans son village natal La dépouille de l'ex-président du Zimbabwe Robert Mugabe sera transportée lundi dans son village de Kutama, au nord-ouest de la capitale Harare, pour permettre à ses proches de lui rendre un dernier hommage, a annoncé dimanche sa famille. D'ici là, sa dépouille doit être transportée lundi à Kutama, son village natal où il possédait une propriété. "Son cercueil sera exposé pour les gens du village. Il y passera la nuit", a déclaré à l'AFP un porte-parole de sa famille, Leo Mugabe. Cet hommage local était initialement programmé dimanche mais, comme l'a affirmé à l'AFP le chef traditionnel Raphael Zvikaramba, la famille "avait besoin de se reposer".

La dépouille de Robert Mugabe rapatriée au Zimbabwe pour des funérailles nationales © Tony Karumba, AFP L'ancien président zimbabwéen, Robert Mugabe, est décédé le vendredi 6 septembre 2019. La dépouille de l'ex-président Robert Mugabe a été rapatriée au Zimbabwe pour des obsèques nationales qui, malgré l'héritage très controversé de ses trente-sept ans de règne absolu, doivent réunir nombre de dirigeants d'Afrique et d'ailleurs.

Considéré comme le "héros" de l'indépendance du Zimbabwe avant de devenir un tyran, Robert Mugabe a été rapatrié dans cette ancienne colonie britannique, mercredi 11 septembre. Il s'était éteint, vendredi, à l'âge de 95 ans dans un hôpital de luxe de Singapour, où il venait régulièrement se faire soigner depuis plusieurs années.

Obsèques de Mugabe au Zimbabwe: bras de fer entre la famille et les autorités

Obsèques de Mugabe au Zimbabwe: bras de fer entre la famille et les autorités Au Zimbabwe, le pays prépare des funérailles nationales pour son ancien président Robert Mugabe. Après plusieurs jours de tractations, la décision semble prise : son corps reposera dans son village familial de Kutama et non pas à Harare au cimetière des héros de l'indépendance. C’est un véritable bras de fer qui s’est engagé entre la famille de Robert Mugabe et le gouvernement zimbabwéen. La famille souhaite en effet que l’ex-président repose dans son village natal de Kutama, à une trentaine de kilomètres de la capitale.

L'avion transportant sa dépouille s'est arrêté au pied d'un tapis rouge, face à une garde militaire d'honneur et une tribune officielle où avait pris place, entre autres, son successeur Emmerson Mnangagwa, paré de sa traditionnelle écharpe aux couleurs du Zimbabwe. Une foule de plusieurs milliers de personnes a assisté au retour du corps de l'ancien président.

Zimbabwe: Mugabe inhumé dans une "trentaine de jours" dans le Carré des héros

Zimbabwe: Mugabe inhumé dans une Zimbabwe: Mugabe inhumé dans une "trentaine de jours" dans le Carré des héros © Reuters/SIPHIWE SIBEKO ZIMBABWE: MUGABE INHUMÉ DANS UNE "TRENTAINE DE JOURS" DANS LE CARRÉ DES HÉROS HARARE (Reuters) - L'ancien président zimbabwéen Robert Mugabe sera inhumé "dans une trentaine de à Harare, a rectifié vendredi un porte-parole de sa famille. Leo Mugabe avait annoncé plus tôt dans la journée que Mugabe serait inhumé dès dimanche.

>> À lire : Zimbabwe : mort de l'ex-président Robert Mugabe, ce héros de l’indépendance devenu despote

Des funérailles nationales et des invités du monde entier

Le cercueil de l'ancien chef de l'État, recouvert du drapeau zimbabwéen, a ensuite être transporté par un véhicule de commandement militaire jusqu'à sa fameuse résidence du "Toit bleu", pour un premier hommage public.

Le corps de Mugabe quitte Singapour pour le Zimbabwe

Le corps de Mugabe quitte Singapour pour le Zimbabwe Le corps de Robert Mugabe a quitté mercredi Singapour, où l'ex-président du Zimbabwe est décédé le 6 septembre à l'âge de 95 ans, à destination de son pays où il doit être inhumé après un hommage national, a annoncé son neveu Adam Molai. Robert Mugabe avait été hospitalisé début septembre à Singapour où, selon sa famille, il est mort de vieillesse. Sitôt rapatriée au Zimbabwe, la dépouille sera transportée dans son village de Zvimba, à l'ouest de Harare, pour une veillée funèbre, selon un autre de ses neveux, Leo Mugabe.

Sa dépouille doit être exposée, jeudi, au stade Rufaro, dans la banlieue de Harare, "pour permettre à la population de tout le pays de rendre hommage à l'illustre héros de la guerre de libération", selon la ministre de l'Information Monica Mutsvangwa. C'est dans ce stade que Robert Mugabe avait, le 18 avril 1980, pris les rênes de l'ancienne Rhodésie, sous domination britannique, des mains de son ancien dirigeant blanc Ian Smith.

Zimbabwe: le village natal de Mugabe attend la dépouille de l’enfant du pays

Zimbabwe: le village natal de Mugabe attend la dépouille de l’enfant du pays La dépouille de l'ex-président Robert Mugabe sera transporté ce lundi 16 septembre dans son village natal de Kutama, au nord-ouest de Harare, afin de permettre à ses proches de lui rendre un dernier hommage. À Kutama, on attend avec impatience l’enfant du pays. Sa dépouille doit arriver dans la matinée et sera exposée durant 2 jours, afin que tout le monde puisse lui rendre hommage. « Il venait presque toutes les semaines, confie Faustine Mandewo, qui fait partie de la famille élargie de Robert Mugabe. Il conduisait sa voiture jusqu’à chez moi et me disait : « J’ai faim ! » Alors je lui faisais à manger et on partageait un repas ensemble. On parlait de nos problèmes.

Jeudi après-midi, le corps doit être conduit dans le village de Zvimba, à une centaine de kilomètres de la capitale, où l'ex-président possédait une maison. Les funérailles officielles de celui qui, dès sa mort, a été fait "héros national" par son successeur Emmerson Mnangagwa auront lieu samedi matin dans l'immense stade national des sports de Harare, qui peut accueillir 60 000 personnes.

Hommage national à Mugabe avant une inhumation au Champ des héros dans un mois

Hommage national à Mugabe avant une inhumation au Champ des héros dans un mois L’ex-président Robert Mugabe sera finalement enterré le mois prochain à Harare. Après plusieurs jours de tractations et de tensions entre la famille du défunt et le gouvernement, un compromis a été trouvé : il sera bien inhumé au « Champ des héros », un monument national, comme le souhaitait le gouvernement. Et ce samedi, un hommage lui est rendu au stade national des sports de Harare. « Nous allons construire un mausolée tout en haut de la colline du "Champ des héros" pour accueillir le père fondateur », a annoncé vendredi le président Emmerson Mnangagwa. Le Champ des héros accueille plus d'une centaine de combattants de l'indépendance du Zimbabwe.

Le gratin des chefs d'État africains, en fonction ou à la retraite, devait se presser à cette cérémonie, ainsi que les dirigeants de grands pays "amis" tels que la Chine ou Cuba.

Proches et officiels assistent à une messe pour Mugabe à Singapour

Proches et officiels assistent à une messe pour Mugabe à Singapour Des membres de la famille de l'ex-président zimbabwéen Robert Mugabe, ainsi que des officiels venus d'Harare, ont assisté mardi à une messe en sa mémoire à Singapour où il est décédé le 6 septembre à 95 ans, ont constaté des journalistes de l'AFP. Ces proches et ces responsables zimbabwéens étaient arrivés à Singapour en provenance d'Harare à bord d'un vol spécial. Il doivent en repartir avec la dépouille de Robert Mugabe dans la nuit de mardi à mercredi, selon un de ses neveux Adam Molai. Parmi eux, figure le vice-président du Zimbabwe, Kembo Mohadi.

En tête des personnalités attendues par la présidence zimbabwéenne figurent le président chinois Xi Jinping, l'ex-président cubain Raul Castro, les présidents sud-africain Cyril Ramaphosa, nigérian Mohammadu Buhari ou de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi.

Un lieu d'inhumation qui fait l'objet de tractations

L'enterrement est prévu dimanche, à un endroit qui fait toujours l'objet d'intenses tractations entre les autorités et la famille.

Par son statut de "héros national", Robert Mugabe devrait être inhumé au cœur du "Champ des héros de la Nation", un monument construit en lisière de la capitale pour accueillir les "combattants de la guerre de libération" les plus illustres. Mais l'entourage de Robert Mugabe et les chefs traditionnels s'y opposent. Ils plaident que le défunt a exprimé le vœu d'être inhumé dans le village de Zvimba, où il possédait une maison.

Lâché par l'armée et son parti, Robert Mugabe a été contraint à la démission en 2017. Il a laissé un pays englué dans une profonde crise économique qui ne cesse d'empirer. Accusé d’avoir muselé l'opposition par la violence pendant 37 années de règne, pointé comme responsable de la déchéance économique de son pays, Robert Mugabe incarnait jusqu’à l’excès le rejet des anciens colons et de l’Occident, ces "Whites" ("Blancs") qui revenaient à chacun de ses discours.

Avec AFP

Proches et officiels assistent à une messe pour Mugabe à Singapour.
Des membres de la famille de l'ex-président zimbabwéen Robert Mugabe, ainsi que des officiels venus d'Harare, ont assisté mardi à une messe en sa mémoire à Singapour où il est décédé le 6 septembre à 95 ans, ont constaté des journalistes de l'AFP. Ces proches et ces responsables zimbabwéens étaient arrivés à Singapour en provenance d'Harare à bord d'un vol spécial. Il doivent en repartir avec la dépouille de Robert Mugabe dans la nuit de mardi à mercredi, selon un de ses neveux Adam Molai. Parmi eux, figure le vice-président du Zimbabwe, Kembo Mohadi.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 6
C'est intéressant!