Monde: Russie: Mission terminée pour le robot humanoïde Fedor qui n'ira plus dans l'espace - PressFrom - France
  •   
  •   

MondeRussie: Mission terminée pour le robot humanoïde Fedor qui n'ira plus dans l'espace

21:15  11 septembre  2019
21:15  11 septembre  2019 Source:   20minutes.fr

Municipales en Russie: l'opposition mise sur le tout sauf Russie Unie

Municipales en Russie: l'opposition mise sur le tout sauf Russie Unie À quelques jours du scrutin, l’opposition a revu sa stratégie. Son mot d’ordre adressé aux électeurs : tout sauf Russie Unie, le parti de la majorité. Avec notre correspondant à Moscou, Étienne Bouche Ce sont des élections qui ont suscité une vague de protestation cet été en Russie, particulièrement à Moscou. Plusieurs scrutins locaux sont organisés ce dimanche 8 septembre dans le pays, les Russes sont appelés à voter pour des gouverneurs, conseillers municipaux et parlementaires régionaux dans une trentaine de régions. Depuis juillet, l’opposition dite « hors système » proteste contre le refus d’enregistrer ses représentants.

Le robot a passé plus d’une semaine à bord de l’ISS pour assister les cosmonautes russes Alexandre Skvortsov et Alexeï Ovtchinine dans leurs tâches

Mission terminée. Premier robot humanoïde russe à avoir séjourné dans l'espace, Fedor ne sera plus utilisé et remplacé par un modèle plus approprié aux missions longues et dangereuses.

« Il ne s’envolera plus. Il n'y a plus rien à faire pour lui là-bas, il a rempli sa mission », a déclaré Evgueni Doudorov, le responsable de l’équipe ayant conçu Fedor, à l’agence de presse Ria Novosti.

La perte de la sonde lunaire Chandrayaan-2 a-t-elle brisé un rêve de L'inde ?

La perte de la sonde lunaire Chandrayaan-2 a-t-elle brisé un rêve de L'inde ? L'agence spatiale indienne (ISRO) a perdu le contact avec la sonde Chandrayaan-2 qu'elle tentait de faire atterrir sur la Lune.

Le robot incapable de se déplacer en conditions de gravité zéro

« Techniquement, tout a été merveilleux avec le robot et nous sommes donc entièrement satisfaits de son état », a ajouté Evgueni Doudorov, précisant que Fedor n’a rencontré « aucun problème » à bord de l’ISS. Le robot humanoïde est rentré sur Terre le 6 septembre après avoir passé plus d’une semaine à bord de l'ISS avec pour mission d’assister les cosmonautes russes Alexandre Skvortsov et Alexeï Ovtchinine dans leurs tâches. Au cours de l’expédition, il a réalisé une série de travaux avec les instruments de bord et a recueilli des données techniques.

Selon ses développeurs, le robot anthropomorphe qui mesure 1,80 m de haut et pèse 160 kg n’est toutefois pas en mesure de remplacer les cosmonautes pour des missions plus longues et dangereuses comme les sorties dans l’espace. Fedor, acronyme de « Final Experimental Demonstration Object Research », est capable de reproduire les mouvements humains et peut être piloté à distance. Mais il est incapable de se déplacer en conditions de gravité zéro et ses longues jambes se révèlent inutiles à bord de l’ISS. Son voyage avait valeur de premier test pour le développement de modèles plus avancés.

L'Inde annonce avoir perdu le contact avec sa sonde lunaire Chandrayaan-2

L'Inde annonce avoir perdu le contact avec sa sonde lunaire Chandrayaan-2 L'agence spatiale indienne a annoncé samedi avoir perdu le contact avec la sonde Chandrayann-2 qu'elle tentait de faire atterrir sur la Lune, un revers pour l'Inde qui ambitionne de devenir la première nation à inspecter le pôle sud lunaire. L'agence spatiale indienne a annoncé samedi 7 septembre avoir perdu le contact avec sa sonde spatiale qu'elle tentait de faire atterrir sur la Lune. C'est un revers pour l'Inde qui ambitionne de devenir la première nation à inspecter le pôle sud lunaire. L'agence spatiale indienne a annoncé samedi 7 septembre avoir perdu le contact avec sa sonde spatiale qu'elle tentait de faire atterrir sur la Lune.

Russie: Mission terminée pour le robot humanoïde Fedor qui n'ira plus dans l'espace © AFP PHOTO / ROSCOSMOS / SPACE CENTER YUZHNY/TSENKI Après avoir passé plus d'une semaine à bord de l'ISS pour assister les cosmonautes russes, le robot Fedor est rentré le 6 septembre.

Accidents embarrassants et de scandales massifs de corruption

Selon Evgueni Doudorov, les développeurs russes élaborent déjà les plans de son remplaçant, qui « devra répondre aux exigences d’un travail à l’extérieur du vaisseau ». L’avenir de Fedor n’a, lui, pas encore été décidé. L’agence spatiale russe Roskosmos espère utiliser la robotique​ pour mener des opérations délicates telles que les sorties hors de l’ISS et éventuellement pour « conquérir l’espace lointain ».

Portant le numéro d’identification Skybot F850, Fedor est le premier robot humanoïde à avoir été envoyé dans l’espace par la Russie. Il a été précédé en 2011 par le robot de la Nasa Robonaut 2, finalement revenu sur Terre en 2018 en raison de problèmes techniques, et par le petit robot japonais Kirobo en 2013. Le secteur spatial russe, qui fait historiquement la fierté du pays, tente ces dernières années de retrouver un nouveau souffle avec l’annonce de missions ambitieuses. Mais il reste plombé par une série d’accidents embarrassants et de scandales massifs de corruption.

Vikram : Le Pakistan accuse l’Inde de polluer l’espace avec sa sonde lunaire perdue

Vikram : Le Pakistan accuse l’Inde de polluer l’espace avec sa sonde lunaire perdue Le ministre pakistanais des Sciences et des Technologies a fustigé l'« attitude irresponsable » et « désastreuse pour le monde » du voisin indien © AFP La sonde indienne Vikram le 6 août 2019, soit la veille de la date prévue pour son alunissage. OBJECTIF LUNE - Le ministre pakistanais des Sciences et des Technologies a fustigé l'« attitude irresponsable » et « désastreuse pour le monde » du voisin indien L’Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO) a réussi à localiser sa sonde lunaire Vikram, perdue ce week-end dans les limbes de l’espace.

« La robotique de combat est la clé vers la création de machines intelligentes »

Le retour du robot sur Terre le 6 septembre était ainsi intervenu le même jour que les remontrances du président russe Vladimir Poutine aux responsables de Roskosmos pour les retards innombrables dans la mise en exploitation du nouveau cosmodrome de Vostotchny, en Extrême-Orient, censé incarner le renouveau de l’industrie spatiale. La construction de Fedor, à l’origine prévu pour le ministère russe des Situations d’urgence en charge notamment de la lutte anti-incendie et des services de secours, a coûté près de 300 millions de roubles (environ 4,2 millions d’euros au taux actuel), selon les médias russes.

Il devait d’abord être utilisé pour des opérations de sauvetage sur Terre dans des conditions dangereuses pour l’homme. Il a ensuite été adapté pour une opération test en orbite. En avril 2017, une vidéo diffusée par les médias russes montrait un prototype de Fedor tirer sur des cibles avec un pistolet dans chaque main. Les autorités russes s’étaient alors défendues de vouloir « créer un Terminator », tout en affirmant que la « robotique de combat est la clé vers la création de machines intelligentes ».

Limogeages en Russie après la défection d'une taupe de la CIA

Limogeages en Russie après la défection d'une taupe de la CIA Limogeages en Russie après la défection d'une taupe de la CIA © Reuters/Maxim Shemetov LIMOGEAGES EN RUSSIE APRÈS LA DÉFECTION D'UNE TAUPE DE LA CIA MOSCOU (Reuters) - Plusieurs responsables russes ont été limogés pour avoir laissé un ancien employé du Kremlin, informateur présumé de la CIA, quitter le pays, rapporte vendredi l'agence Interfax. CNN a rapporté lundi que cet agent de la CIA avait été exfiltré aux Etats-Unis en 2017. Selon le quotidien russe Kommersant, l'informateur se serait appelé Oleg Smolenkov. Il aurait disparu avec son épouse et ses trois enfants au Montenegro en juin 2017.

MSN vous conseille:
  • 750 kg de khat, une drogue interdite en Europe, saisies à l'aéroport de Roissy (BFMTV)
  • Réchauffement climatique : de plus en plus d'investisseurs se détournent des énergies fossiles pour soutenir les énergies propres (Franceinfo)
  • L'iran exclut l'idée d'une rencontre Trump-Rohani sans levée des sanctions (France 24)
  • Egypte: prison à vie pour des figures des Frères musulmans accusées d'espionnage (AFP)
Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter
Lire plus

«Ad Astra», la conquête de soi-même.
Après Damien Chazelle (« First Man »), Christopher Nolan (« Interstellar ») ou encore Alfonso Cuaron (« Gravity »), c'est au tour de James Gray de signer son épopée spatiale. Dans « Ad Astra », il suit un astronaute (Brad Pitt) parti chercher son père, disparu lors d’une mission spatiale. Trois ans après The Lost City of Z, où un explorateur finissait par s'évaporer dans une jungle inextricable, abandonnant femme et enfants, c'est à une autre quête de filiation, aux confins de l'espace, que nous convie James Gray.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 14
C'est intéressant!